Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

dimanche 13 décembre 2009

une rapide réponse à Serge Grah : commémorations de 2010 et quelle indépendance de l'Afrique

Serge Grah, blogueur africain évoque dans un article le cinquantenaire de l' "indépendance de l'Afrique"

Nicolas Sarkozy en fragrant délit de colonialisme répugnant



A l’aube de l’année 2010, alors que la plupart des pays africains francophones, indépendants depuis 1960, s’apprêtent à fêter le cinquantenaire de leur indépendance, une actualité récente indique que l’Etat français serait en train de préparer des festivités liées à cet évènement, en France. Dénommée 2010 - Année de l’Afrique, cette initiative de Nicolas Sarkozy, confiée à l’ancien ministre français de la justice Jacques Toubon, comporterait, entre autres, « …La célébration de notre histoire commune, en particulier la contribution de l’Afrique à la libération de la France et la marche vers les indépendances ; La valorisation de la dimension humaine de cette histoire commune à travers la place de l’Afrique en France et le rôle des Français d’origine africaine dans la République. » Le président français, pour cette occasion prévoit, dit-on, un défilé des forces armées des Etats concernés sur les Champs-Elysées.

Je lui ai fait une brève réponse entrant dans le coeur du sujet : Oui ou non l'indépendance est-elle un fait ? ou un simulacre ?


Yanick Toutain le 13/12/2009
Ce texte peut se résumer de la façon suivante :
Le choix offert par la France à fric, France à flics était le suivant
SOIT laisser payer 50 euros par mois pour les travailleurs de Kienké par Vincent Bolloré et tous les esclavagistes de la France impérialiste
SOIT subir la fausse monnaie de Foccard-De Gaulle et les tentatives d'assassinat que Sékou Touré dû subir, en supportant les insultes "paranoïaque" lancées par les mêmes et leurs complices.

La réponse est simple : FAIRE DE 2010 l'année DE LA PLUS GRANDE MANIFESTATION MONDIALE
"TROUPES FRANÇAISES HORS D'AFRIQUE!"
"STOP A LA GUERRE QUI DURE DEPUIS 1961 !"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire