Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 16 décembre 2009

Hitler, l'Afrique, la Pologne, Sarkozy et Obama : « déclarations bellicistes » des impérialistes contre la Guinée.





Par Yanick Toutain
15/12/09 22:29:27




Hitler se sentait menacé par la petite Pologne. Il prit les devants. Et Hitler envahit la petite Pologne.
D'après le journal « Le Figaro », le colonel Moussa Keita ferait des « déclarations bellicistes ».

QUI FAIT DES « DÉCLARATIONS BELLICISTES » ?
Lisons attentivement le « journal de référence » de la bourgeoisie :
Il nous présente en titre que « La communauté internationale sur le qui-vive ».
Diantre, on va bientôt craindre que la petite Guinée Conakry prépare ses péniches de débarquements pour débarquer ses troupes en Provence.
Il ne manque plus – au tableau des clowns de l'hypocrisie impérialiste - que le menteur socialiste Tony Blair pour nous annoncer que le CNDD cacherait des armes de destruction massive.

La Guinée serait l' « enfant malade de l'Afrique de l'Ouest ».
Ces barbares mercenaires idéologiques de l'esclavagiste Bolloré ne voient pas les centaines de millions d'enfants africains malades de la cruauté de l'Occident. Tanguy Berthemet ne voit pas les trois millions d'enfants de moins de un an assassinés par le génocide sanitaire Chirac-Bouygues, le génocide sanitaire Sarkozy-Bolloré.
Il ose parler d' « enfant malade » pour un pays qui, depuis le fin lamentable de Sékou Touré, est redevenu une colonie esclavagiste de la France.

Il ne précisera pas à ses lecteurs que les bérets rouges qu'on voit dans l'armée de Guinée le sont par la grâce du 11° choc, légion fasciste de la bourgeoisie comploteuse.
Un 11° choc qui formait ses agents pour le compte de la DGSE dans la Guinée de 1999 – comme nous le rappelait François-Xavier Verschave dans son « Noir Silence ».

Les enfants de Guinée qui meurent – UN SUR DIX – à la naissance sont victimes de cette présence fasciste française en Guinée.

Mais les bourreaux ne sont pas contents.
Ils ont réuni leurs complices dans ce groupe fasciste colonialiste qui se fait appeler « groupe de contact international sur la Guinée ». Ce groupe fasciste international

« qui regroupe la France, les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Union Africaine – s'est réuni d'urgence à Ouagadougou. »
Mais de quoi se mêlent ces envahisseurs, ces criminels impérialistes ?
Quand Pinocchio-Blair vient – en pleine messe – se vanter de nous avoir sciemment menti dans le but de détruire l'Irak, en inventant de fallacieuses armes de destruction massive, on voit maintenant la même clique tenter de rééditer ses exploits.
« L'objectif affiché par la communauté internationale se veut modeste... »
L'idéologue colonialiste ne recule devant rien : un trio de gangsters impérialiste se réunit à Ouagadougou en compagnie des gangsters africains qu'ils ont transformés en marionnettes à leur service – sous le nom usurpé et pompeux de « Union Africaine » - et il ose appeler cela « communauté internationale ».
Pour ce Tanguy Berthemet, la « communauté internationale » se réduirait à ce groupe de fascistes laquais de la bourgeoisie colonoise, larbins de la colonoisie esclavagiste.
Et ces envahisseurs fascistes « modestes » n'ont pas de grands objectifs. Ils se veulent « modestes ».
Aussi modeste que le roi du Congo quand il avait pour « objectifs modestes » de simplement couper les mains des travailleurs africains récalcitrants !
Regardons ce que les coupeurs de mains modernes, ce que les assassins de l'Afrique ont conçu comme plan :

« … stabiliser l'armée, minée par des rivalités internes et organiser au plus vite un scrutin général.... »
Comme le toupet ne gène pas ces gens-là, ils appellent « stabiliser l'armée » le fait de mettre un coup d'arrêt à l'enquête policière et à la traque du criminel Toumba qui a tenté, le 3 décembre, de rééditer l'exploit de l'assassin de Thomas Sankara - Blaise Comparoré.
« Stabiliser l'armée » c'est protéger l'assassin et faire en sorte de placer les traitres à la Guinée aux postes de direction dans le CNDD.
Mais ce n'est qu'une partie du plan. L'essentiel juste vient après

« Dimanche, le groupe de contact a recommandé à nouveau « la mise en place rapide d'une nouvelle entité de transition » et l'envoi préventif à Conakry « d'une force de protection des civils et d'assistance humanitaires ». »
LEUR PLAN : ENVAHIR LA GUINEE ET METTRE EN PLACE LEURS MARIONNETTES DOCILES



Les fabricants de vocabulaire de Langley et de la Piscine sont aux fourneaux. Hitler aurait rêvé de disposer d'intellectuels aussi dévoués.
En 1939, l'invasion fasciste de la Pologne aurait été médiatisée sous le nom séduisant de « force de protection des civils polonais et d'assistance humanitaire ».


De pareils talents auraient convaincu l'opinion publique internationale que c'était pour l « assistance humanitaire » aux germanophones de l'Autriche de 1938 que l'Anschluss avait eu lieu. Ils auraient rendu Munich inutile par la persuasion que ce n'était que pour mettre en place une « force de protection des civils » que l'armée allemande avait du franchir les Alpes.
Ces usines à fabriquer de l'idéologie, ces usines à fabriquer du mensonge à l'intention des "opinions publiques" sont à l'oeuvre.
La formoisie et l'innovoisie ont besoin de leur dose quotidienne de mauvaise foi pour continuer à recevoir les miettes versées par l'impérialisme.
Le "prolétariat bourgeois" démasqué par Engels et la composante corrompue de la strate des innovants a besoin de ce nuage de fumée fabriqué par la CIA et la DGSE.

Quant aux traitres de la formoisie compradore guinéenne, tous ces syndicalistes formois que j'ai démasqué dans les semaines précédentes, ils se tiennent dans les rues de Conakry comme les foules nazies histériques attendaient l'Anschluss avec impatience sur les trottoirs de Vienne.


Quand Rabiatou Sérah DIALLO de la CNTG et toute la formoisie de Guinée complotent avec l'envahisseur de la France à fric !


LES MENACES DES ENVAHISSEURS


Quand les enahisseurs menacent, ils enrobent la violence de leur vocabulaire sous une hypocrisie sémantique utilitariste.
« Les propositions internationales se sont heurtées à une violente fin de non-recevoir. Le colonel Moussa Keité, fidèle au chef de la junte, a affirmé que tout déploitement de troupes en Guinée serait vu « comme une déclaration de guerre ». Face à ces déclarations bellicistes, la communauté internationale agite la menace de sanctions économiques plus dures. »
LES DECLARATIONS BELLICISTES DES GANGSTERS ET DE LEURS ALLIES DE LA FIDH


Ce que ne mentionne pas cet article, c'est la façon abjecte dont la CIA et la DGSE ont instrumentalisé la Fédération Internationale de Droits de l'Homme

DIMANCHE 13 DÉCEMBRE 2009


Invasion de la Guinée : La FIDH affirme sa participation au complot. La Fédération Internationale des Ligues des Droits de l'Homme et son agence guinéenne OGDH enlèvent le masque de l'hypocrisie


==Je citais ces larbins de l'impérialisme dimanche dernier.

« La FIDH et l'OGDH recommandent donc au Conseil de sécurité des Nations unies d'adopter une résolution sous le chapitre 7 de la Charte des Nations unies considérant que la situation en République de Guinée constitue une menace pour la paix et la sécurité régionale et internationale, donnant mandat à une force africaine d'imposition de la paix pour garantir la sécurité des populations civiles et du processus de transition politique devant aboutir à la tenue rapide d'élections transparentes, libres et crédibles.


Vous avez bien lu : Au moment où le complot organisé cet été par Hervé Morin et toute la racaille des gangsters assassins de la France à fric a failli aboutir à la mort de Moussa Dadis Camara, ces complices laquais de l'impérialisme prennent prétexte de l'organisation de l'arrestation de l'assassin pour ….. appeler à l'invasion de la Guinée.

==
S'il faut saluer le fait que le webmaster de la FIDH n'a pas effacé la copie de mon texte de protestation, la réclamation de l'invasion impérialiste n'a pas été corrigée et reste la ligne abjecte de ces marionnettes de la colonoisie.



Entre les syndicalistes de la formoisie compradore qui trahissent leur pays et l'Afrique, le comploteur Mouctar Diallo, la FIDH instrumentalisée comme agent propagandiste pour l'invasion de la Guinée, les bruits de bottes que l'on entend placent les deux articles du Figaro comme un élément supplémentaire de l'instrumentalisation de la pensée dans le combat colonialiste.
L'armement du peuple pauvre de Guinée et la délégation générale révocable devront être les premières réponses données par les Africains aux gesticulations néo-nazies des assassins de l'Afrique.




==




NB : les photos proviennent de l'article  Anschluss de Wikipédia 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire