Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 30 décembre 2009

sur Marianne2 : Tickets de rationnement carbone et taxe carbone : quel trajet de l'Afrique jusqu'à la Chine ? une réponse à l'anonyme insulteur Scorpio

Sur Marianne2

==
41.Posté par Yan,ick Toutain le 30/12/2009 12:31 

Bonjour aux lecteurs 
comme Scorpio réponds avec un semblant d'argument, je vais déposer une réponse. 
(@34.Posté par scorpio le 29/12/2009 23:53 ) 

Comme il conclue par "en fait j'ai même pas envie de savoir." ... jevais répondre... mais aux autres lecteurs qui auraient lu son "argumentaire". 

Comme il a écrit, en prologue, "...j'ai pas tout compris, c'est vrai il est tard, la journée a été longue; "... je vais répondre sans être aussi insultant et mal poli que lui. (Aurait-il été mal élvé qu'il pourrait invoquer des excuses) 

et Comme, enfin, il a écrit 

" néanmoins si je résume votre prose c'est : 
....taxons les produits fabriqués chez nous, taxons les ménages français, mais surtout importons, importons, importons encore et encore, toujours plus, de CHINE, oui de CHINE, comme vous l'écrivez avec des majuscules de manière compulsive, et, et , et, surtout pas de taxes, surtout pas, jamais, NON, mais IMPORTONS, IMPORTONS MASSIVEMENT DE CHINE ET D'AILLEURS, OUI CONSOMMONS MASSIVEMENT DE LA MERDE PRODUITE A 20000 KMS DE CHEZ NOUS, transportée à grand renforts de carburants fossiles, par mer, par air, par terre, oui achetons low costs, pas taxer, non jamais, interdit, pas bien...pas bien taxer LA CHINE, non pas bien du tout.....mal, très mal..... " 

... ma réponse va surtout consister à démentir formellement les élucubrations dont il ose prétendre que j'en serais l'auteur. 

1° Un Africain touche un ticket carbone égal à 1,8 kilos de carbone. 

2° il le vend sur le marché. Pour une somme de 18 euros. (10 euros le kilo de carbone). Il a échanger son "droit à polluer" contre 18 euros. 

3° 999 autres voisins vendent comme lui leur ticket quotiden. 

4° Ces 1000 africains touchent donc 18000 euros de TAXE CARBONE. 
(Je dis "taxe" parce ce que la vente de leurs tickets de rationnement, en monétarisant ces tickets en a transformé la valeur en "taxe carbone". 

5° Ils vendent en fait un DROIT DE STOCKAGE carbone. Comme l'océan accepte 4 milliards de tonnes de carbone chaque année, c'est leur quota de stockage qu'ils vendent. 
Remarquons - cela aura une importance cruciale cruciale quand le débat cessera d'être pollué par les ignares gouvernementaux et leurs alter égo de la gauche colonialiste - que ce droit de stockage est illimité dans le temps : L'Africain initial ne vend pas un droit de stockage annualisé. Il vend un droit de stockage pour .... mettons 50 ans. 
Les 10 euros sont donc une sorte d'actualisation pour 50 ans d'une location annuelle. 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Valeur_actuelle_nette:// 
Ce prix aura pour vocation d'augmenter jusqu'à un seuil intolérable économiquement. 

6° Déplaçons nous vers la Chine (on aurait pu d'arrêter près d'un puits de pétrole en Arabie Saoudite, le principe est le même) 

7° Une entreprise capitaliste chinoise possède un puits de charbon .... 
Wikipédia : "En 2006, la Chine était le premier producteur mondial de charbon avec 2 380 millions de tonnes, suivie par les États-Unis (1 053) et l'Inde (447). Elle dispose de 12,6 % des réserves totales de charbon" 
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_la_R%C3%A9publique_populaire_de_Chine#Les_ressources_du_sous-sol:// 

... ou un puits de pétrole 
"Pétrole : 230 millions de tonnes, dont 70 % exploités en Chine, " (Wiki)


8° Elle va vouloir extraire du pétrole de son sous-sol. 
C'est à ce stade que la taxe carbone va s'incruster dans le bien matériel. 
en effet 
9° on sait que 

"Un véhicule consommant 1 L d'essence va donc rejeter un peu plus d'un kilo d'eau et 2.3 kg de CO2. "

http://www.econologie.com/equation-de-combustion-articles-638.html:// 
Il est facile de calculer le fait que ces 2,3 kilos de CO2 (dioxyde de carbone) contiennent 0,63 kilos de carbone. 
(la fraction pour ce calcul est 12 / ( 12 + 2 * 16) . Cette fraction équivaut à C/ (C + 2 * O ) 

10° Comme on va simplifier l'exemple en accolant l'usine de raffinage au puits de pétrole, le capitaliste chinois sait donc que pour 1 litre d'essence qu'il va mettre sur le marché, ce seront 0,63 kilos de carbone qui seront émis dans l'atmosphère, il va falloir qu'il paye la taxe carbone équivalente. 

11° soit donc un prix de 10 euros pour un kilo de carbone. 

12° une règle de trois (résumée à une multiplication) va donc nous donner un montant de 6,3 euros de taxe carbone pour UN LITRE d'essence qui sortira de la raffinerie de cet extracteur de pétrole. 

13° cette taxe est UN DROIT A EXTRAIRE qui correspond à UNE AUTORISATION A STOCKER LE CARBONE DANS L'OCEAN. 

14° Dans le cas qui nous intéressait au début, les 1000 africains ont vendus au marché ou au capitaliste chinois pour 18 000 euros de taxe carbone. 

15° Ce capitaliste a donc le droit de mettre sur le marché (18 000/10) 1800 kilos, 1,8 tonnes de CO2. 
Soit donc 2870 litres d'essence. 
Car le litre d'essence, dès la raffinerie est renchéri de 10 euros de taxe. 

16° Le fabriquant de "jean chinois" cher à l'UMP aura donc une contrainte extraodinaire qui va peser sur lui : va-t-il passer à l'énergie solaire ou perister - stupidement - à extraire le carbone du sous-sol chinois. 
La réponse est facile à deviner : la loi du développement inégal et combiné (de Léon Trotsky) va inciter la Chine à devenir le premier pays à énergie solaire de la Terre. 

17° Idem pour le porte-containeur. 
Il devra modifier son énergie (solaire ou ... retour à la voile) 

18° dans le cas contraire, le prix à l'arrivée en France sera grevé de la taxe carbone de l'énergie de fabrication et de l'énergie de distribution (de transport) 

On est loin des élucubrations de l'"homme fatigué" qu'est l'anonyme Scorpio. 

Le lecteur honnête peut, maintenant, relire ses propos dont l'anonymat de l'auteur est requis pour lui éviter de succomber à une exception possible à la loi "Le ridicule ne tue pas !" 

=== 

@toutain 
...j'ai pas tout compris, c'est vrai il est tard, la journée a été longue; néanmoins si je résume votre prose c'est : 

....taxons les produits fabriqués chez nous, taxons les ménages français, mais surtout importons, importons, importons encore et encore, toujours plus, de CHINE, oui de CHINE, comme vous l'écrivez avec des majuscules de manière compulsive, et, et , et, surtout pas de taxes, surtout pas, jamais, NON, mais IMPORTONS, IMPORTONS MASSIVEMENT DE CHINE ET D'AILLEURS, OUI CONSOMMONS MASSIVEMENT DE LA MERDE PRODUITE A 20000 KMS DE CHEZ NOUS, transportée à grand renforts de carburants fossiles, par mer, par air, par terre, oui achetons low costs, pas taxer, non jamais, interdit, pas bien...pas bien taxer LA CHINE, non pas bien du tout.....mal, très mal..... 

Si vous aviez pris la peine de lire ce que j'écrivais au post 19, celà nous aurait peut - êtr
 
e évité votre loghorée, et surtout l'exemple abscons du prix du jean! 

Faut vous calmer, ou vous faire soigner, je sais pas trop, en fait j'ai même pas envie de savoir.

 
http://revolisationactu.blogspot.com/2009/12/sur-marianne2-tickets-de-rationnement.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire