Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 17 novembre 2010

Total soutien au renégat formois-socialiste-colonialiste Gérard Filoche sous les menaces de la "justice" bourgeoise aux ordres.

Gérard Filoche (ex Matti) est un renégat qui a plusieurs mérites. Outre d'avoir été le principal opposant dans la LCR hostile à une ligne délirante d'importation en Europe de la pseudo-guérilla urbaine terroriste pratiquée par les clowns formois d'Argentine et d'Amérique du Sud, il est, en tant qu'inspecteur du Travail un honnête homme, un propagandiste honnête des véritables données statistiques du chômage et autres ...
IL est, par ailleurs, un des rares militant formois à ne pas avoir basculé dans le délire stalino-fasciste, dans l'abolition de la liberté d'expression.
Mes messages - y inclus la caractéristique de "renégat" (dont je n'abuse pas ) - sont validés sur son blog à chaque dépot.
La bourgeoisie n'aime pas celui qui -fidèle à une analyse sociologique d'unité de la formoisie - appelée "classe ouvrière" - préconise et obtient enfin la victoire de la "LIGNE FILOCHE" et la construction en germe d'un Front Populaire Colonialiste..... allant du NPA au PS.
Mais ce ne sera pas la bourgeoisie et sa répression qui viendra arbitrer les débats sur la question.

LIBEREZ FILOCHE .... DU SOUCI DE RESISTER AU PATRONAT CAPITALISTE !

Avant que nous n'abolissions - contre ses voeux personnels - le capitalisme, faisons connaître la résistance de Gérard Filoche contre la dictature capitaliste.
Naturellement, un militant égalitariste ne signe pas une pétition demandant quoi que ce soit à la bourgeoisie.


Solidarité avec Gérard Filoche

Inspecteur du travail mis en examen
dans l’exercice de ses missions

Tous les syndicats de l’inspection du travail en sont d’accord :
- la justice est extrêmement laxiste en matière de droit du travail,
- les employeurs qui ne respectent pas le code du travail restent largement impunis.Trois procès-verbaux sur quatre de l’inspection du travail sont classés sans suite par le Parquet.
Patrons impunis, inspecteurs du travail poursuivis : paradoxalement, ces trois dernières années, ce sont des contrôleurs et inspecteurs du travail qui se sont vu mis en cause dans l’exercice de leurs fonctions alors que Laurence Parisot a affirmé que «la liberté de penser s’arrête là où commence le Code du travail».
Le dernier en date, c’est Gérard Filoche.
L’inspecteur du travail est mis en examen pour un prétendu « chantage » vis-à-vis d’un patron qui refusait la réintégration dans son poste antérieur d’une salariée de retour de congé maternité et qui a demandé trois fois de suite, à l’égard de cette employée, déléguée syndicale, une autorisation de licenciement.
Si c’est du « chantage » que de menacer dans ce cas un employeur d’un PV, alors toute l’inspection du travail fait du « chantage » sans le savoir !
Comment alors que le Parquet débordé, manque de moyens au point de classer la majorité des PV de l’inspection du travail, choisit-il de donner suite à une plainte patronale prétendant de façon invraisemblable que Gérard Filoche fasse « entrave à un Comité d’Entreprise » ?
Nous tenons, en de telles circonstances, à exprimer notre totale solidarité avec Gérard Filoche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire