Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 4 novembre 2010

Farce néo-menchévique : l'appel du Havre qui quémande aux directions contre-révolutionnaires "Les organisations nationales doivent appeler à une manifestation nationale à Paris le samedi 13 novembre. Si cette démonstration de force pacifique et déterminée ne suffit pas, il faut que ce soir-là, les directions nationales des organisations syndicales réunissent à Paris des délégations de toutes les villes, des grandes entreprises du pays pour décider d’appeler à une journée de grève générale et à la reconduction du mouvement, jusqu’à ce que le gouvernement renonce à promulguer ou appliquer la loi et décide enfin d’ouvrir de véritables négociations. »"

"Les organisations nationales doivent appeler à une manifestation nationale à Paris le samedi 13 novembre.
Si cette démonstration de force pacifique et déterminée ne suffit pas, il faut que ce soir-là, les directions nationales des organisations syndicales réunissent à Paris des délégations de toutes les villes, des grandes entreprises du pays pour décider d’appeler à une journée de grève générale et à la reconduction du mouvement, jusqu’à ce que le gouvernement renonce à promulguer ou appliquer la loi et décide enfin d’ouvrir de véritables négociations.
» " Appel national de l’AG Interprofessionnelle du Havre mercredi 3 novembre 2010  (Pour 120 Contre 7 Abstentions 7)
 

Sur le mur de Céline Caudron de la LCR de belgique, je pose le commentaire suivant :



Bonjour
Ce qui EPUISE le mouvement, c'est le REFUS des forces réformistes de mettre AU CENTRE du combat la question du POUVOIR.
Quant aux "centristes" qui utilisent les mots trotskystes mais glissent vers leur droite, ils REFUSENT le
"DEHORS SARKOZY" "REVOQUONS SARKOZY"
Ils refusent la CONSTRUCTION de l'AUTO-ORGANISATION populaires.
En l'état actuel, les manipulations d'assemblées générales par les néo-staliniens du PCF, du PG et de leurs alliés METTENT EN LUMIERE l'importance STRATEGIQUE du mot d'ordre
"UN DELEGUE REVOCABLE (de base) pour 25 DELEGATEURS"

Les votes d'AG sont des votes TRUQUES quand il s'agit de MOBILISER DES DIZAINES DE MILLIERS DE PERSONNES.

Au Havre, quand nous étions, le 23 septembre 40 000 sur la place de l'Hôtel de Ville, un véritable parti révolutionnaire égalitariste, s'il avait existé aurait tenté de CONVAINCRE les 40 000 présents de SE GROUPER par 25 pour DESIGNER 1600 délégués de base (1 pour 25)
.... et les 1600 délégués de base, de DESIGNER 64 délégués de CONSEIL...
Au lieu de quoi, 40 cow-boys aventuristes ( un groupe de réformistes et de centristes formé de la direction de l'UL-CGT locale dirigée par le néo-stalinien Pierre Lebas suivie par les néo-réformistes-centristes  locaux du NPA) se rendirent à la gare SNCF l'après-midi ( en interrompant au passage l'AG étudiante qui venait de commencer à se réunir) .... pour aller, à 40, BLOQUER LES RAILS..... en pouvant HURLER à la PROVOCATION POLICIERE...
Ce sont ces absurdités, CES REFUS D'ORGANISER LA POPULATION qui EPUISENT LE MOUVEMENT...

La dernière absurdité en date : exiger des REFORMISTES CONTRE-REVOLUTIONNAIRES qui dirigent les syndicats
1° qu'ils organisent une MANIFESTATION à Paris
2° qu'ils réunissent ceux qui vont les.... destituer

citation
Appel national de l’AG Interprofessionnelle du Havre
extrait
http://www.havredegreve.org/post/havre-de-greve-mercredi-3-novembre-2010
===
Les organisations nationales doivent appeler à une manifestation nationale à Paris le samedi 13 novembre.
Si cette démonstration de force pacifique et déterminée ne suffit pas, il faut que ce soir-là, les directions nationales des organisations syndicales réunissent à Paris des délégations de toutes les villes, des grandes entreprises du pays pour décider d’appeler à une journée de grève générale et à la reconduction du mouvement, jusqu’à ce que le gouvernement renonce à promulguer ou appliquer la loi et décide enfin d’ouvrir de véritables négociations. »
===
AU LIEU D'ORGANISER LES 40 000 MANIFESTANTS (UN POUR 25), AU LIEU D'APPELER TOUTE LA FRANCE A EN FAIRE AUTANT...
AU LIEU D'APPELER LA FRANCE A CONSTRUIRE UNE PYRAMIDE DE DELEGUES
délégués de base représentant 25 personnes
délégués de conseil représentant 625 personnes
délégués député représentant 15 000 personnes (25*25*25)
délégués nationaux représentant 400 000 personnes

AU LIEU D'APPELER les délégués DEPUTES (ou nationaux) à FORMER UNE ETAT-MAJOR démocratique révocable du mouvement, les ENNEMIS de l'Héritage de Lénine vont à la remorque des partis "Segolène 2012" pour DEMANDER aux
+++
" directions nationales des organisations syndicales"
+++
qu'elles veuillent bien se suidicider politiquement et qu'elles
++++
"réunissent à Paris des délégations de toutes les villes, des grandes entreprises du pays pour décider d’appeler à une journée de grève générale et à la reconduction du mouvement"

QUELLE FARCE NEO-MENCHEVIQUE !!!!


==

NOTE
Le texte complet de l'appel "menchévique" du Havre (Il faut toujours citer INTEGRALEMENT les clowns, à défaut de quoi ils viennent PRETENDRE qu'on aurait TRONQUER leurs propos et leurs absurdité réformistes !!!)

Havre de grève n°16 - mercredi 3 novembre 2010

Lycéens, étudiants, chômeurs, salariés, retraités... tous à la manif Samedi !

Le chiffre qui tue : 2000
2000 Volts, c’est l’alimentation électrique du centre commercial de Montivilliers. Les manifestants présents le jour de la Toussaint devant Auchan sont résolument pour enterrer la loi sur les retraites. Contrairement à ce qui était indiqué par la police, il s ne sont pas assez fous pour mettre les doigts dans la prise des grandes surfaces.
Lundi 1er Novembre
8H
200 manifestants pour s’opposer à l’ouverture du centre commercial Auchan à Montivilliers un jour férié et démontrer que la lutte continue pour les retraites.
Mercredi 3 Novembre
9H
Nouveau blocage de la zone
concert-novembre.jpeg
Jeudi 4 Novembre
17h
prochaine AG interprofessionnelle à la bourse du travail - Franklin
Malgré tout, la mobilisation persiste et signe au Havre. Les pompiers havrais toujours en grève vont ranimer la flamme du combat revendicatif. Après la démonstration de la mobilisation pour la fermeture exceptionnelle du centre commercial de Montivilliers, la manifestation de samedi 6 novembre va encore rassembler des milliers de manifestants. L’AG a décidé de s’adresser aux directions nationales des syndicats et aux autres AG interpro de France et de Navarre pour s’organiser dans la durée et gagner.

Appel national de l’AG Interprofessionnelle du Havre

« Malgré le soutien appuyé des médias aux ordres, le gouvernement Sarkozy a perdu la bataille de l'opinion. La population a compris toute l'injustice du projet de réforme des retraites soutenu par le Medef et le gouvernement. Cette loi ne vaut bien que pour Woerth et Sarkozy qui ne savent compter que pour leurs "camarades" de Classe. Nous avons désormais compris qu'un autre partage des richesses est nécessaire et possible pour financer les retraites.
L'unité affichée par les directions nationales des confédérations et unions interprofessionnelles a contribué à la construction d'un formidable mouvement populaire durable et déterminé soutenu par la majorité de la population. Elle a permis également à des millions de salariés victimes de la dégradation de leurs conditions de travail, de la baisse de leur pouvoir d’achat, de la précarisation de leurs emplois, des licenciements et du chômage, de reprendre confiance dans la force de la mobilisation. Dans toutes les villes, des solidarités et des liens fraternels se sont noués entre les militant(e)s d’organisations syndicales différentes et tous les secteurs en lutte pour réclamer le retrait du projet. Il ne faut pas gaspiller cet acquis formidable et battre le fer quand il est chaud, dès le 6 novembre dans la rue.
Contrairement à ce que disent le Medef et le gouvernement Sarkozy, le mouvement n’est pas terminé. Partout dans le pays se multiplient les actions de blocage, les manifestations de rue, les réunions publiques. Il faut maintenant frapper fort et tous ensemble. Nous sommes prêts à tout mettre en œuvre pour que nous soyons des millions dans les rues de la capitale. Les organisations nationales doivent appeler à une manifestation nationale à Paris le samedi 13 novembre.
Si cette démonstration de force pacifique et déterminée ne suffit pas, il faut que ce soir-là, les directions nationales des organisations syndicales réunissent à Paris des délégations de toutes les villes, des grandes entreprises du pays pour décider d’appeler à une journée de grève générale et à la reconduction du mouvement, jusqu’à ce que le gouvernement renonce à promulguer ou appliquer la loi et décide enfin d’ouvrir de véritables négociations.
»
Pour 120 Contre 7 Abstentions 7

Grand Concert de Lutte Mercredi 3 novembre
à partir de 19H à La Forge à Harfleur
A l’appel de l’intersyndicale Nationale
Jeudi 4 Novembre Manifestation samedi 6 Novembre
15H jardins de l’Hôtel de Ville

CGT-FSU-Solidaires-CFDT

www.havredegreve.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire