Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 9 novembre 2010

"Pourquoi il n’y a pas de représentants ici du discours étatiste, par exemple ? " Jean-François Kahn veut tendre le micro à .... l'aberration étatiste de la classe formoise en putréfaction.

Un commentaire sur Marianne2 sous l'article

Régis Soubrouillard - Marianne | Mardi 9 Novembre 2010 à 17:01 | Lu 1863 fois



La fondation pour l'innovation politique, proche de l'UMP, organisait ce week-end le premier raout des think tanks français. Le succès était au rendez-vous: 800 personnes pour réfléchir à la croissance et à la relance de l'Europe. Côté idées, il y avait de quoi rester sur sa faim. A quoi bon créer des cercles de réflexion pour tous penser pareil ? 

On  refaisait le monde et on refusait du monde, ce week-end, au premier forum des think-tanks organisé par la fondation par l’innovation politique.
La France qui pense s’était donné rendez-vous au cœur de la capitale : entrepreneurs, économistes, politologues, analystes, universitaires, journalistes. « Débats de fond », « grande richesse des échanges au delà des clivages traditionnels », « confrontation des idées », le tout pour « irriguer le débat public et éclairer le citoyen » promettait la brochure de présentation. Au final, il ne fut question que d’Europe, de mondialisation, de réforme, d’alignement, de déréglementation et de croissance. Les cadres étaient fixés. Interdit de sortir des clous.

Il y eut bien quelques farouches coincés du cerveau, tel Alain Lipietz, mutin de la première heure pour oser faire frémir l’assistance avec des saillies telles que : « Le modèle social-démocrate n'est plus opérable » ou encore « l'Europe est le lieu ou un espace politique peut encapsuler un espace économique ». 

=

19.Posté par Yanick Toutain le 09/11/2010 20:18

Quelle horreur !
Quand je lis ceci
++++++++
Invité d’une table ronde sur la croissance, Jean-François Kahn, président du CREEA (Centre de réflexion et de recherche pour l'élaboration d'alternatives) invitera bien les participants à « sortir des dogmes. Je le connais par cœur le discours libéral. Essayer de sortir de ce discours permanent de mise en cause des dépenses publiques. Pourquoi il n’y a pas de représentants ici du discours étatiste, par exemple ? ».
+++++++
.... le libéral égalitariste (anti-capitaliste et anti-stalinien) que je suis est pris d'effarement...

Je comprends beaucoup mieux pour quelle raison je ne reçus jamais de réponse à mon aimable missive du 28 septembre à lui - Jean-François Kahn - adressée....


Si l'un des rares penseurs dignes de ce nom du camp d'en face en est encore réduit à courir après la classe formoise et les rêves imbéciles de cette classe en l'étatisme..... où va-t-on ?!!!

La formoisie est l'éternelle génératrice de perversion stalinienne.
Sa seule façon d'y échapper est d'obtenir par un capitalisme compatissant les miettes suffisantes à la rendre docile et courbée....
Mais les 30 Glorieuses sont achevées et la défaite du Tiers Monde, puis celle des "ETATS FORMOIS" de l'Est font que la bourgeoisie mondiale n'a plus PEUR de cette classe des salariés privilégiés.
(D'autant plus qu'elle a trouvé une autre classe avec s'allier - l'INNOVOISIE des Elton John et autres Roland Moreno)

Confer l'attitude actuelle de Nicolas Sarkozy.

Il peut lui ricaner au nez de cette classe formoise pendant que les petits agents néo-staliniens (de la CGT "lutte de classe" au NPA Médor) sabotent à qui mieux mieux pour empêcher
- le REVOQUONS SARKOZY
- l"auto-organisation démocratique par la délégation générale révocable (UN délégué de base révocable pour 25 délégateurs. Un délégué de conseil pour 25 délégués de base etc....)
- la réclamation de l'embauche de 5 millions de chômeurs
(sans parles des troupes en Afrique et des tickets de rationnement carbone)
==
VOICI MON COURRIER, laissé sans réponse.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

mardi 9 novembre 2010

Une lettre à Jean-François Kahn (postée le 28 septembre et restée sans réponse) Comme annoncé, je la rends publique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire