Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 18 novembre 2010

FORMOISIE : un concept néo-marxiste. Un concept qui devra être dépassé conceptuellement en intégrant le concept de SPOLIATION. Un proto-concept post-marxiste.

Je profite d'une demande de Elie Carasso - dont je citais un commentaire de Médiapart hier - de définir "formoisie" pour republier mon texte en accompagnement de ce bref mémo.


jeudi 18 novembre 2010


L'erreur économique historique de Marx concernant la formoisie, le travail complexe et les transferts de plus-value : la note 19 du chapitre 7

L'erreur économique historique de Marx concernant la formoisie, le travail complexe et les transferts de plus-value : la note 19 du chapitre VII. UNE ÉTUDE CRITIQUE SUR LE TEXTE EXACT DU CAPITAL DE KARL MARX
par Yanick Toutain 16 novembre 2008 21:11










FORMOISIE
Ce concept est un concept néo-marxiste.
Il est un néologisme fabriqué en 1993.
Un collage de FORMation et de bourgeOISIE.
Il vise à TRANCHER les débat (1938) entre Yvan Craipeau et Léon Trotsky.
Mais en prenant en compte les travaux postérieurs de Schultz, Denison, et Stroumiline (2 libéraux et un stalinien).
La capital humain existe.
Sa productivité est quantifiable et quantifiée.
(+ 30% pour un an de formation. +320 % pour 13 ans et demi)
Cette classe sociale en est une : elle possède un capital et se bat pour maximiser son appropriation du fructus de ce capital.
(je résume)
Marx, Engels, Lénine et Trotsky ont approximé l'existence de cette classe.
Sous diverses terminologies : aristocratie ouvrière, petite-bourgeoisie, intelligentsia etc....
Trotsky - avec son pseudo-concept de "bureaucratie" a embrouillé la débat.
J'ai développé un texte de novembre 2008
L'erreur économique historique de Marx concernant la formoisie, le travail complexe et les transferts de plus-value : la note 19 du chapitre VII. UNE ÉTUDE CRITIQUE SUR LE TEXTE EXACT DU CAPITAL DE KARL MARX l'analyse de l'ERREUR DE MARX
http://revolisation.blogspot.com/2010/11/lerreur-economique-historique-de-marx.html
... la façon dont Marx est passé à côté du concept.
Par une entourloupe de mauvaise foi.
====
C'est dans la note 19 du chapitre VII de la troisième section du livre I du capital que Marx laissa la petite graine qui allait détruire la totalité de l'édifice qu'il construisait. Cette note bâclée montre à quel point la construction scientifique ne peut pas se permettre de laisser dans l'ombre le moindre fragment du jaune de l'œuf qui grossit : ce que Marx néglige en l'évacuant, de la plus parfaite mauvaise foi, c'est ce qui va permettre la dégradation de la deuxième internationale, le ralliement cocardier des partis socialistes à leurs bourgeoisies respectives en 14 18, le sabotage de la révolution de Février 17, de mars jusqu'à octobre, les grèves formoise de 1918, l'échec des processus révolutionnaires en Allemagne, de 1918 à 1923, le sabotage des spetz jusqu'en 1921, puis leur montée en puissance à partir de janvier 1922, la victoire de Staline en 1927, le sabotage de la montée révolutionnaire de 1927 en Chine, l'alliance bourgeoisie-formoisie aux USA sous l'égide de Roosevelt, l'incapacité de Trotsky, en 1938 de comprendre que l'URSS est dirigée par une classe sociale exploiteuse, la volonté de l'URSS de maintenir les États formois de l'Est sous dictature russe en empêchant la construction de la "démocratie prolétarienne", les sabotages des révolutions anticolonialistes des années 50 et 60 par les formoisies compradores, la coexistence pacifique à partir de Kroutchev, le sabotage de la montée révolutionnaire 1963-1979, la destruction de l'URSS et la contre-révolution capitaliste, la dégénérescence mondiale actuelle dans laquelle le capitalisme détruit la Terre tandis que la formoisie et la nouvelle classe innovoise refuse de prendre en charge leur destin historique. C'est cette mauvaise foi de Marx qui l'empêche de voir la racine de tous ces phénomènes historiques : le fait que les producteurs du travail complexe vont vouloir s'accaparer ce qu'ils vont prétendre être le fruit de leur travail, le fruit de leur accumulation de capital formation.

===
L'URSS était un Etat formois.
Un Etat, un bras armé destiné à protéger la classe formoise.
En tant qu'Etat, il avait - comme tous les Etats -une bureaucratie.
Mais celle-ci était formée, en tant que telle, de membres de la classe formoise.
Une situation qui a des analogies avec l'Etat chinois millénaire, un Etat qui était féodalo-formois.
Ce qu'il fallait faire en URSS, c'était donc une REVOLUTION SOCIALE pour RENVERSER LA CLASSE FORMOISE et mettre en place le SALAIRE UNIQUE.
Pour les mêmes raisons, la "planification socialiste" était une bêtise, une concession absurde à l'idéologie formoise.
Il fallait mettre en place (sous les formes les plus adéquates en prenant en considération les contraintes) l'investissement démocratique.
En effet le droit à investir est un DROIT INDIVIDUEL du citoyen.
Le confier à une bureaucratie revenait à un suicide et à tendre son cou à la hache stalinienne.

Nous avons de quoi débattre.

Quant au caractère "néo-marxiste" de ce concept, la découverte postérieure du concept de "droits d'auteurs ancestraux" qui devraient être payés aux héritiers des innovants - nos ancêtres - réduit à une peau de chagrin la quantité, le volume de ce que marx appelait "plus-value" et donc - ipso facto, celle de la "plus-value formation" dont j'avais conceptualisé l'existence en 1993.
Si les machines, la formation, les innovations actuelles ont un rôle productif, la valeur de ce rôle, la quantité en est socialement faussée par le NON paiement des droits d'auteurs ancestraux.
Si les Beatles doivent payer Pythagore pour son invention de la tierce et de la quinte, ce que rapporte la chanson "Yesterday" (en terme de "huilage" du capital humain) ne change pas ..... mais la valeur de l'apport spécifique de Mac Cartney dans cet apport est ridiculement petit face à la valeur des gammes, la valeur des tierces utilisées, des quintes utilisées etc....

Le post-marxiste aura donc une définition différente du concept de formoisie.
Comme du reste de toutes les classes sociales exploiteuses.
Qui deviendront des classes sociales SPOLIATRICES.
Celles-ci étant considérées comme des groupes de pillards tricheurs se partageant un butin. Un butin formé par le refus, la négation, des droits d'auteurs ancestraux, le refus de payer aux héritiers de la STRATE des INNOVANTS ancestraux la valeur du travail de leurs ancêtres.
La SPOLIATION c'est donc la confiscation (le non-paiement) des DROITS D'AUTEUR ANCESTRAUX.
Tout cela est relié conceptuellement à la LUTTE DES STRATES.
Mais ce sera l'objet d'un autre bref mémo.

NOTES

On peut lire, en complément


dimanche 28 décembre 2008

L'existence d'un "prolétariat bourgeois" est selon Engels le principal frein à la révolution anticapitaliste.

par Julie Amadis
28 décembre 2008


mardi 21 avril 2009

Critique matérialiste dialectique du texte écrit par Trotsky «en Défense du marxisme» 1/3 "Craipeau oublie les principaux enseignements du marxisme".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire