Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 4 novembre 2010

Une alternative au capitalisme : un commentaire affiché sur le blog d'Ivan Rioufol (un des principaux chroniqueurs du journal Le Figaro)

Saluons le geste. Le modérateur du blog d'Ivan Rioufol n'a pas mis à la bannette mon commentaire. Quand les "libéraux de gauche", cette nouvelle variété exotique pratique - sans avoir aucun état d'âme apparent - un stalino-fascisme consistant à effacer immédiatement ce qui n'a pas l'heur de correspondre à l'état actuel de leur capacité neuronique. A commencer par le prétendu "libéral" de RUE89 - Hugues Serraf - qui, non content d'effacer mes commentaires (je lui apportais..... mon soutien....) sur son blog personnel, eu le mauvais goût de poursuivre sa chasse à l'hétérodoxie en se permettant d'EFFACER mes commentaires sur le site-même de RUE89.
Le mérite du modérateur d'Ivan Rioufol ( le maître des lieux lui-même ?) n'en apparait que plus grand.

Plus nous aurons CE débat avant que l'inéluctable processus de révolisation se produise et plus tranquillement ce processus se produira.
[PS : 4/11 20:40 je viens de découvrir que mon commentaire est maintenant affiché sur le blog où je l'avais déposé à l'origine "gauchetotalitaire". Son "libéral Le Crédule" de propriétaire joue, lui aussi, le "jeu démocratique". Bravo donc à lui aussi]

Voici la copie de ce qui vient de s'afficher en commentaire sur le blog de Ivan Rioufol sous l'article

Bloc-notes: cette France nouvelle qui reste à réinventer

| | Commentaires (447)
Il serait mensonger de prétendre que le commentaire qui suit aurait été écrit en réponse (directe) à la chronique ci-dessus.
Il en est néanmoins une réponse - à l'étage supérieur, du point de vue de l'hélicoptère dirait un analyste programmeur.
Ce commentaire vient d'être écrit en réponse à un texte donné par l'un des liens de la colonne de gauche, le blogroll
Gauche totalitaire
Jeudi 25 juin 2009
Des alternatives au capitalisme
J'ai donc répondu au défi qui consistait à énoncer quelle pouvait être l'alternative au capitalisme.
C'est aussi cette quête qui se trouvait en filigrane du billet "Bloc-notes: cette France nouvelle qui reste à réinventer"
===
Bonjour
C'est dans les liens donnés sur le blog d'Ivan Rioufol que je découvre votre texte... et votre défi.
Si votre question est "Quoi mettre à la place du capitalisme" et qui ne serait pas la "planification bureaucratique" stalinienne, je vous rétorque par ma réponse et le défi que celle-c- vous pose.
Il suffit de donner A CHAQUE CITOYEN le pouvoir d'investir.
Un euro par jour - à investir réellement - apprendra à chaque ENFANT où PLACER son argent, dans quel projet, pour quel plan de financement qu'il aura pu lire sur Internet.
A partir de 14 ans, 300 euros par mois à INVESTIR où bon vous semble (vous et la totalité des citoyens de la Terre)
- nouvelle usine
- nouvelle chaîne de production
-un restaurant
- un film
- un disque dont il faut financer le studio
- fertiliser le Sahara
- dans la recherche pour le ... paludisme ou le SIDA
- dans l'envoi de fusée extra-solaires, extra-galactiques....
etc etc...
Chaque citoyen, sans dividende de bourricots, sans profit, sans retour matériel (il est surveillé par la publicité de son investissement sur le Web)
Pendant ce temps, les politiciens ne TOUCHENT PLUS A LA CLÉ du coffre.
Les subventions politicardes sont finies, les comportements de LAQUAIS serviles (et MUETS sur ce qui fâche) envers des nouveaux Hu Jintao seront dépourvus de sens (de fonctionnalité)....
Voilà le défi.
Je suis libéral-égalitariste.


NB : le capital circulant, lui aussi est intégré à l'investissement citoyen. Sur vos 300 euros vous pourrez "prendre un abonnement" pour financer les dépenses d'eau ou d'électricité de l'entrepris Renault.


 

1 commentaire:

  1. La censure devrait être dénoncée peu importe son instigateur ou sa forme. L'élite ne veut pas que la majorité des individus se rendent compte à quel point le le système économique et politique est en processus de pourriture. Plus nous attendrons, plus le choc sera grand.
    http://unionrevolte.blogspot.com

    RépondreSupprimer