Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 14 décembre 2010

Noël Mamère est un raciste (un texte - de Monsyte - de juin 2007 par Yanick Toutain)

Noel Mamère écrivant sur rue89 va pouvoir nous expliquer les immondices racistes publiés sous son nom. Cela fait 3 ans que j'attends des explications.


Ce texte provient de monyste, le site. Il a été publié le 27 juin 2007 sur le site "uniavecBové" et sur Monsyte sous le titre "réponse à Philippe Bayle".

La destruction volontaire de ce site par l'équipe Bové a fait disparaître ces archives. On en a une trace ici

Il fut ensuite censuré sur ce site. Mon texte "La censure a un nom Durito" du 14 novembre 2007
protestait contre ces effacements qui anticipent leur nouveau égalitarisme.

L'annonce de l'invitation, par l'imbécile Cheissoux, du raciste Noël Mamère, me donne l'occasion de réééditer ce texte sur monsyte le blog.
Je recopie sans vomir les saloperies du raciste Mamère. J'avais acheté ce livre 1.83 euros dans une solderie, je ne m'attendais pas du tout à ce ramassis néo-patriotique pro-européen primaire et anti-américain tout aussi primaire "Nous sommes les dépositaires d'un art de vivre universellement reconnu" écrit, en conclusion le raciste chauvin. Il a juste oublié d'ajouter, à la fin de sa phrase "… de vivre … aux crochets des Africains".
NOËL MAMERE AVEC OLIVIER WARIN "NON MERCI ONCLE SAM" RAMSAY
1999"

Sachant que les Noirs représentent 12 % de la population des États-Unis…" p. 128

Il cite un rapport :
"Le caractère inquiétant de cette étroite corrélation entre race et peine capitale apparaît d'autant plus clairement quand on établit des comparaisons dans d'autres domaines. Le facteur racial risque davantage d'entraîner la peine de mort que le tabagisme de provoquer des maladies cardiaques mortelles" p. 129
Mais ce qui suit ne sont plus des citations, ce sont les mots de Noël Mamère  !
"A cette fin, tous les inculpés de race noire en cours de jugement étaient amenés dans une pièce et pesés…" p. 130
"Louis Truesdale, un Noir condamné à mort pour le meurtre d'une femme blanche..;" p. 131
"Le jury qui l'a condamné était composé de onze Blancs et une Noire" p. 132
"Un autre Noir, Thomas Nevius, a été reconnu coupable de meurtre et condamné à mort en 1982. La victime était une personne de race  blanche. Le jury était entièrement composé des Blancs …"
p. 132
La prochaine fois - si cela arrivait - qu'on verra José Bové s'afficher avec le raciste Mamère, on comprendra la raison de son acceptation de la mission Royal !
Pour les enfant du 21°siècle rappelons, qu'en 2007, cela fait plus de 30 ans que
l'on a les preuves absolues, les preuves génétiques que les humains sont une seule et unique famille, qu'on a les preuves qu'Adam et Ève ont vraiment existé et que l'humain qui a inventé cette notion de "grands parents de l'humanité" est un (une) des premiers scientifiques de l'histoire humaine.
Rappelons aux enfants du 21° siècle qu'il existait encore, en 2007, de pauvres imbéciles dans le genre de ce Noël Mamère pour croire à l'existence de "races" humaines différentes. Les pires d'entre eux, tels ce crétin de Noël Mamère poussaient même
la bêtise jusqu'à s'imaginer que c'était la couleur qui faisait ces différences de "race".
Les enfants du 21° siècle savent naturellement que deux races animales différentes peuvent encore procréer ensemble, mais en ayant des descendants stériles : ainsi le cheval et l'âne procréent un mulet stérile.
Les enfants du 21° siècle savent que les enfants nés d'un père Eskimo et d'une mère Africaine ne sont absolument pas stériles (sauf dans le crâne malade de cet imbécile de
Mamère) Rappelons aux enfants du 21° siècle que le parti politique de l'imbécile crétin Mamère a participé au gouvernement de Lionel Jospin de 1997 à 2002, gouvernement maintenant l'occupation coloniale de l'Afrique.
Rappelons, enfin, aux enfants du 21° siècle, que c'est en 2007 qu'est parue la chanson "Nous sommes tous des roses" (à la suite d'un constat fait en 2005 pour colorier les peaux des Bizouba et des Bizoudia, les cousins des Bizouk et des Bivanne.)
C'est depuis cette époque que les Humains ont commencé à cesser de parler de
peaux "noirs", ce qui était une ânerie : le noir est l'absence de photons et donc l'absence de couleurs.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire