Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 4 décembre 2010

Paul Jorion persistera-t-il à se faire complice de contrefaçon d'un de mes textes ?

post scriptum 14:50 : une copie de ce texte a été déposé 1° chez Paul Jorion 2° sur le Grand Soir 3° sur Bellaciao. A cette heure, les commentaires sur Bellaciao puis, après un moment celui chez Paul Jorion ont été validés et est consultable en ligne. (MAIS les messages contrefaits n'ont pas été effacés)
 
Seul le Grand Soir se comporte en censeur. Je viens de protester par un 2° message qui, lui aussi, n'est pas publié (cf infra en bas de cette page, la copie de ma protestation)
17:44 Un pseudo-Julien tente maintenant de revenir en arrière chez Paul Jorion. Je lui ai répondu en public pour découvrir qu'il a repassé mon précédent message en "modération".
Quant au néo-stalinisme, il règne maintenant sur Le Grand Soir ! Ne cherchez pas l'anonyme efface tout !

Malgré ma protestation d'hier, Paul Jorion a laissé en ligne un commentaire rédigé par un faussaire. Un faussaire contrefacteur qui TRUQUE mes propos, ajoutant des stupidités de son cru.
Je poste aujourd'hui une nouvelle protestation.
Celle d'hier (malgrré les pratiques anciennes d'effacement systématique de mes commentaires) a été validée... mais sans qu'elle ne trouve ni de réponse, ni de conclusion par l'effacement du texte contrefait.
==
La protestation d'hier
==

Ce texte est un faux.
L’auteur a pour nom « Yanick Toutain ».
Je SUIS Yanick Toutain.

Et je n’ai PAS l’habitude de prendre des pseudonyme sur Internet.
Surtout pour aller y écrire des ÂNERIES telles que l’ « la gratuité de l’énergie« .
Une imbécilité aux antipodes de ma préconisation de tickets de rationnement carbone et d’une taxe carbone basée sur ces tickets disptribués à TOUS les Terriens, une taxe dont l’effet (minimal) sera de placer le seuil du prix de l’essence à 7,5 euros le litre !!!
Cela fait un petit moment que cet anonyme s’amuse (?) à reproduire mes propres textes en « oubliant » systématiquement le nom de l’auteur.
Et le faussaire change un mot par ci, un mot par là.
Comme par hasard, il écrit sur le site stalinien Bellaciao où je suis banni et chez Paul Jorion où la nouvelle mode néo-stalinienne s’est mise à sévir en censurant tous mes derniers commentaires.
Ce n’est pas beau de se faire complice d’une contrefaçon monsieur Jorion !!!
Le fait que le lien donné puisse permettre au lecteur curieux d’aller vérifier la liste des trucages n’est pas une excuse.
A contrario, le fait que la deuxième publication du texte soit sur le site de Yvan Rioufol n’est pas mentionnée est inacceptable.
==
La nouvelle protestation d'aujourd'hui
==
Je constate que l'objet du DELIT de contrefaçon est toujours publié et n'a toujours pas été effacé par le propriétaire de ce site -Paul Jorion.
En préambule, je vais être plus clair à l'intention de Paul Jorion.
La conclusion en sera : JE LUI DEMANDE D'EFFACER DE SON BLOG LE TEXTE CI-DESSUS QUI EST UNE CONTREFAÇON SCANDALEUSE D'UN DE MES TEXTES !

A défaut de quoi je prendrai les moyens nécessaires pour que le qualificatif de "complice de contrefaçon" soit accolé systématiquement à son propre nom "Paul Jorion".

Le texte litigieux a été initialement publié sur le site "Gauche Totalitaire" le 4 novembre 2010. en commentaire d'un billet "Des alternatives au capitalisme " datant du 25 juin 2009.
Voici quel était le texte original dont je suis - Yancik Toutain - l'auteur.
Bonjour
C'est dans les liens donnés sur le blog d'Ivan Rioufol que je découvre votre texte... et votre défi.

Si votre question est "Quoi mettre à la place du capitalisme" et qui ne serait pas la "planification bureaucratique" stalinienne, je vous rétorque par ma réponse et le défi que celle-c- vous pose.
Il suffit de donner A CHAQUE CITOYEN le pouvoir d'investir.
Un euro par jour - à investir réellement - apprendra à chaque ENFANT où PLACER son argent, dans quel projet, pour quel plan de financement qu'il aura pu lire sur Internet.
A partir de 14 ans, 300 euros par mois à INVESTIR où bon vous semble (vous et la totalité des citoyens de la Terre)
- nouvelle usine
- nouvelle chaîne de production
-un restaurant
- un film
- un disque dont il faut financer le studio
- fertiliser le Sahara
- dans la recherche pour le ... paludisme ou le SIDA
- dans l'envoi de fusée extra-solaires, extra-galactiques....
etc etc...

Chaque citoyen, sans dividende de bourrictos, sans profit, sans retour matériel (il est surveillé par la publicité de son investissement sur le Web)

Pendant ce temps, les politiciens ne TOUCHENT PLUS A LA CLE du coffre.

Les subventions politicardes sont finies, les comportements de LAQUAIS serviles (et MUETS sur ce qui fâche) envers des nouveaux Hu Jintao seront dépourvus de sens (de fonctionnalité)....

Voilà le défi.

Je suis libéral-égalitariste.

NB : le capital circulant, lui aussi est intégré à l'investissement citoyen. Sur vos 300 euros vous pourez "prendre un abonnement" pour financer les dépenses d'eau ou d'électricité de l'entrepris Renault.


Commentaire n°2 posté par Yanick Toutain le 04/11/2010 à 18h36

Ce texte, malgré la date tardive par rapport au post initial a été (courtoisement) et rapidement validé.
Le même jour, sans attendre la validation de mon commentaire sur le site "Gauche Totalitaire", j'a déposé une première copie de mon texte sur le blog de Ivan Rioufol.
Je reproduis mon commentaire en mettant entre crochet la partie déjà déposé.
Yanick Toutain a dit :

Il serait mensonger de prétendre que le commentaire qui suit aurait été écrit en réponse (directe) à la chronique ci-dessus.
Il en est néanmoins une réponse - à l'étage supérieur, du point de vue de l'hélicoptère dirait un analyste programmeur.
Ce commentaire vient d'être écrit en réponse à un texte donné par l'un des liens de la colonne de gauche, le blogroll
Gauche totalitaire
Jeudi 25 juin 2009
Des alternatives au capitalisme
J'ai donc répondu au défi qui consistait à énoncer quelle pouvait être l'alternative au capitalisme.
C'est aussi cette quête qui se trouvait en filigrane du billet "Bloc-notes: cette France nouvelle qui reste à réinventer"
===
[ici, sur le blog de Ivan Rioufol on a le texte strictement identique à celui déjà placé ci-dessus]

4 novembre 2010 18h54

C'est donc la deuxième copie du texte initial que j'ai posé sur mon blog Revolisation Actu sous le titre.
Ce troisième exemplaire du commentaire initial a été précédé d'un "chapeau" introductif.

jeudi 4 novembre 2010
Une alternative au capitalisme : un commentaire affiché sur le blog d'Ivan Rioufol (un des principaux chroniqueurs du journal Le Figaro)
Saluons le geste. Le modérateur du blog d'Ivan Rioufol n'a pas mis à la bannette mon commentaire. Quand les "libéraux de gauche", cette nouvelle variété exotique pratique - sans avoir aucun état d'âme apparent - un stalino-fascisme consistant à effacer immédiatement ce qui n'a pas l'heur de correspondre à l'état actuel de leur capacité neuronique. A commencer par le prétendu "libéral" de RUE89 - Hugues Serraf - qui, non content d'effacer mes commentaires (je lui apportais..... mon soutien....) sur son blog personnel, eu le mauvais goût de poursuivre sa chasse à l'hétérodoxie en se permettant d'EFFACER mes commentaires sur le site-même de RUE89.
Le mérite du modérateur d'Ivan Rioufol ( le maître des lieux lui-même ?) n'en apparait que plus grand.

Plus nous aurons CE débat avant que l'inéluctable processus de révolisation se produise et plus tranquillement ce processus se produira.
[PS : 4/11 20:40 je viens de découvrir que mon commentaire est maintenant affiché sur le blog où je l'avais déposé à l'origine "gauchetotalitaire". Son "libéral Le Crédule" de propriétaire joue, lui aussi, le "jeu démocratique". Bravo donc à lui aussi]

Voici la copie de ce qui vient de s'afficher en commentaire sur le blog de Ivan Rioufol sous l'article

Bloc-notes: cette France nouvelle qui reste à réinventer
Par Ivan Rioufol le 29 octobre 2010 0h01 | Lien permanent | Commentaires (447)
[suivi du texte copié collé depuis le blog de Ivan Rioufol]

C'est ce troisième texte qui servira de base au contrefacteur pseudo-Vladimir.

Quant à Paul Jorion
Il m'a censuré tous mes pénultièmes commentaires.
Il vient valider ici un faussaire "pseudo-Vladimir" qui répand sur Internet des CONTREFACONS de mes propres textes. En ajoutant un paragraphe par ci, un mot par- là, en diffusant mes textes sans nom d'auteur et en se contentant de changer moins de un pour cent du texte initial.
Cette fois-ci, il s'agit d'un texte que j'avais publié sur Gauche Totalitaire sous forme de commentaire. Un texte dont j'avais déposé la copie sur le blog de Ivan Rioufol.

Bellacio, Le Grand Soir, Paul Jorion sont les lieux de prédilections pour la diffusion de cette propagande GRISE.
Dans la liste on trouve deux sites ayant des pratiques néo-staliniennes d CENSURE SYTEMATIQUE de tous mes textes : Bellaciao et Paul Jorion.
Il n'est sans doute pas un hasard que le délinquant contrefacteur ait choisi ces sites. Sur RUE89, sur Libération ou sur ... le Figaro ..... la réplique que j'aurais publiée aurait été validée aussitôt.
Quant au commentaire dolosif du Crapeau Rouge qui est venu s'ajouter au fil depuis hier :

Le propre des imbéciles est de ne faire fonctionner qu'un nombre limité de neurones et.... de prétendre que la logique de leur propos suffirait à décrire la logique de la réalité.
Crapaud Rouge utilise un nombre limité de neurones pour .... aller sur Google faire une RECHERCHE AVEC LE TEXTE DU FAUSSAIRE
Il nous annonce avoir utilisé le paragraphe suivant (issu du texte)
« donner A CHAQUE CITOYEN le pouvoir d’investir l’argent PUBLIC comme l’argent privé,dans des biens collectifs,le commun (entreprises socialisées, associations, cooperatives municipales,organismes sociaux etc),dans l’utilité publique,dans le sans but lucratif »
... puis, utilisant un nombre tout autant limité de neurones pour nous narrer le résultat de sa quête, il revient nous annoncer: -feignant la surprise :
on la retrouve sur d’autres site dans des com’ signés vladimir, et dans un com’ signé d’un autre nom. Mais rien sous le votre.
.... l'anonyme pseudo-Crapeau Rouge a prouvé que le faussaire avait .... déposé des copies sur Internet... contenant des passages dont je ne suis pas l'auteur...
Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que - SUR LE TEXTE CONTREFAIT... - Google ne puisse pas me voir si l'on fait usage des guillemets !!!

L'argument stupide de "rien sous le votre" prouve soit la carence en neurone du Crapaud méchant soit sa volonté dolosive : si l'on fait une recherche en plaçant une citation contrefaite entre des guillemets, Google ne verra que CETTE version contrefaite et ... ne verra pas l'orignal !
Si je tape, sur Google, un paragraphe non contrefait
A partir de 14 ans, 300 euros par mois à INVESTIR où bon vous semble (vous et la totalité des citoyens de la Terre)
On verra apparaitre une liste dans laquelle les exemplaires originaux et les exemplaires contrefaits seront voisins.



NOTE :

Mon (2°) message sur Le Grand Soir dans lequel je proteste de la non publication de mon premier commentaire (à 14:54, sur le Grand Soir, la censure règne toujours ! Ni le premier ni le second message n'a été validé par le cerbère !!!)


Le véritable "’investissement démocratique" VS les contrefaçons grises - Yanick Toutain
De mieux en mieux !!!! Alors que j’attendais de voir mon commentaire de protestation être AUSSITÔT publié ici. (Bellaciao l’a validé immédiatement.... alors que j’en suis banni depuis longtemps !!!) ... un anonyme LGS (nostalgique des bonnes vieilles méthodes des couloirs bureaucratiques .... vient me trouver "en privé", par un message dans ma boîte aux mettre et me fait comprendre qu’il refuse de valider mon commentaire (prétexte : trop long ?!!!) et se positionne en petit KGBiste auquel je serais prié de répondre... En plus, l’arrogant a des prétentions littéraires quant au style que je serais REQUIS d’utiliser "spécifique (et synthétique)"
Où va-t-on ?
Bonjour,
Vous avez posté un long commentaire (non validé) sur le Grand Soir. On y lit, entre autres, "Bellacio, Le Grand Soir, Paul Jorion sont les lieux de prédilections pour la diffusion de cette propagande GRISE."
J’avoue ne pas saisir l’objet et le motif précis de votre commentaire. Pouvez-vous être plus spécifique (et synthétique) ?
Cordialement, LGS
Il suffit de cliquer sur Google pour voir que cela fait deux fois que l’anonyme a le droit - sans qu’on vienne lui demander de montrer patte blanche - de déposer ses textes gris, ses contrefaçons de mes propositions. Si c’est ainsi que l’on conçoit la liberté d’expression ici.... je me contenterais d’en faire connaître les pratiques néo-staliniennes.
NB : Si le contrefacteur n’était pas un simple d’esprit un peu arrogant, mais un véritable provocateur, la réputation du Grand Soir pourrait en prendre un sérieux coup dans l’aile !!!!
Le texte trop long

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire