Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 28 janvier 2015

Comment l'Express par la plume de Boris Thiolay répond aux accusations d'OMERTA sur les crimes des terroristes MNLA-Ansar Eddine

Boris Thiolay refuse d'enquêter sur les 82 crimes de Aguel Hoc
et le coup de téléphone aux terroristes passé par ATT le pdt du Mali
qui coordonnait l'attaque contre son pays.

présentation Yanick Toutain
REVACTU
28/1/2015



Ca ne s'arrange pas dans le cerveau de la "presse" OMERTAfric, auxiliaire des troupes d'occupation esclavagistes. Ca ne s'arrange pas dans le cerveau des baratineurs qui écrive un mensonge pour deux mots écrits.


  1. Laissez moi en paix. Trouvez le numéro de téléphone d'un médecin. Au revoir.



Lire l'article ayant suscité cette réaction psychiatriquement très étrange du "journaliste" de l'Express.
Des menteurs patentés, protecteurs médiatiques des terroristes Franceàfric ("terroristes officiels" comme MNLA et Ansardine ou "terroristes officieux" comme Serval Barkhane MINUSMA, les protecteurs militaires des précédents) comme ce Boris Thiolay ont des réactions émotionnelles très étranges quand on les prend la main dans le sac à bobards.
Comme son supérieur Eric Mettout..... dont le journal avait fini après plusieurs jours par révéler une partie des prétendues "fausses informations" qu'il avait censurée sur l'Express, dans les commentaires.

JEUDI 8 JANVIER 2015


L'IRE DE BORIS THIOLAY A L'IDEE DE DEVOIR
ENQUETER SUR LES 82 CRIMES DE AGUEL HOC




MERCREDI 28 JANVIER 2015


"délirant" Boris Thiolay (L'Express) insulte les résistants du Mali mais refuse d'enquêter sur les coupables des crimes de Aguel Hoc


Gao le 26 janvier contre les troupes
 d'occupation criminelles MINUSMA
par Yanick Toutain
REVACTU
28/1/2015

L'EXPRESS n'a JAMAIS dit un seul mot sur l'appel du 20 janvier passé par ATT le président du Mali aux terroristes qui attaquaient son pays (appel sur un Thuraya téléphone satellite révélé par le témoin Adama Sissoko). Un silence #OMERTAfric complice des terroristes (cf infra)

Cher monsieur, il me semble que vous confondez tout. C'est votre droit, mais faites le avec d'autres personnes. Merci.



"Je ne "confonds" rien du tout et je forcerai tous ces "clowns titrés journalistes" à révéler aux Français le témoignage d'Adama Sissoko sur la mort de Sékou Traoré et des 82 militaires maliens assassinés par les terroristes MNLA et Ansar Eddine, milices auxiliaires terroristes de l'armée française. Des milices qui ont fabriqué le prétexte de l'invasion et qui terrorisent les Maliens sous la protection de Serval-Barkhane et MINUSMA"
(conclusion de cet article)



Boris Thiolay insulte les résistants du Mali mais refuse d'enquêter sur les coupables des crimes de Aguel Hoc


Cessez de dire n'importe quoi, par pitié ! Qui peut croire que la tue des ens pour plaire au ? Délirant.

MNLA MILICE TERRORISTE AUXILIAIRE DE SERVAL-BARKHANE

Cela n'a rien de "délirant".... surtout concernant un groupe d'assassins protégés par l'armée française et revenus occuper le Nord-Mali comme milice terroriste auxiliaire de Serval
Le "journaliste" insulteur, aussi clown que sont "clowns" les "clowns titrés professeurs" que dénonçait Lénine en 1908

Mais ce "clown titré journaliste" qu'est ce Boris Thiolay, ce milicien Franceàfric #Omertafric n'a jamais enquêté sur le Thuraya de ATT, il n'a jamais enquêté sérieusement sur l'attaque de Aguel Hoc.
Il peut bien délirer ensuite en participant, au coup de sifflet de Hollande et de l'agresseurs d'enfants Najat Vallaud-Belkacem à la campagne anti-complotistes.



JEUDI 8 JANVIER 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire