Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 5 janvier 2015

Burkina Faso: Le PM usurpateur Yacouba Zida content des félicitations du département d'Etat US. Son dernier retweet depuis le 20 novembre


par Yanick Toutain
Revactu
5/1/15


L'imposteur puschiste du 31 octobre 2014, le pantin des ambassades US et française est heureux du soutien des USA.
La baudruche mise en place par Hervé Ouattara et Smockey sait rendre hommage à ses vrais maîtres : USA et Franceàfric
Tellement heureux qu'il ne poste même pas ses voeux sur Twitter, pour ne pas faire descendre sa récompense





Et le plus drôle c'est qu'il s'est empressé d'en envoyer copie à son comparse Kafando
Mais il faut lire in extenson le compliment de la slavoisie US



U.S. Congratulates Burkina Faso for Progress Toward Democratic Transition


Press Statement

Jeff Rathke
Director, Bureau of Public Affairs, Office of Press Relations
Washington, DC
November 18, 2014



The United States congratulates the people of Burkina Faso and their leaders on the signing of a charter that will guide the transition to a democratically elected government. We congratulate Michel Kafando on being sworn in as interim president of Burkina Faso. We encourage Mr. Kafando to build on the momentum of the past two weeks and to select individuals to serve in the transitional government who are firmly committed to a democratic, civilian government. We urge Burkina Faso’s armed forces to continue their primary mission to safeguard the territorial integrity of Burkina Faso and the security of its citizens. We reiterate that the role of the civilian transitional government is to ensure effective preparation for national elections in November 2015, as called for by the charter.


BLBL
Mais il faut lire in extenson le compliment de la slavoisie US

US félicite Burkina Faso pour le progrès de la transition démocratique


Communiqué de presse
Jeff Rathke
Directeur, Bureau des affaires publiques, Bureau des Relations Presse
Washington, DC 
18 novembre 2014



Les Etats-Unis félicite le peuple du Burkina Faso et leurs dirigeants sur la signature d'une charte qui guideront la transition vers un gouvernement démocratiquement élu. Nous félicitons Michel Kafando sur avoir prêté serment comme président intérimaire du Burkina Faso. Nous encourageons M. Kafando pour construire sur la lancée des deux dernières semaines et pour sélectionner les personnes à servir dans le gouvernement de transition qui sont fermement engagé à un gouvernement civil démocratique. Nous exhortons les forces armées du Burkina Faso à poursuivre leur mission première de préserver l'intégrité territoriale du Burkina Faso et de la sécurité de ses citoyens. Nous réaffirmons que le rôle du gouvernement civil de transition est d'assurer une préparation efficace pour les élections nationales en Novembre 2015, comme demandé par la charte.



On a donc une métropole impérialiste esclavagiste. Une métropole qui divise par 20 ou 30 les salaires de ses esclaves africains, chinois et du Tiers-Monde en leur refusant les droits humains à recevoir le même salaire que ses propres citoyens.
Une métropole qui félicite son pantin Kafando et le Samba-Quimbo militaire Zida pour cette "transition" anti-sankariste.


LIRE AUSSI

MERCREDI 3 DÉCEMBRE 2014

Révolution volée au Burkina Faso. Les 4 traîtres du 30-31 octobre: Hervé Ouattara, Serge Smockey Bambara, Guy Hervé Kam et Sams'K le Jah


présentation et commentaires
Yanick Toutain
RevActu
2/12/14


Hervé Ouattara: "Au départ, nous avons
voulu inciter Gilbert Diendiéré,
lui-même, à perpétrer un coup d’Etat".



JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014

"Il n'y a pas deux Burkina Faso. Il n'y a qu'un seul Burkina Faso : le Burkina Faso des CDR. Il commence avec les CDR et finit avec les CDR" Thomas Sankara 1986

Présentation 2014
par Yanick Toutain
RevActu
 4/12/14


"Tout ce que nous avons réalisé au Burkina Faso, sous la révolution, nous l'avons réalisé grâce aux CDR en premier lieu."
Thomas Sankara 4 avril 1986

"... beaucoup étaient venus pour fêter la disparition de ces fameux CDR.
Pourquoi les CDR ? Historiquement, vous savez que rien n'est plus faux que de dire que les CDR ont été créés au lendemain du 4 août 1983.
Les CDR ont été créés avec les premiers coups de feu qui ont été tirés ici.
Les CDR ont été créés le 4 août 1983, précisément.
[Applaudissements] Les CDR sont nés dialectiquement en même temps que la révolution au Burkina Faso.
[Applaudissement] Parce que, à l'instant même où nous avons prononcé le mot révolution dans ce pays, la nécessité de la défendre s'est fait sentir et celui qui parle de révolution sans prendre les dispositions pour protéger cette révolution commet une grave erreur et méconnaît les capacités de lutte, les capacités de destruction de la réaction.
Pour notre part, nous avons invité le peuple dans la nuit du 4 août, à se constituer partout en Comités de défense de la révolution parce que nous ne nous faisions pas d'illusion : la révolution allait être attaquée.
Elle l'a été, elle l'est et elle le sera.
Donc, les Comités de défense de la révolution l'ont été, le sont et le seront.
[Applaudissement] Rien de ce qui a été fait de positif sous la révolution n'a pu être réalisé sans les CDR.
Nous savons que nous CDR, nous ne sommes pas parfaits.
Nous le savons, mais nous continuons de rechercher dans ce monde les exemples de perfection.
Nous CDR, avons eu à exercer le pouvoir populaire.
Sur le plan politique, sur le plan économique, sur le plan militaire, sur tous les plans de la vie nationale, à tous les niveaux de la vie des Burkinabè, nous, CDR, sommes impliqués directement.
Il est donc important que nous comprenions que la marche correcte des CDR a une conséquence bénéfique et heureuse pour chacun de nous.
Se détourner des CDR, c'est se faire à soi-même du tort ; à moins que l'on ne soit en mesure de quitter le Burkina Faso.
Nous avons besoin des CDR et nous aurons toujours besoin des CDR quelle que soit la forme qu'un jour ils pourraient prendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire