Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

samedi 10 janvier 2015

Non au terrorisme, non au capitalisme, CDR, délégués de base ! (De quoi la haine tombée sur Charlie est-elle le nom ?) par Damien Dubus (Fécamp La Révolution ?)


présentation de l'article de Damien Dubus
par Yanick Toutain
Revactu




Les a t-on entendus remettre en question le système ignoble qui n'est autre que notre mode de production se caractérisant par la mort intellectuelle de millions d'hommes et de femmes, la mort symbolique que ces derniers vivent suivie parfois par la mort physique – sous ses diverses formes ? (...)


Fécamp la révolution essaie de le faire !


LIRE AUSSI

LUNDI 12 JANVIER 2015


Damien Dubus est l'auteur du blog Fécamp La révolution.
Son égalitarisme, sa vision postmarxiste des choses, sa compréhension de la lutte des strates, du rôle anti-historique de la strate des Parasites, tout cela était en germe.
Il était un Innovant comme monsieur Jourdain faisait de la prose. Il était postmarxiste sans le savoir.
C'est lui qui m'a fait connaître

Jan Waclav MAKHAÏSKI: LE SOCIALISME DES INTELLECTUELS



Textes choisis, traduits et présentés par Alexandre Skirda



Éditions du Seuil, 1979 

J'ai prévu une édition critique de ce texte.... mais n'ai jamais le temps de le finir....

Lisez l'article ci-dessous écrit par Damien Dubus.... Il est fabuleux

LIRE AUSSI

MERCREDI 17 DÉCEMBRE 2014



jeudi 8 janvier 2015


De quoi la haine tombée sur Charlie est-elle le nom ? NON AU TERRORISME , NON AU CAPITALISME ! CDR , DELEGUE DE BASE !

Sans sur-dramatiser l'évènement , sans en faire l'attentat du siècle , sans oublier que je ne suis pas que Charlie , que je n'aime pas me laisser aller à l'opinion de masse qui est prête à marcher derrière les deux abjectes réunis : Sarkozy et Valls .

J'ai veillé hier !

Ma veille d'hier a commencé par une inquiétude : Je condamne évidement la tuerie mais appelle à la vigilance ; ne vous laissez pas emporter par la vague islamophobe que cela ne va pas manquer de provoquer, sponsorisée par le FN ,la droite, l’État et les médias. Ce qu'il s'est passé ce mercredi va être instrumentalisé par les politiciens de tous bords afin de faire taire les personnes qui continueront a combattre le racisme et l'islamophobie. 

Ma veille , d'hier , s'est poursuivi avec Plenel et médiapart.
Plenel que j'avais trouvé pertinent face a Cohen sur le livre de Houellebecque, nous y reviendrons plus bas.

De cette veille va naitre cet article où vont se mélanger ce que j'ai pu lire , ce qui m'a touché , ce que la liberté évoque a un libertaire ...

Mais d’abord , chaque jour ...
Je suis les 100 millions d'enfants qui ont quittés leur mères avant 5 ans en Afrique de 1990 a 2014 .
Je suis celui qui meurt d'un cancer . Je suis Rémi Fraisse , je suis Louise Michel morte un 9 janvier 1905.
Je suis ce jeune black abattu par la police aux États-Unis , je suis ce Cubain ou ce Coréen du Nord victime d'oppression, je suis ce chinois exploité, je suis ce journaliste enlevé quelque part au moyen orient, je suis cette petite fille victime de la barbarie d'un pédophile, je suis ce jeune victime d'un déséquilibré sur une île en Norvège, ou cet homme posé a un café juste avant qu'une bombe explose, je suis ces lycéennes enlevées par boko-haram. 


Tout ça pour dire que je suis juste un citoyen du monde et un habitant de la terre consterné un peu plus chaque jour par la connerie humaine.

Connerie humaine qui ne m’empêche pas d'être optimiste , ce qui m'oblige a réfléchir a quoi faire , comment faire ...tout simplement a faire  .
Je suis un ex-formois pseudo revolutionnaire qui ne le savait pas . 
Maintenant que je soigne mon ignorance je peux revendiquer d'être un révolutionnaire souhaitant la victoire de la strate des innovants , des coopérateurs, des égalitaristes. C'est le travail que je fais au travers ce blog . C'est une forme d'acte révolutionnaire comme le crayon en est une autre. 


Aujourd'hui je suis aussi Cabu , Cabu et antenne 2 du Dorothée de ma jeunesse télévisée.
Comme j'ai pu le lire, hier,  je suis ceCabu, libertaire, antimilitariste, écolo. 
Le compagnon de toutes les luttes depuis des décennies. Le dessinateur de génie.
Il n'était pas irréprochable, comme chacun-e d'entre nous. Et le journal auquel il contribuait, Charlie Hebdo avait progressivement troqué l'esprit provocateur et séditieux de Choron pour le confort de la pensée dominante de l'époque de Philippe Val.

Ce qui a pu faire dire a Wolinski ceci : « J’aime les belles fringues, la bonne bouffe, les cigares, les voyages. J’aime le caviar, le cachemire, les montres Cartier. J’ai une Jaguar, j’achète des bijoux. J’adore les filles impeccables. Cela coûte de l’argent. Rien à voir avec les idées ». Je ne suis pas ce Wolinski.
Cabu n'aimait ni les flics, ni les fachos, ni les intégristes.
Le déferlement islamophobe et sécuritaire que le PS , l'UMP ,  sont en 



train de mettre en scène, la récupération de sa mort par l'extrême droite (
le FN qui appelle au référendum sur la peine de mort ce 
Qu'est ce que les extrémistes ? Comment ? par plan vigipirate?
matin même )
 et le pouvoir ( Valls appelle sarko a marcher derrière eux, unis ) , bien sur que tu ne les souhaiterais pas.




 

Flicage, vigipirate, stigmatisation : pas en ton nom Cabu ! 

Des sondages cons commencent à tomber .Pas en ton nom Cabu ! La peur , pas en ton nom Cabu !



Ce dessin etait un dessin qui ,d'après la rédaction, devait faire réfléchir sur le racisme .
Comme j'ai désapprouvé la UNE (économique ) ridicule de "l'Equipe" : titrant le "Va te faire enculer" du quenellier Anelka  , je n'ai pas apprécié quelques "unes" décomplexées , des unes sexistes, des unes trop sarcastiques pour être constructive.
Je ne suis pas un soutien indéboulonnable a Charlie. Je suis un ennemi de l’équipe ( dont la une d'aujourd'hui mériterait un article : liberté 0 / Barbarie 12 , le porteur de bonnet du PSG sait il que ses patrons financent les terroristes ? financement du Qatar la prise du pouvoir par Ennahda et Morsi. Et l'on retrouve des membres et associés de Ennahda dans le crime contre Charlie ! )  

A la liberté d'expression je porte mon soutien : oui !
 Il me suffit de ne pas ouvrir ces journaux si les caricatures me déplaisent! 
Je n'ouvre plus l'équipe !
J’écarte la télé de mon oeireille !

Je ne suis pas un soutien du tout a cette presse qui ne fait pas son boulot : règlement de compte en direct en vidéo ici  , suffisant pour me convaincre que le journalisme a été assassiné avant Charlie et que la liberté d'expression était déjà en berne.

D'ailleurs aujourd'hui ( devons nous les excuser ? ) la presse censure un article sur Charlie de Yanick Toutain !
La presse lève de concert le pavillon du deuil , leur deuil !
Il y a du pathétique là dedans .  
C'est un seul et même réseau qui fait régner la terreur en France et en Tunisie.
Les médias nous baratinent avec une version édulcorée de la vérité.

Les révolutionnaires ne sont pas dupes : les islamofascistes sont financés par le Qatar, par l'Arabie Saoudite et même par François Hollande lui-même en octobre 2013.
Les islamofascistes sont les pantins des banquiers pour perpétuer l'ordre capitaliste.





LA LIBERTÉ D'EXPRESSION ? LEUR LIBERTÉ D'EXPRESSION ? 

Laquelle défendons nous ? pour la réflexion avant de répondre  :Dans les moments de lutte, les pauvres se fichent  de la liberté d'expression de l'ennemi.
Il faudra bien contraindre ( par les CDR ? par la force ? que préférez-vous ? ) a faire taire ces parasites , a réduire leur parole minoritaire au comptoir de leur bar de luxe où ils paieront un champagne 1000 euros ( dont 900 reversés a la collectivité )  , ils aiment ça montrer qu'ils peuvent cramer de l'argent.
Extraits du lien précédent : 
Pierre Bourdieu avait  inauguré cette manière de faire pendant le mouvement des chômeurs de l’hiver 97-98: l'Ecole Normale Supérieure était occupée depuis plusieurs jours par des centaines de précaires, cernés par des escadrons de flics dont l'objectif premier était bien d'empêcher la diffusion de la lutte et de son contenu à l'extérieur.

Le prestigieux professeur s'était planté là, dos à l'Ecole, dos aux occupants , face à des dizaines de caméras, pour expliquer pourquoi les autres affrontaient la police, cette même police qui le laissait s'exprimer , lui.

Devenu spécialiste après cet épisode, le digne homme se vit cité par les organisations « représentatives » des chômeurs et précaires quand il s'agissait d'expliquer le sens profond de la lutte. Les concernés,  ceux qui vivaient la précarité dans leur peau se trouvèrent vite réduits au statut d'exemples illustrant les théories des professeurs, car Bourdieu n'était pas seul en lice, de Moulier Boutang à Negri, beaucoup de gens avaient des mots à mettre dans la bouche de ceux qui faisaient le mouvement.
"« Le prolétaire s'exprime mal », c'est un lieu commun entendu toute notre scolarité. Et pour cause, cela ne fait pas partie des savoirs que l'on veut bien nous transmettre, et individuellement, l'exploitation ne nous permettra pas de les développer plus tard.
La liberté d'expression est donc une liberté virtuelle au niveau individuel: seule la lutte, la construction d'outils collectifs, le partage des savoirs permettent aux pauvres de pouvoir dire et communiquer efficacement entre eux."


La liberté d'expression n'est pas LA LIBERTÉ , elle est une liberté virtuelle au niveau individuel ! 
Les groupes de 25, les CDR travaillant autour de blogs est une occasion d’éducation permanente a la liberté d'expression ... 
Liberté d'expression possible et efficace si la liberté des oppressés est réel. 



UNION AU TRAVERS UNE MARCHE ORCHESTRÉE PAR VALLS ET CONSORT ?

 Alors pour moi , tout de suite ma réaction n'est a aucune union nationale avec les apprentis sorciers qui jouent avec le racisme, attisent les haines contre les musulmans, les étrangers, ou se servent de cette affaire pour mettre en place de nouvelles lois liberticides. Ils portent une lourde responsabilité dans le climat xénophobe et délétère que nous connaissons aujourd’hui.

Mais avant ça il y a l'émotion .La portée internationale des réactions me donne chaud au cœur, la mobilisation instinctive a réveillé l'optimiste qui est en moi !


Plage du Togo

Du Togo ...

... à Fécamp  : jeudi 8 janvier midi ici en vidéo

En passant par la Turquie( frissons assurés lorsque l'on connait la situation du pays sous Erdogan ) 

au jeune nouveau né nommé Charlie.




Mais ... 



"Pas besoin de la municipalité pour se rassembler "

Cette marche au service d'un gouvernement, cette marche massive pour assurer la sécurité du pays tout en prétendant en défendre la liberté d'expression.

NON !

 En tous cas, j'appelle les militants à faire entendre une voix indépendante de classe dans cette affaire. Je n'ai pas envie d'aller mêler ma voix avec celles de cette bande d'hypocrites qui envoie des bombes "démocratiques" partout dans le monde, et qui sont les premiers responsables de la montée de l'obscurantisme religieux! 

Il y a craindre que ce mouvement de masse serve la classe dominante.




Ces regroupements doivent être l'occasion de dégommer cette démocratie fantoche et de former des groupes pour délégitimer ceux qui nous gouvernent , ce qui nous pondent des lois liberticides , ceux qui excluent des roms , ceux qui bâillonnent les libertés , ceux qui tuent les écolos , ceux qui ont la haine des égalitaristes.

Maintenant voilà en partage une réflexion "d'enragés" extraites de différents textes issus de la toile croisés lors de ma "veille" et qui prolonge la réflexion .

L'attentat de Charlie Hebdo est symptomatique du climat délétère que des millions de personnes vivent actuellement, il n'est qu'un reflet de la déshumanisation des rapports sociaux et des actes terroristes qui apparaissent à certains comme une seule alternative à l'heure où les luttes sociales ne se manifestent plus.

Plus précisément, l'acte en lui même n'est qu'une réaction – ainsi que, dialectiquement, un produit – aux nombreuses interventions militaires des grandes puissances économiques dans des territoires sous développés. Si le terrorisme – la notion de « terrorisme » étant à géométrie variable, la politique interventionniste des Etats-Unis correspond bien plus aux critères servant à définir le terrorisme que les groupes qui sont désignés comme tels - en tant que mouvement existant, c'est avant tout le fruit des financements successifs de ces puissances qui, dans l'optique de conserver une stabilité politique dans des régions où elles tentent de gagner des parts de marchés et de piller des ressources – contribuent à permettre à des groupes armés de grossir politiquement quitte à tuer pour défendre leurs dogmes religieux. Elle est ainsi – dans l'absolu – le fruit de cette politique impérialiste visant à se partager les régions du monde entier afin d'accroître les richesses de chaque puissance quitte à laisser les populations résidant dans ces régions, crever de faim ou crever sous les bombes (ce qui, manifestement, ne suscite pas la même indignation que l'attentat dont ont été victime les journalistes de Charlie Hebdo, si on en juge les événements récents), armant des groupes qui, trop occupés à s’entre-tuer entre eux, permet d'assurer une stabilité politique pour les trusts ainsi implantés. Misère et violence ont toujours été deux bonnes amies, il n'est nullement étonnant que dans une telle période où les ravages causés par l'impérialisme n'ont jamais été aussi forts, les groupes terroristes grossissent et usent de cette dernière.


Les véritables responsables, ce sont les politiques qui sont à l'origine de cette misère et de la violence qui y est corrélé, les terroristes ne sont que des acteurs – ce qui ne légitime en rien leur acte, accordons nous là dessus – d'un processus économique qui les domine et les utilise à l'instar de pion. Il est ainsi grotesque d'entendre des Hollande et des Sarkozy crier à l'unité nationale alors que c'est LEUR politique qui est indirectement à l'origine de cet attentat. (...)



Yanick Toutain , camarade de l'havrais vérité confirme ceci ici , les médias qui pleurent la liberté d'expression de Charlie , n'exprime pas , ne relate pas , ne traite pas la vérité des liens des islamofascistes avec les capitalistes !!
C'est leur liberté d'expression de ne pas le faire . 
C'est du fascisme de ne pas permettre au citoyen français informé, non ignorant de le faire . C'est fasciste que de censurer sur ces blogs ceux qui le font .
Cette presse qui crie a la liberté d'expression censure ! 

Chokri Belaïd, Cabu, Charb, Mohamed Brahmi, Wolinski assassinés par le même réseau islamofasciste dirigé par l'organisateur de la terreur en Tunisie Boubaker al-Hakim et dont le "gourou" Farid Benyettou est membre de Ennahda







 

Je condamne ce crime, mais je ne participerai à aucune manifestation, si je suis opposé au fanatisme religieux d’où qu'il vienne, je ne laisserai pas les politicards me faire rentrer dans leur jeu car eux je le sais, ne s'en serviront pas pour dénoncer l'intégrisme religieux mais pour faire l'amalgame entre musulman et terroriste et propager la peur et la haine de l'autre .

Même si vos intentions sont de combattre l'intégrisme, réfléchissez à qui va profiter ce drame au final et qui va récupérer ces manifs.


Ce sont nos ennemis qui vont s'en servir pour montrer avec les images de manifs que le Français moyen a peur du musulman, en utilisant l'appel au conformisme les gens vont être encore plus influencés...L'appel au conformisme c'est le coup classique, on fait des sondages et ce sont les sondages eux même qui influencent les gens...
Si le contexte actuel n'était pas ce qu'il est, si les gens étaient plus réfléchis, si le musulman n'était pas devenu le nouveau bouc émissaire de la société à la place du juif j'y serais allé sans aucune hésitation. Les gens font la différence entre catho et catho intégriste, pour ce qui est de différencier musulman et musulman intégriste c'est plus compliqué...


Pour l'heure hors de question de soutenir une "unité nationale" avec ceux qui jouent avec le racisme,les haines qui se serviront de cette affaire pour mettre en place de nouvelles lois contre les libertés .
Et non le "vivre-ensemble" n'est pas "attaqué". Ce "modèle" est un mythe destiné à couvrir le racisme structurel à l’œuvre en France . Par ailleurs les musulmans n'ont pas a s'excuser pour les actes de quelques tarés. (...)

Mais dans cette affaire, le plus déplorable reste cependant les moralistes qui ont pu accomplir ce qu'ils considèrent comme un « devoir moral » consistant à diffuser des images toutes plus niaises que les autres exprimant un sentimentalisme primaire où on ne comprend rien à rien et où la raison laisse place aux bons sentiments... Hypocrite, cela l'est assurément. A t-on entendu les mêmes pleurant à chaudes larmes sur les journalistes assassinés, dénoncé les victimes de l'invasion militaire française en Libye, au Mali, en Centrafrique ? 


Les a t-on entendus remettre en question le système ignoble qui n'est autre que notre mode de production se caractérisant par la mort intellectuelle de millions d'hommes et de femmes, la mort symbolique que ces derniers vivent suivie parfois par la mort physique – sous ses diverses formes ? (...)


Fécamp la révolution essaie de le faire !

Révolisationactu , Lhavraisvérité  le fait !institproentraideantiviolencesaenfantsantifranceafric.blogs.nouvelobs.com le fait ! 

Facile de s'indigner ou de produire un avis lorsque celui- ci n'engage à rien parce qu'il s'agit d'un événement auquel on n'est absolument pas relié directement par sa position sociale…
Cracher sur les classes populaires et les immigrés des anciennes colonies françaises en se servant du prétexte culturel et religieux (qui est le nouvel habit du racisme colonial contemporain à la place du vieux discours biologiste désuet) c'était déjà de la violence et de la lâcheté, en faire un business pour un journal c’était encore plus sale.


Les médias déshumanisent une partie de la population, celle-là même qui se mange déjà toute la violence sociale du racisme post- colonial, du mépris de classe, du contrôle social (scolaire ou policier), en plus de l’exploitation économique … et ils ont évidemment rendu invisible cette violence diffuse qui est la leur parce qu’ils en ont les moyens.
Parce que faire partie d’un journal ce n’est pas juste « faire des dessins » mais posséder des moyens de production symbolique.
Et la violence symbolique est bel et bien une des multiples formes de violence sociale, et la capacité de son exercice est une forme de pouvoir.
Maintenant au motif qu’à cette violence diffuse fait écho une violence, bête, aveugle et concentrée, on devrait se rallier derrière la classe dominante et ses sbires (comme ce mauvais journal), mais l’arnaque est un peu trop grosse, et ceux qui refusent d’adhérer à cette mascarade l’ont instinctivement bien compris.


« Se faire tirer dessus » ou, l’inverse, « tirer dans le tas » ne fais de personne mon camarade,
 la mode de la polémique et de l’indignation sur Internet passera sur cet événement comme sur tous les effets de mode, et au final on se retrouvera toujours seuls, dans nos collectifs, nos syndicats et nos luttes, encore et toujours le même noyau dur de pauvres idiots à se lever à cinq heures du mat’ pour aller distribuer des tracts sur un quelconque piquet de grève ou dans une quelconque manif’, à charbonner dans des permanences, à se manger la répression policières et les galères.
Et on entendra encore une fois les indignés mondains de la veille, ceux là même qui nous faisaient la morale sur notre absence de compassion pour la dernière tragédie médiatique, nous balancer un « non merci, on est pressés », un "ça sert à rien ce que vous faites" ou même un « on en a rien à foutre de votre mouvement », quand par chance ils nous adressent la parole.


 
« L’humanité » dont certains veulent se prévaloir on l’attend sur le terrain et dans la façon dont vous vous organiserez avec nous, dans les rapports sociaux qu’on mettra en place dans les moments fatidiques, ceux où l’on est pas derrière son clavier à produire de l’émotion abstraite, au moment où elle devra engager à quelque chose de concret, et d’abord à des risques.
Y a ceux qui font des minutes de silence et y a ceux qui passent leur vie à lutter.
Ceux qui pleurent sur ce journal de réac’, ceux qui s'indignent au rythme de TF1 sans jamais se mouiller et ceux qui nous font la morale : niquez vos races !


On pourrait ne pas être d’accord avec ça. Mais c'est très bien comme ça, très bien de pouvoir ne pas être d'accord, très bien que vous exprimiez ce que vous voulez, pensez.

Il est évident que nous sommes mis a rude épreuve .
Ca va secouer ... Ça va secouer en 2015 ...
Organisons nous en groupe !


Si cette marche doit servir a quelque-chose ...

Cette marche, ces regroupements, ces veilles doivent servir a former des groupes. Des groupes qui vont réfléchir a cette liberté d'expression .
Des groupes qui vont créer des blogs , des blogs de journalistes , blog de leur vérité pour détruire le pouvoir de cette presse mensongère , de classe , de strates ... Cette presse de PARASITES !

Mais ...

Vous ne réclamez pas le pouvoir pour des DELEGUES DE BASE choisis librement par chaque groupe de 25 dans ces regroupements

Vous ne réclamez pas des DELEGUES DE CONSEIL (1/625) choisis et contrôlés par des conseils de 25 délégués de base dans ces regroupements.
 

Vous ne réclamez pas des DELEGUES DEPUTES (1/15625 = 25^3) légitimes et révocables dans ces regroupements
Délégués députés révocables par des conseils de 25 délégués de conseils


Vous ne réclamez pas le pouvoir pour des DELEGUES NATIONAUX chacun révocable par un conseil de 25 délégués députés dans ces regroupements !



De ces groupes , de ces blogs sortiront des projets , des réclamations , des priorités sociales ...


Ne pas faire cela m'inquiète. C'est faire le jeu de ce pouvoir dominant qui sera prêt avec une pseudo crédibilité issue de cette manifestation de masse pour se donner la liberté de réformer l’état dans une direction plus liberticides et sécuritaires !
 
Décrédibilisons leur démocratie fantoche "attaquée" en nous organisant avant que les secousses soit d'une violence telle que l'on soit KO et dans l'incapacité de réfléchir , d'agir ... pour se jeter dans les bras du pire DESPOTE , derniers des PARASITES !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire