Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 2 janvier 2015

Mourir SDF à 2 mois sur les trottoirs de Lille: Francesca est née pauvre et roumaine dans la ville de Martine Aubry

Francesca, bébé roumain SDF
 de 2 mois 1/2 
 morte à la gare Lille-Flandres 

Photo Voix du Nord Arnaud Dufresne
par Yanick Toutain

RevActu
2/1/15
"On l’avait repérée comme vulnérable en raison de la présence d’un nourrisson, et signalée pour obtenir un hébergement. Mais il n’y avait pas de place, d’autres familles étant déjà en attente"
Arnaud Dufresne La Voix du Nord



Au Havre, Antonio 6 ans apprenait à lire en cours préparatoire en dormant la nuit sur les trottoirs de la ville de Edouard Philippe, le porte-parole d'Alain Juppé.
La barbarie n'a pas de limite.
Antonio venait de Lille.
"Les flics ils ont dit "DEGAGE""
Voilà comment la police de Lille parlait à Antonio 6 ans avant qu'il n'arrive au Havre
La barbarie n'a pas de limite.
La maitresse d'Antonio, SDF au Havre, Julie Amadis a été chassée de l'Education Nationale pour deux ans.
Sans traitement, sans chômage, sans congés-payés.
 Julie Amadis  est abolitionniste en Afrique.
 Julie Amadis dénonce les enseignants qui agressent leurs élèves.
C'est sa faute.
La barbarie n'a pas de limite
Le maire du Havre paye dans les écoles des auxilaires aggresseuses d'enfants.
La barbarie n'a pas de limite.
Au Havre, des employées de la mairie sont réunies pour les DISSUADER de soutenir les témoins de violences dans les écoles.
Au Havre une femme de ménage de la Ville a témoigné avoir participé à une réunion dont le but était "Ne soutenez pas Julie Amadis".
La responsable de la mairie déconseillait de signer la pétition !
La barbarie n'a pas de limite.

Martine Aubryu
A Lille, la maire Martine Aubry est sociolofasciste. Comme Ben Ali et Moubarak.
Rien d'étonnant !!!

En fonction depuis le 25 mars 2001
(13 ans, 9 mois et 8 jours)



Ces socialofascistes financent Ansar Eddine, sont les alliés et les protecteurs des terroristes islamofascistes Al Thani du Qatar.
Ces gens ont exfiltré Blaise Compaoré.
Ces gens soutiennent Faure Gnassingbé, l'assassin de Anselme 12 au Togo.
Ces socialofascistes sont les mercenaires politiques de Bolloré et de toute la bourgeoisie esclavagiste.

Et donc Francesca est morte.

SDF A DEUX MOIS


Patrick Vigneau, directeur de l’Aréas La Sauvegarde.On l’avait repérée comme vulnérable en raison de la présence d’un nourrisson, et signalée pour obtenir un hébergement. Mais il n’y avait pas de place, d’autres familles étant déjà en attente. » (Voix du Nord Arnaud Dufresne)
Cette planète est en train de devenir folle : le régime colonial est en train de s'appliquer dans les métropoles esclavagistes.
Un enfant togolais, burkinabè, camerounais, malien va mourir 15 fois plus fréquemment qu'un enfant en France.
Telle était la statistique.
Mais François Hollande et Martine Aubry ont décidé d'équilibrer : ils font donc mourir davantage d'enfants sur les trottoirs de France.
Il est temps que la Journée des Tuiles sonne le glas de cette barbarie.
En Europe, le nombre de logements libres est le triple du nombre de SDF.
On pourrait loger trois fois plus de personnes que le nombre de sans abris.
Mais la slavoisie a décidé d'écraser les peuples d'Europe.
Les néonazis de Grèce et d'Ukraine sont un avant-goût de ce que prépare Hollande.
Lui, il finance Iyad Ag Ghali pour venir couper les mains des Français demain.
20 millions d'euros en octobre 2013.
Même RFI fut contraint d'en parler.
Francesca est morte.
Pour ces gens, pour ces barbares, ces enfants ne sont que des armes politiques, des armes de terreur.
Laisser des bébés mourir, cela a une fonction politique.
Hollande, Cazeneuve, Valls Fabius, Martine Aubry, Benoit Hamon, Najat Vallaud-Belkacem (qui tape ses enfants) veulent terroriser les Julie Amadis.
Ils veulent terroriser les rebelles.
Ils veulent terroriser les Sylvia Garcia, les témoins de violences dans les écoles et les institutions.
Hollande, Cazeneuve, Valls Fabius, Martine Aubry, Benoit Hamon, Najat Vallaud-Belkacem veulent terroriser les Justes français qui soutiennent les Africains.
Ces socialofascistes, ces gaullistes, ces sarkozystes, ces juppéistes..... veulent terroriser en instrumentalisant la mort des SDF, la mort des Roumains, la mort des bébés, la mort de Francesca.
Ils ont laissé mourir une enfant de 2 mois et demi pour instiller la TERREUR dans le cerveau des Français.

MOURIR COMME SDF OU RENVERSER HOLLANDE PAR LA CONSTRUCTION DE CDR et la DESIGNATION DE DELEGUES REVOCABLES
MOURIR COMME SDF OU FAIRE LA REVOLUTION
Tel est le choix que Martine Aubry et François Hollande viennent de donner aux Français.
Vous êtes maintenant prévenus !







Francesca, une petite rom de deux mois et demi, est morte à la gare Lille-Flandres


PUBLIÉ LE 
Arnaud Dufresne

Un bébé est mort dans les bras de sa mère, ce jeudi midi, dans la gare Lille-Flandres. Les agents de sécurité, pompiers et une équipe de Samu ont tenté de le ranimer sans succès. L’enfant vivait dans la rue avec sa famille.



Une équipe pédiatrique du SAMU a tenté de réanimer l’enfant pendant un long moment dans l’ambulance des pompiers tandis que sa famille attendait à l’extérieur. PHOTO EDOUARD BRIDE



Une fillette de deux mois et demi a été retrouvée inanimée, jeudi midi, dans la gare Lille-Flandres, près des quais à côté du point de vente à emporter McDonald’s. L’enfant, une Roumaine, était avec sa mère et sans doute son père et deux jeunes frère et sœur, lorsque l’alerte a été donnée. « Un client m’a appelé disant qu’il y avait un bébé par terre, explique un agent de sécurité de la gare. J’y suis allé tout de suite et j’ai vu qu’il était bleu. J’ai tenté de le ranimer ».

Une famille vulnérable signalée par l’Aréas

Les pompiers et une équipe pédiatrique du Samu ont vite pris le relais, d’abord dans la gare, puis dans une ambulance rue de Tournai. Mais, peu avant 14 h, l’enfant est décédé sur place.
La police a refusé tout commentaire. Un sans domicile fixe a rapporté l’hypothèse d’une chute, mais sans y avoir assisté lui-même. Deux touristes anglophones également présents, très choqués, n’ont pas voulu s’exprimer. Selon nos informations, le bébé était en pyjama. Il ne présentait pas de traces suspectes ni de signes d’hypothermie. Ce jeudi soir, l’hypothèse de la mort subite du nourrisson était évoquée. Elle devra être confirmée par l’autopsie.

Pas de place en hébergement

La famille, arrivée à l’automne, vivait dans la rue, entre la gare et un baraquement près du Zénith. « Elle dormait dans un renfoncement sous une voûte, dans un endroit où l’on trouve les (roms) les plus fragiles, explique Patrick Vigneau, directeur de l’Aréas La Sauvegarde.On l’avait repérée comme vulnérable en raison de la présence d’un nourrisson, et signalée pour obtenir un hébergement. Mais il n’y avait pas de place, d’autres familles étant déjà en attente. »
Vers 15 h 30, le corps a été transporté à l’Institut médico-légal. Les parents ont été entendus. Ils devaient ensuite être conduits à Halluin, dans un centre d’hébergement d’urgence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire