Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 11 octobre 2010

42 cow-boys formois irresponsables décident - tous seuls - le blocage de l'Université du Havre (ou comment les néo-staliniens SUD-UNEF-NPA & Cie accumulent les gesticulations aventuristes pour masquer leur refus de mobiliser les pauvres)

par Yanick Toutain
11/10/2010 21:32

Ce midi, à la fac du Havre, ils étaient 86 .... Si l'on compte environ 6 profs parmi la réunion, il reste donc environ 80 étudiants....

80 étudiants dans une université de 7040 étudiants !

Ils furent donc, ce midi du 11 octobre 2010, 42 irresponsables à voter pour le BLOCAGE DE L'UNIVERSITÉ ! (14 contre 15 abstentions 1 NPPV)

Vous lisez bien : ils n'ont pas voté le principe qu'un comité de mobilisation ferait de l'agitation EN FAVEUR DE L'IDÉE de blocage !!!
Non, ils ont voté le fait que demain 12 octobre .... ils vont - à 42 ? - bloquer les accès de l'université du Havre !!!

QUATRE GÉNÉRATIONS DE CLOWNS MENCHEVIKS
DROITIERS ET AVENTURISTES

Depuis décembre 1995 se sont succédées quatre générations successives de magouilleurs cow-boys à la fac du Havre...
De bons petits proto-formois bien attachés à leurs petits privilèges de petits formois qu'ils comptent devenir, des petits formois vivant sur le dos du Tiers Monde...
Exigeant 2000 euros par mois tout en criant "le SMIC à 1500 euros"....

Ils ont voté le "blocage" de l'université du Havre....

0,6 % des étudiants ont voté le BLOCAGE de 7000 étudiants

Quelle farce ! Quelle imposture !!!

Quand la question du pouvoir est posée, quand la question de la révocation de Sarkozy est posée, quand la question de la révolution anticapitaliste est posée......
quand l'urgence est de mobiliser les véritables pauvres, quand l'urgence est de construire la délégation générale révocable, quand l'urgence est de désigner 50 délégués nationaux représentant (révocables à tout moment) chacun 400 000 délégateurs ...

... les clowns menchéviks de la formoisie décrètent - à 42 ! - le blocage de l'université du Havre !!!!

LE RÊVE DE LA DROITE :
LES CLOWNS MENCHEVIKS AVENTURISTES
SUD-UNEF-NPA du Havre

Julie Amadis a fait des propositions - issues de la plate-forme programmatique égalitariste - lors de cette pseudo-AG minoritaire.
Aucune d'entre elles n'eut l'heurt de satisfaire à la mégalomanie imbue des deux petits néo-staliniens de la tribune.
Mais, empêcher la construction de la délégation provisoire ne leur suffisait pas, empêcher le vote des propositions de mobilisation égalitariste ne leur suffisait pas, il fallait qu'ils insultent Julie Amadis...
Les mêmes méthodes que leurs ainés de la LCR avaient utilisé contre moi, les mêmes méthodes crapuleuses des gangsters politiques formois qu'ils sont quand les circonstances les contraignent à retirer leur masque d'hypocrites pseudo-rebelles :
Vivian Petit ôte son masque et se lâche : "Si ça te plait qu'il y ait que les étudiants de l'UMP qui t'applaudissent"...
... Julie Amadis venait de répondre à Paul X qui prétendait que cette "AG" pouvait être décisoire en tant qu' AG.....
L'argument absurde qu'elle venait de critiquer était le fait que "puisque les étudiants ont été prévenus"... en résumé ceux qui ne sont pas là.... ont tort .... et on peut décider à leur place.....

Rien d'étonnant alors que ces néo-staliniens menchéviques aventuristes fassent le jeu de la droite. Le menchévik Vivian Petit peut être content de lui. Il a bien travaillé au service de l'ex UNI.
Il suffit de lire le journal local "Paris Normandie".... Leur délire aventuriste permet au MET (ex-UNI) de publier un communiqué de protestation...

Les étudiants du MET contre le blocage de l'université du Havre

Publié le lundi 11 octobre 2010 à 19H09
Alors que des étudiants réunis cet après-midi en assemblée générale ont décidé le blocage de l'université du Havre demain mardi, le Mouvement des étudiants (MET) - syndicat minoritaire - estime que la mobilisation lancée par "les syndicats d'extrême gauche ne prend pas". Selon le MET, le blocage aurait été voté en présence de "86 étudiants" "au détriment de toutes règles de représentation démocratique". "Une quarantaine d'étudiants ont voté pour, vingt-quatre contre et le reste s'est abstenu tout en sachant qu'un blocage est interdit. Le METdu Havre dénonce la prise en otage de la majorité des étudiants par une très faible minorité", souligne un communiqué du mouvement diffusé ce lundi soir. "Une minorité d'étudiants interdit la liberté d'étudier à la majorité", ajoute le communiqué. (source Paris Normandie)

LES CIERGES DE LA DROITE POUR PRIER
QUE LES COWS-BOYS MENCHEVIKS 
CONTINUENT
LEURS PROVOCATIONS MINORITAIRES

Vivian Petit n'est pas "applaudi" par la droite..... Les pro-sarkozystes se contentent de déposer des cierges à Notre-Dame en espérant chaque matin que les "occupations de voies ferrées", les "blocages de Pont de Normandie" et autres "blocages de l'Université à 42" se poursuivent !!!!

Les pro-sarkozystes prient le bon dieu chaque matin pour que Vivian Petit et ses amis cow-boys menchéviks continuent à s'opposer à la délégation révocable, pour qu'ils continuent leurs clowneries minoritaires dignes du stalinisme PCF de la grande époque, pour que tous les Vivian Petit de France et de Navarre continuent à passer pour des "gauchistes" quand ils méprisent les jeunes des quartiers pauvres, quand ils s'opposent depuis 15 ans à la proposition de passer dans les quartiers pauvres, quand ils ne sont que des stalino-menchéviks, des clowns minoritaires aventuristes qui gesticulent en attendant la mise en oeuvre de la "ligne Filoche", quand ils attendent la mise en place du Front Populaire Colonialiste...
La caravane du Barnum du Front Populaire Colonialiste, du cirque de la "Ligne Filoche" passait ce soir au Havre...
Pour pouvoir se pavaner auprès des responsables nationaux, une tâche sur le drapeau immaculé de la démocratie ouvrière n"était pas pour gêner ces irresponsables....

Nous n'accuserons pas Vivian Petit d'être sponsorisé par la droite : la classe formoise (même dans sa variante proto-formoise) n'a pas besoin d'être financée pour faire le jeu du capitalisme.
Donner l'occasion aux sarkozystes - qui n'ont rien d'autre à dire que "gloire au Conducator" - de publier le communiqué ci-dessus n'est possible que par l'absence d'expression démocratique des jeunes, des lycéens, des jeunes chômeurs et .... même des étudiants... 

Ces clowneries d'irresponsables auront une fin...

Elle s'appellera UN DÉLÉGUÉ de base POUR 25 DÉLÉGATEURS !



 lire aussi (entre autres):

lundi 11 octobre 2010


Comment saboter l'appel à une Assemblée Générale étudiante pour s'assurer un vote pro-blocage ? (ou unité UNEF-SUD VS la délégation générale révocable


jeudi 23 septembre 2010


La très réformiste CGT-Le Havre envoie un groupe ultra-minoritaire faire les clowns sur les voies ferrées pour pouvoir hurler à la "provocation policière". Ou comment masquer le refus de préparer le renversement de Sarkozy !

 

 

NOTES

On  


On trouve sur Wikipédia d'intéressantes précisions sur ce "MET"
extrait
En décembre 2009, l'UNI décide de se réorganiser au sein d'une nouvelle organisation appelée le mouvement des étudiants[5].
Selon le journal Le Figaro du 19 janvier 2010[6], le MET est composé de l'UNI et de 25 organisations indépendantes de l'UMP[7]. L'organisation se donne pour objectif d'être une vraie alternative à l'UNEF[8]. Une autre ambition affichée est de prendre de la distance avec l'UMP notamment financièrement. Mais selon Europe 1[9], le lien entre le MET et la majorité au pouvoir reste fort. La création de ce syndicat est "quelque chose que l’UMP a regardé d’un œil bienveillant". Rémi Martial a réaffirmé la volonté d'indépendance du MET mais a confirmé que les adhérents à l'UMP constituent "à peu près la moitié" du Bureau national du Mouvement des étudiants[10].
Selon l'ancienne section UNI de Tours, la nouvelle entité serait au contraire plus dépendante de l'UMP que l'UNI et les négociations pour la fondation du MET auraient même eues lieu à l'Elysée[11]. Cette dépendance supposée est à l'origine de la création d'une organisation dissidente, l'UNI-SU[12].

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire