Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

dimanche 10 octobre 2010

Un laboratoire social de la proto-formoisie : la délégation générale révocable imposera-t-elle la démocratie dans les mobilisations ?

Le déroulement d'une mobilisation étudiante est un laboratoire des pratiques de toutes les couches et classes sociales. On voit - en particulier - une minorité "éclairée" de la classe formoise (ou plutôt de la proto-formoisie, classe exploiteuse en germe n'ayant pas encore commencé à marchandiser son "capital humain répétant") ... enthousiaste à l'idée de jouer aux "cow-boys et aux indiens". Les cow-boys étant les gentils (et rebelles ) militants du NPA ou de SUD et les Indiens étant les méchants de la fac de droit, les indéccrotables anti-blocages de l'UNI.
Malheureusement pour ces "gauchistes" au sens utilisé par Lénine dans son "La maladie infantile du communisme"... les rebelles bloqueurs sont aussi les plus farouches adversaires de la représentation démocratique dans les mouvements, les plus farouches adversaires de la révocabilité des délégués dans les futurs soviets que sont les coordinations.... Ils sont - aussi - les plus farouches adversaires non seulement de la participation des jeunes exclus des quartiers pauvres mais, pire encore, ils s'opposent depuis quinze ans sur le Havre (les cow-boys 2010 et leurs prédécesseurs des générations de cow-boys qui les ont précédé .... et (dé)formé) .... à la proposition de faire passer les défilés revendicatifs dans les quartiers les plus pauvres de la ville du Havre (en particulier Caucriauville et le Mont-Gaillard)
Ce qui suit est un texte de Julie Amadis déposé sur le "mur-Facebook" de l'UNEF-Le Havre. Si l'on peut se féliciter de l'absence de censure, pour autant, le fait 1° SUD Le Havre refuse de faire vivre un mur similaire et 2° le fait qu'un facebook unitaire ne soit pas créé montrent les limitations du genre.
La construction de la délégation générale révocable donnera une autorité réelle aux véritables représentants - révocables - des volontés (en évolution permanente) de la jeunesse. Jeunesse du Havre, jeunesse de France, jeunesse d'Afrique, jeunesse chinoise.
YT + JA




Julie Amadis



Julie Amadis L'Assemblée générale a été votée (par les 63 présents) lundi 4 octobre (appelons cette réunion du 4/10 un "comité de mobilisation").La proposition de faire l'AG le jeudi ayant été minoritaire (j'ai voté pour celle-ci) ... ce fut la date du lundi 11 octobre qui a été retenue...[pour mémoire, la proposition "gauchiste cow-boy" de "blocage" a été repoussée par la quasi-totalité des présents (seuls 6 voix pour sur 63 présents ont voté pour cette "solution"]Par ailleurs, je me suis battue pour que cette AG du 11/10 ait lieu le midi (et non pas à 10 h le matin)Je vois, ci-dessous"Au Havre, les jeunes manifestent pour la retraite ! mardi, à 09:00 Université du Havre, Le Havre, France"
... mais je ne vois NULLE PART ni le lieu ni l'heure exacte ...de l'AG de lundi ...
Un "bureau provisoire" du "comité de mobilisation" s'était pourtant chargé de prendre en charge l'application des décisions..... (... suite en commentaires)

Il y a 15 minutes ·
    • Julie Amadis
      ‎(... suite) A la fac, je n'ai vu nulle part d'affiche et, lorsque j'y suis passée, les locaux des organisations syndicales étaient fermés. Sans qu'une affiche sur la porte nous indique le lieu et l'heure de l'AG de lundi. Comment appeler les gens à venir lundi dans une telle désorganisation ? J'ai vu, Erwan, que tu félicitais les lycéens pour leur mobilisation ...encore faut-il montrer l'exemple... Je rappelle, enfin, que, depuis 2003, je défends l'idée de désigner des DELEGUES RESPONSABLES ET REVOCABLES comme condition pour mettre fin à toutes les magouilles dont l'Université du Havre est devenue la spécialiste..... Cette année, les enjeux sont devenus tels que je ne laisserai pas, une nouvelle fois, dans l'ombre, toutes les techniques habituelles ayant pour fonction et pour résultat 1° d'empêcher la libre expression des volontés de la jeunesse et, en particulier 2° de ne pas laisser les jeunes exclus affirmer leurs propres priorités en étant appelés dans une mobilisation démocratique par l'avant-garde que devraient être les étudiants.... (Je réitère (pour la n-ième fois) ma proposition de passer à Caucriauville et à Mont-Gaillard)
      Julie

      PS : J'espère que le "bureau provisoire" du "comité de mobilisation" formé d'une grande proportion de militants pro-blocages et hostiles à la "délégation révocable" (ainsi que partisans de l'AG à 10 h) n'aurait pas été tenté de faire du sabotage quant à la convocation des étudiants à l'assemblée générale dans l'unique but de trouver des arguments lamentables en faveur de l'éternelle pratique "gauchiste-cow-boys" du blocage minoritaire.... pratique que je combats au profit de la mobilisation des exclus depuis plus de 7 ans....
      Il y a 14 minutes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire