Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 26 janvier 2011

Après Ben Ali, les gangsters socialo-fascistes Martine Aubry et Benoit Hamon vont attendre combien de morts parmi le peuple égyptien avant de virer leur camarade bandit Hosni Moubarak de leur Internationale Socialiste ?

Combien de morts hier tués par la police socialo-fasciste de Moubarak ?
Combien de morts du complice des socialistes français ?
Le Parti national démocratique (الحزب الوطنى الديمقراطى Al-Hizb Al-Watany Al-Demoqraty) est un parti politique égyptien créé en 1978 par le président Anouar el-Sadate qui dirige le parti jusqu'en 1981. Après l'assassinat de Sadate, Hosni Moubarak prend la tête du parti. C'est aujourd'hui le plus gros parti politique égyptien. Il est membre de l'Internationale socialiste.

Élection présidentielle

Le président du parti, Hosni Moubarak, a participé à l'élection présidentielle directe de 2005. Il gagne l'élection avec plus de 90% des voix.

500 arrestations opérées aujourd'hui au Caire par une police fasciste sous les ordres du socialiste Hosni Moubarak !
Encore un secret bien gardé !
Le pourri, le corrompu, le larbin de l'impérialisme qui écrase sous sa botte est un camarade de parti de Martine Aubry, de Ségolène Royal, de Benoit Hamon, de Jack Lang, de l'ineffable renégat ex trotskyste lambertiste Jean-Christophe Cambadelis.
Ce pourri membre d'un parti de pourris, de corrompus, cette baderne mercenaire au service du capitalisme mondial qui nous annonçait 4 jours après son départ l'exclusion de l'assassin socialiste Ben Ali ... va attendre combien de crimes ?
Jean-Christophe Cambadélis adhère vers 1971 à l'Alliance des jeunes pour le socialisme (AJS), la structure jeune de l'Organisation communiste internationaliste (OCI) (puis Parti communiste internationaliste (PCI), organisation trotskiste lambertiste) sous le pseudonyme de Kostas, en référence au philosophe marxiste grec Kostas Axelos. Il est rapidement apparu comme le principal animateur du travail de cette organisation en direction de la jeunesse étudiante. Il participe au congrès de scission de l'UNEF en 1971 et il est un des principaux animateurs du mouvement étudiant contre la réforme Saunier-Séïté de 1976 avec d'autres futurs dirigeants socialistes comme Julien Dray (qui milite alors à la LCR), Jean-Marie Le Guen (qui anime la Tendance reconstruction syndicale, autogestionnaire, à l'UNEF-US) ou encore Benjamin Stora.


Le 18 janvier, sur Révolisation Actu, nous écrivions

mardi 18 janvier 2011


12h10 : L'Internationale Socialiste vient de se décider à VIRER LE SOCIALO-FASCISTE RCD de son organisation ! Nous sommes prévenus : il faut 4 jours pour que les socialistes colonialistes virent un assassin de leurs rang APRES que le peuple ait remporté la victoire !

(12h10  source Le Parisien)  . Le RCD (Rassemblement constitutionnel démocratique), parti du président tunisien déchu Ben Ali, a été «exclu» de l'Internationale socialiste, annonce mardi Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS chargé des questions internationales. «A la demande du Parti socialiste français, qui l'avait maintes fois réclamé dans le passé, l'Internationale socialiste a rompu toute relation avec le RCD Tunisien et l'a exclu de ses rangs».

Le blog Révolisation Actu et ses deux auteurs consdèrent comme ne victoire "personnelle" appuyée sur un mouvement de masse cette éjection du criminel Ben Ali par ses amis !
Nous sommes en effet les seuls à avoir mené une campagne acharnée contre ce fait abject !
Benoit Hamon a pratiqué la censure fasciste pour empêcher mon texte d'apparaitre.
Seul le courageux dirigeant socialiste Gérard Filoche  a osé laisser apparaitre ma protestation sur son site "Honte à vous" écrivais-je à Benoit Hamon.

Il avait fallu 4 jours de campagne acharnée sur ce blog et dans un grand nombre de site pour que les gangsters français se décident à lâcher la main du gangster tunisien Ben Ali !

jeudi 20 janvier 2011


Les 25 textes de la campagne dénonçant l'appartenance du socialo-fasciste Ben Ali à l'Internationale Socialiste (textes du 12 janvier au 20 janvier 2011) A BAS L'INTERNATIONALE SOCIALO-FASCISTE ! VIREZ CETTE ORGANISATON DE L'AFRIQUE !



Et c'est cette même organisation criminelle internationale qu'est l'Internationale Socialiste qui recommence à assassiner le peuple !
LES BALLES DE MARTINE AUBRY CONTRE LE PEUPLE EGYPTIEN !

Ce sont les balles des socialistes franças qui sont en train d'assassiner le peuple du Caire, ce sont les matraques de Benoit Hamon qui sont en train de cogner sur ces humains qui aspirent simplement à la démocratie.
Le Parti Socialiste de France est un parti criminel, un parti - directement -responsable de 15 millions de morts en Afrique de 1997 à 2002.
Mais toutes ses agences, de Laurent Pétain Gbagbo à Ben Ali l'assassin, en passant par Moubarak le tyran d'Egypte sont les KAPOS de l'Afrique.

L'internationale socialiste est une bande internationale de criminels mercenaires. Ils sont au service des gangsters capitalistes de la planètes. La présence d'un Strauss-Kahn au FMI n'est qu'un crime supplémentaire de ces gens-là !
Quand on lit Kostas-le-pourri nous servir sa soupe à la grimace dans Le Monde aujourd'hui

Le potentiel révolutionnaire des manifestations en Egypte n'est-il pas amplifié par les médias et les politiques, en compensation de leur myopie sur la Tunisie ?
Tout à fait. Il ne faut pas passer d'une posture à l'autre. Il y a une résonance qui s'exprime par rapport à la Tunisie, mais de là à voir un embrasement de toute la région, il y a un pas que je ne franchirai pas. Pourtant, la revendication politique pour plus de démocratie est là. Elle s'était d'ailleurs exprimée en Iran, avant d'être réprimée.

... on ne peut qu'être attéré par cette capacité que peut avoir l'humanité dégénérée et corrompue de mentir effrontément. Ce sont les balles de son complice Moubarak que l'hupocrite Cambadélis tait dans ses réponses.
PRÊT A TUER DEMAIN EN FRANCE !
TEL EST LE SENS DES PROPOS DE CAMBADELIS !
On peut deviner qu'il se mentira pareillement lorsqu'il enverra une police française socialo-fasciste tirer sur des manifestants français pacifiques. Lorsque le temps de l'abolition du crime capitaliste français sera arrivé.
Sa capacité à émettre - dans une bouche ayant encore forme humaine - des propos totalementdépourus de sens humain est stupéfiante
Si vous étiez au pouvoir, que feriez-vous : de simples communiqués appelant à plus de démocratie ?
En tant qu'Etat français, nos liens avec Moubarak sont assez forts pour pouvoir parler. Pour plaider en faveur d'élections libres, pour dire que la répression n'est pas la solution. Ce n'est pas du ressort d'un Etat d'appeler à la démission du chef d'un autre Etat, mais on peut indiquer le bon chemin à suivre.(Propos recueillis par Alexandre Piquard)


A aucun moment, il n'évoque le devoir moral de CHASSER le gangster Moubarak de l'Internationale Socialiste !
Ces gens ne sont plus que des mercenaires atteints de pathologie consumériste aggravée. Des mercenaires qui sont l'aile gauche de l'armée fasciste internationale du capitalisme.
L'aile droite étant formée de cette prétendue "Internationale Démocrate Centriste" et qui n'est que le ravalement de l'ancienne vaticano-fasciste Internationale démocrate Chrétienne.
L'Internationale démocrate centriste (IDC) (connue jusqu'en 1999 sous le nom d'Internationale démocrate-chrétienne) est une organisation politique internationale regroupant des partis d'orientation centriste et démocrate-chrétienne. Ses deux principales organisations régionales sont le Parti populaire européen et l'Organisation démocrate-chrétienne d'Amérique, surtout présente en Amérique latine.


Interview
Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS chargé des relations internationales

Pour le PS, "c'est aux Egyptiens de dire si Moubarak doit partir"

LEMONDE.FR | 26.01.11 | 11h15  •  Mis à jour le 26.01.11 | 11h30
==

NOTES

Les deux organisations criminelles internationales bourreaux des peuples

==

L'Internationale Socialiste
Liste des agences de cette association criminelle internationale

Partis membres de l'Internationale socialiste[1]

Partis membres de plein droit

Ils ont le droit à la parole et le droit de vote, et doivent payer des cotisations.

Partis membres consultatifs

Ils ont droit à la parole et doivent payer des cotisations mais ils n'ont pas le droit de vote.

Partis observateurs

Ils ont le droit d'assister aux réunions statutaires et de les observer, ils doivent payer une cotisation annuelle, mais n'ont pas le droit de vote.

Organisations fraternelles

Elles ont droit à la parole et le droit de vote :

Organisations associées

Elles sont de caractère international ou régional, reconnues par l'Internationale Socialiste. Elles ont droit à la parole mais pas le droit de vote.

Anciens partis membres

Élus au XXIIIe Congrès

Présidium de l'Internationale socialiste

Président

Secrétaire général

Vice-Présidents[modifier]

Présidents honoraires[modifier]

Voir aussi[modifier]



=

L'Internationale Démocrate Centriste

L'IDC fut fondée en 1961 sous le nom d'Union mondiale démocrate-chrétienne.

Membres[modifier]

Observateurs[modifier]



==

LE CV WIKIPEDIA DE JC CAMBADELIS

Traversée du désert et affaires

  • Poursuivi pour recel d'abus de biens sociaux dans l'affaire Agos, car il avait bénéficié d'un emploi fictif entre 1993 et septembre 1995 qui lui a rapporté plus de 442 000 francs (67 382,466 €), Jean-Christophe Cambadélis fut condamné en janvier 2000 à 5 mois de prison avec sursis et 100 000 francs (15 244,902 €) d'amende par le tribunal correctionnel de Paris.
  • Mis en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance dans l'affaire de la MNEF, car soupçonné d'avoir bénéficié d'un emploi fictif au sein de la mutuelle étudiante MNEF entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros) d'une filiale de la MNEF, au titre d'une activité permanente de conseil. Le 2 juin 2006, reconnu « coupable de recel d'abus de confiance », il est condamné, à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende, dans l'affaire des emplois fictifs de la MNEF, par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Cette peine n'est assortie d'aucune interdiction d'exercer un mandat politique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire