Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 28 janvier 2011

C'est le siège du parti socialiste d'Egypte, le PND qui est en feu ! MOUBARAK DEGAGE ! INTERNATIONALE SOCIALISTE DEGAGE ! HORS D'AFRIQUE TOUS LES SOCIALO-FASCISTES ! MARTINE AUBRY DEGAGE !

Il est temps pour les policiers de l'Egypte révolutionnaire de REJOINDRE LE PEUPLE en dénonçant les fascistes. 


Ces gens sont des barbares, les Martine Aubry, les Hosni Moubarak, les Jean-Christophe Cambadélis, les Zine el-Abidine Ben Ali, ! Les Laurent Gbagbo Tous les mêmes ! Des assassins, des criminels !
Un gang international au service d'une bourgeoisie mondiale esclavagiste ! Tous les membres du gang international qu'est l'Internationale Socialiste. Des assassins, des bourreaux des peuples !
La barbare Martine Aubry, en ce vendredi 28 janvier 2011 n'a toujours pas accepté de lâcher la main de celui qui tue, au nom de leur gang mondial.

Parti national démocratique (Égypte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Parti national démocratique (الحزب الوطنى الديمقراطى Al-Hizb Al-Watany Al-Demoqraty) est un parti politique égyptien créé en 1978 par le président Anouar el-Sadate qui dirige le parti jusqu'en 1981. Après l'assassinat de Sadate, Hosni Moubarak prend la tête du parti. C'est aujourd'hui le plus gros parti politique égyptien. Il est membre de l'Internationale socialiste.

Élection présidentielle[modifier]

Le président du parti, Hosni Moubarak, a participé à l'élection présidentielle directe de 2005. Il gagne l'élection avec plus de 90% des voix.

20h09. L'Union Européenne appelle à la libération immédiate des manifestants emprisonnés

20h05. L'agence officielle annule l'annonce de l'extension du couvre-feu.

19h58. Washington appelle les Américains à reporter les voyages en Egypte.

19h55. Al Jazeera diffuse des images de pillage du siège du parti présidentiel, au Caire.
Al-Jazira, Ayman Mohyeldin, les rapports du Caire a dit que un bâtiment appartenant à la Parti national démocratique a été incendié ainsi que plusieurs véhicules de police. Les pompiers ne semble pas être dans les rues et les bâtiments continuent d'être incendiées.
manifestants anti-gouvernementaux continuent d'exiger la fin de Moubarak règle de 30 ans [Reuters]


19h47. Le gouvernement italien appelle à la «fin immédiate» des violences.

19h45. Des échanges de tirs «intenses» sont signalés dans le quartier des ministères, au Caire.

19h42. Michèle Alliot-Marie appelle l'Egypte «à la retenue et au dialogue».

19h34. CNN et Al Jazeera montrent des images d'un convoi de tanks accueilli par une foule en liesse dans les rues du Caire. Certains éléments de l'armée se rangeraient ils aux côtés des manifestants.

Dans la ville de Suez, au moins deux personnes ont été tuées pendant les manifestations en cours, et des véhicules blindés auraient été incendiées. Correspondant Jamal Elshayyal a également dit que les postes de police ont également été incendiées lors de manifestations.
http://english.aljazeera.net/news/middleeast/2011/01/201112816845606511.html

Les manifestants avaient déjà scandé des slogans appelant à l'armée pour les soutenir, se plaignant de violences policières lors d'affrontements vendredi dans lequel les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc. 

"Où est l'armée? Venez voir ce que la police est en train de nous. Nous voulons l'armée. Nous voulons l'armée," les manifestants dans une région du centre du Caire a crié, peu avant que la police a tiré des gaz lacrymogènes sur eux.
Protesters had previously chanted slogans calling for the army to support them, complaining of police violence during clashes on Friday in which security forces fired teargas and rubber bullets. 

"Where is the army? Come and see what the police is doing to us. We want the army. We want the army," the protesters in one area of central Cairo shouted, shortly before police fired teargas on them.
Le 10 janvier, 10 jours avant la victoire en Tunisie, nous écrivions sur ce blog Révolisation Actu

lundi 10 janvier 2011


Policiers tunisiens, militaires, snipers assassins : prenez modèle sur Sihem Souid et dénoncez vos chefs ! A BAS LA DICTATURE ! Faites vos délégués ! Rejoignez le peuple libre


Il est l'heure pour les fonctionnaires de Tunisie de choisir leur camp : celui du peuple ou celui des fascistes compradores qui vendent leur peuple aux milliardaires étrangers, ces gangters mafieux de la bande Ben Ali protégée par tout ce que la France comporte de gangsters bourgeois et de politiciens corrompus.
Il est temps pour les policiers , les policières de Tunisie de REJOINDRE LE PEUPLE en dénonçant les fascistes.
De dénoncer les fascistes de la même façon que Sihem Souid a dénoncé les racistes français de la PAF
C'est un combat mondial pour la vérité !
=

En France la jeune Sihem Souid a pris des risques gigantesques pour dénoncer le racisme dont sont victimes les étrangers passant par Paris par l'avion.
Les fascistes allèrent même jusqu'à inciter un violeur à porter des accusations contre elles.
En Tunisie, l'heure est venue d'en finir avec les gangsters compradores amis des racistes de France.
L'heure est venue, pour tous les fonctionnaires de choisir leur camp.


mercredi 8 décembre 2010


Caniveau mit sur une policière courageuse Sihem Souid (un commentaire sur Rue89)

Sihem Souid à la rédaction de Rue89 (Audrey Cerdan/Rue89).

sur rue89

Une policière en colère, surtout contre Jeannette Bougrab

jeudi 9 décembre 2010


Sihem Souid est courageuse - Caniveau est en Traction. Une chanson par Yanick Toutain FAJEAE

 

Il est temps pour les policiers , les policières de l'Egypte révolutionnaire de REJOINDRE LE PEUPLE en dénonçant les fascistes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire