Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 12 janvier 2011

Tunisie, Sfax, le siège du parti socialo-fasciste compradore de Ben Ali est en feu ! Un symbole du régime pourri attaqué par la jeunesse en colère

La ville de Sfax est la deuxième ville de Tunisie et son centre économique.

C'est dans cette vitrine économique des pages saumon des lecteurs vautours du journal Le Figaro que brule l'immeuble du parti COMPRADORE RCD.
C'est l'immeuble d'un parti POURRI membre de l'Internationale Socialiste qui brûle.
C'est l'immeuble d'un parti frère du PARTI SOCIALISTE en France.
Ce parti français de CORROMPUS achétés par ELF et tous ceux qui mettaient le prix est le frère jumeau du parti des assassins de Tunisie !
Le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) (التجمع الدستوري الديمقراطي) est un parti politique tunisien fondé le 27 février 1988 par Zine el-Abidine Ben Ali. Il est membre de l'Internationale socialiste.
Il est le successeur de deux partis plus anciens : le Néo-Destour qui est fondé le 2 mars 1934 par Habib Bourguiba et le Parti socialiste destourien (PSD) qui remplace le Néo-Destour le 19 octobre 1964 (toujours sous la direction de Bourguiba). Ce parti, sous ses différentes appellations, est au pouvoir depuis l'indépendance obtenue en 1956 et l'actuel président Ben Ali en est issu. Il contrôle la totalité des sièges attribués aux circonscriptions, soit 152 des 189 sièges de la Chambre des députés à l'issue des élections du 24 octobre 2004 (87,59 % des voix)[2].

Pas étonnant que la gauche française soit scandaleusement silencieuse quand il faudrait appeler un million de français à défiler pour faire cesser le massacre, le crime contre la jeunesse tunisienne !

La haine de la jeunesse contre le dictateur compradore Ben Ali monte dans des proportions telles que seule la révolution pourra être une solution à la crise.
Les accusations d'usage de snipers par les fascistes au service de la France à fric du Maghreb ont créé un double mouvement de panique et de colère parmi les jeunes.

Ce symbole qui brûle est la dernière étape avant l'arrestaion du dictateur et de ses laquais.
Mais il faut, pour cela, transformer l'EMEUTE EN REVOLUTION.
Et pour qu'ne émeute devienne révolution il faut une REPRÉSENTATION.
Qu'elle soit populaire ou qu'elle soit le fait de FORCES DE RÉCUPÉRATION.
Si les jeunes veulent vaincre? ILS DOIVENT D'URGENCE FORMER des groupes de 25 délégateurs.
Ce n'est que de cette façon que la victoire


La liste des assassins !

Bureau politique

Le bureau politique, organe suprême du parti, est désigné par le président[2] et se compose des personnalités suivantes[8] :



http://fr.wikipedia.org/wiki/Sfax
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rassemblement_constitutionnel_d%C3%A9mocratique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire