Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 19 janvier 2011

J'aurais donc dit à Aimé Césaire quant à l'imbécile pseudo-concept de négritude : "Quand donc cesseras-tu d'être le jouet sombre au carnaval des autres ou dans les champs d'autrui l'épouvantail désuet? (sur le mur de mon nouvel ami Facebook Alex J. Uri)

J'ignore pourquoi nous sommes amis depus ce midi. Peut-être Alex J. Uri aurait-il lu des commentaires sur notre "ami" commun : celui qui a mis en lumière les crimes de Napoléon l'esclavagiste - Claude Ribbe ? Les épistémologues de l'histoire de la nouvelle révolution anti-esclavagiste auront du souci à se faire.

  • Yanick Toutain
    Sinon, on va se dépêcher de vite se parler avant de se fâcher.....
    Mes crachats sur le compradore corrompu traitre et assassin génocidaire de son peuple (mortalité infantile pire que les crimes de Hitler) Sédar Senghor incommodent beaucoup d...e thuriféraires de Aimé Césaire....
    Je crois que j'aurais grand plaisir à le rencontrer en public.... au milieu d'un groupe de partisans anti-impérialiste et à lui dire ces simples mots.... avec un grand sourire (le sourire de celui qui est convaincu de pouvoir espérer en la REDEMPTION du malheureux égaré dans l'erreur).... lui dire ceci
    "Quand donc cesseras-tu d'être le jouet sombre au carnaval des autres ou dans les champs d'autrui l'épouvantail désuet?

    http://revolisationactu.blogspot.com/2011/01/leopold-sedar-senghor-un-cretin-harki.html
    vendredi 7 janvier 2011
    Léopold Sédar Senghor : un crétin harki et ignare propageant une imbécile "négritude" au service de ses maîtres esclavagistes

    NOUS VAINCRONS !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire