Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 3 février 2011

Le débat à propos de Moubarak et de ses camarades socialo-fascistes de l'Internationale Socialiste. Une réponse à mon commentaire sur le blog de Andrée Oger conseillère générale PCF de Saint André de l'Eure

mardi 1 février 2011

MOUBARAK DEGAGE ! INTERNATIONALE SOCIALISTE, DEGAGE D'AFRIQUE ! un commentaire sur le blog de Andrée Oger conseillère générale PCF de Saint-André de l'Eure

 Je découvre cette réponse que je reproduis sur Révolisation Actu

Bonjour Yanick,
Autant les événements dont vous parlez sont malheureusement véridiques, autant on peut constater aujourd'hui que nombre de gouvernements sociaux-démocrates ont des comportements que ne renierait pas la droite : plans d'austérités en Grèce et en Espagne, soutien aux traités libéraux européens, gouvernements autoritaires dans le Tiers-Monde (Egypte, Tunisie, Côte-d'Ivoire,...).
De là à qualifier le PS de socialo-fasciste, il y a un pas que je ne franchirai pas. La notion de fascisme comprend des "valeurs" très particulières que ne revendiquent pas les socialistes, heureusement.
Par contre, il est important de ne pas se voiler la face sur la réalité passée et actuelle de la social-démocratie. Le passage de la gauche au pouvoir a laissé un goût amer pour beaucoup de monde.
C'est bien cette conscience de la position ambigüe de la social-démocratie qui justifie notre militantisme au sein d'un parti politique qui combat le capitalisme, seul moyen de ne pas sombrer dans le marigot politicien. A condition de tirer les conclusions de nos propres erreurs, en France notamment. L'autocritique étant humainement difficile, c'est là que se trouve la clé de la renaissance d'une force politique puissante au service du peuple.
Réponse de Solidaire aujourd'hui à 09h52

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire