Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mercredi 23 février 2011

Tunisie, Egypte, Libye : Abolir les constitutions et casser en deux l'armée compradore sont deux processus inéluctables ! Il faut la délégation générale révocable. (débat sur Nawaat)

Sur l'excellent site Nawaat, j'ai posé, depuis ce matin plusieurs commentaires sous le texte

Quelle nouvelle constitution pour la Tunisie

Par Hatem Bennour
Nous n’avons pas le temps pour élire une assemblée constituante en Tunisie.
D’ailleurs, je ne vois pas comment, elle pourrait se faire élire, qui pourrait se présenter et comment vont se faire les élections. Est ce qu’on va avoir le choix entre 10 ou 1000 personnes, 10 c’est gérable, 1000 non.
Il faut modifier la constitution actuelle, par des personnes qualifiées, des avocats, des juges, des spécialistes du droit, des technocrates, des journalistes, et toute personne de bonne volonté. Il faut changer les articles qui posent problème.
=
Yanick Toutain says:
Vous trouverez par Google la proposition de DELEGATION GENERALE REVOCABLE.
Un système SANS CONSTITUTION ni ELECTIONS.
Il suffit que le peuple se groupe par 25 et désigne un délégué de base.
Celui-ci dépend des 24 autres et doit RENDRE DES COMPTES en permanence. Si l’un des 24 délégateurs se retire, le délégué perd son pouvoir.
Ensuite, 25 délégués de base désignent un délégué de conseil.
Le 18 janvier, j’écrivais
mardi 18 janvier 2011
Tunisie Il faut 300 000 délégués de base, une pyramide de délégués et un gouvernement de 19 délégués nationaux (tous révocables à tout moment par leur 24 délégateurs) Un commentaire sur Nawaat il y a trois jours
Je n’avais pas reproduit ce texte déposé le 15 en commentaire sur le site Nawaat.
Il met l’accent sur l’urgence de désigner 300 000 délégués de base, 12 000 délégués de conseils, 480 délégués-députés et donc un GOUVERNEMENT PROVISOIRE REVOCABLE A TOUT MOMENT !
Tout autre solution n’est qu’un MANOEUVRE des ESCLAVAGISTES de la Terre du Nord.
Il ne faut ni élections, ni constitution Benaliste, ni Constituante.
===
Et je reproduisais ensuite mon commentaire du 15 janvier sur Nawaat.
=
==
1° Il faut disloquer TOUT l’APPAREIL JURIDIQUE, ECONOMIQUE, REPRESSIF du socialo-fascisme Ben Alisme.
2° Il faut en FINIR avec les ELECTIONS. Depuis la Commune de Paris – noyée dans le sang – la bourgeoisie a tenté de TUER le principe de REVOCABILITE.
Les élections sont incompatibles avec le contrôle des élus. La bourgeoisie veut un système avec DELAI non révocable pour pouvoir CORROMPRE.
3° IL NE FAUT AUCUN DELAI pour AFFIRMER LA VOLONTE POPULAIRE
Il faut donc que les Tunisiens de plus de 14 ans se GROUPENT LIBREMENT par groupes de 25 ayant des options provisoirement identiques et désignent un DELEGUE REVOCABLE.
Ce délégué est un délégué de base.
25 délégués de base se choisissent et désignent un délégué de conseil (qui représente 625 personnes en étant contrôlés par ses 25 délégués de base)
25 délégués de conseil ===> un delégué député (15 000 délégateurs)
25 délégués députés ===>> un délégué national.
C’est ce que j’écrivais hier avant la chute
Vendredi 14 janvier 2011
A Tunis, c’est la révolution africaine qui commence, c’est la révolution mondiale anti-capitaliste, IL FAUT D’URGENCE LA DELEGATION GENERALE REVOCABLE
Le dictateur socialo-fasciste Ben Ali va peut-être balayé d’ici ce soir – vendredi 14 janvier 2011. Si ce n’est pas le cas, ce sera dans les jours qui viennent.
La seule question, le seule critère c’est l’ORGANISATION par la BASE.
Ils sont des dizaines de milliers face au leader socialo-fasciste de l’Internationale Socialiste. Ils sont des dizaines de milliers face à un pouvoir sur le point de se DISLOQUER !
(…)
Il faut d’urgence 300 000 délégués de base ! Il faut que 7,5 millions de Tunisiens de plus de 14 ans se groupent par 25 pour désigner le meilleur d’entre eux.
IL FAUT 12 000 DÉLÉGUÉS DE CONSEIL révocables à tout moment (chacun représentant 625 Tunisiens)
IL FAUT que ces délégués de conseil, par 25, désignent 480 DÉLÉGUÉS-députés.(chaque délégué-député représente 15000 délégateurs de base et peut être révoqué à tout moment par ses 24 délégués de conseil.)
IL FAUT UN GOUVERNEMENT PROVISOIRE RÉVOCABLE !!!
IL FAUT UN GOUVERNEMENT DE 19 DELEGUES NATIONAUX !
Ce sont 25 délégués députés qui peuvent désigner un délégué national révocable à tout moment. Chaque délégué national représente donc 390 000 Tunisiens.
=
La réponse que me donna pseudo-Retrievel me laissa sans voix. Mais me répondait-il ?
=
En parallèle, je répondis à un  autre commentateur
Yanick Toutain says:
farhat says:
23/02/2011 at 3:55 pm
Vous avez écrit :
“(… ) Un peuple Libre est un peuple qui écrit sa constitution.”
Vous faites erreur. Un peuple libre n’a pas de CONSTITUTION, il est représenté EN PERMANENCE PAR DES DELEGUES REVOCABLES.
Délégués de base, délégués de conseil, délégués-députés, délégués nationaux (au rang de ministres) et délégués internationaux pour un gouvernement mondial égalitariste.
Les constitutions permettent aux CLASSES SPOLIATRICES de disposer d’un BASTION DEFENSIF appelé “Cour Constitutionnelle” et dont la fonction est de défendre les voleurs.

=
Ce texte inspira un outlaw qui me répondit en anglais.
Voici la traduction automatique de ses propos :
Yanick Toutain says:
Traduction (anglais > français)
ProudMTunisian says:
Ah encore une autre déclaration inutile et vide. Où voyez-vous exécuter pays sans lois? Est-ce votre système ont été mises en œuvre et le montre au travail? Votre proposition peut être, au mieux, un bon mécanisme pour soutenir la transition, mais ne peuvent pas être utilisés dans les pratiques pour diriger un État.
Il faudrait lire notre histoire pour comprendre que nous l’avons fait avant et nous avons le savoir comment le faire. Cette fois, nous avons juste besoin de suivre de près la situation actuelle et de l’orienter vers les bonnes actions.
Vous devez garder le pays en cours d’exécution mais ne veut pas dire sous la forme de cette auto-revendiqué «de transition» GVT soit. Pendant ce temps, les gens peuvent élire leurs délégués qui peuvent désigner leurs représentants pour sélectionner un gvt véritable transition avec la transparence, A COURT TERME actions PRISE DE DECISION et un plan clair AVANT avec des échéanciers précis pour donner le pouvoir aux gens. Dans le même temps avoir un avocat à nouveau sur la base d’un processus inclusif de délégués de débattre et de rédiger la constitution.

=
Je lui fis donc réponse en français.
Yanick Toutain says:
Heureusement que la politesse n’est pas codifiée par une loi. Sinon vous seriez rapidement défini comme étant un OUTLAW.
Quant à la lecture de mon texte, elle a du vous semblez tellement ardue que vous confondez LOI CONSTITUTIONNELLE et LOI.
Les lois seront – que vous le vouliez ou non – VOTEES par les DELEGUES NATIONAUX REVOCABLES.
Et la révocabilité de ces lois les rendra MODIFIABLES à mesure de l’arrivée au monde de nouveaux citoyens.
Les partisans des CONSTITUTIONS sont des VIEILLARDS SENILES qui prétendent contraindre la jeunesse à OBEIR A DES CADAVRES.
Car, enfin, qu’est-ce que sont d’autres les constitutions.
En 1958, en France, il fallait avoir 21 pour voter le texte du putschiste Charles de Gaulle.
Et donc être nés AVANT 1937 !
LES FRANCAIS OBEISSENT A UNE CONSTITUTION VOTEE PAR DES CADAVRES DES CIMETIERES ET DES VIEILLARDS DECREPIS AYANT 74 ans cette année !!
DE QUI SE MOQUE-t-on ?
LA REVOCABILITE A ETE DETRUITE DANS LE SANG par Adolphe Thiers en 1871. Elle a été DETRUITE par Staline et les arrivistes de la classe de la bourgeoisie de la formation.
De toute façon, le SYSTEME DE LA DELEGATION GENERALE REVOCABLE est INELUCTABLE sur Terre.
De la même façon que les tickets de rationnement carbone ou l’organisation par le LIBERALISME EGALITARISTE.
Toutes mes études convergent vers l’inéluctabilité des ces processus.
De la même façon que je SAVAIS depuis 1993 que la Révolution commencerait en Afrique.
Les classes privées du capital MACHINE et du capital FORMATION seront les MOTEURS DES REVOLUTIONS A VENIR…
…. même si cela ne plait pas à l’anonyme et impoli OUTLAW pseudo-ProudMTunisian !
Le seul débat, en l’occurrence, sera QUEL PAYS D’AFRIQUE MONTRERA l’exemple aux autres.
De la même façon, j’ai dit, répété et répêté encore pour mes cousins Tunisiens qu’il FALLAIT CASSER EN DEUX L’ARMEE COMPRADORE.
http://bit.ly/fpMjQL
Ce sont les Libyiens qui l’ont fait avant les Tunisiens et avant les Egyptiens.
Quand j’écrivais que Ammar n’était qu’un lâche qui a eu peur de PASSER AUX CÔTES DU PEUPLE….. certains ne l’ont pas compris….
Mais aujourd’hui si Ammar est la HONTE du continent africain, les deux Libyens Abdessalam Attiyah Al-Abdali et Ali Omar al-Kadhafi eux sont la GLOIRE de ce continent !!
Leur acte restera dans les mémoires pendant des dizaines d’années.
Ils sont PRECURSEURS de ce qui SE REPRODUIRA…
A l’encontre de ce que j’écrivais le 25 janvier
mardi 25 janvier 2011
Rachid Ammar sort de sa casemate et se prend pour Napoléon et Kornilov : menaces contre la jeunesse, menaces contre la Révolution, au nom de la Révolution !
Rachid Ammar est un lâche !Il n’est pas un militaire du Portugal de Salazar qui a préparé un Coup d’Etat salvateur.
Il est juste une baderne trouillarde qui s’en est allé quand il a eu peur de perdre son armée en l’envoyant tirer sur les foules civiles.
Il aurait pu menacer Ben Ali d’utiliser l’ARMEE pour s’interposer entre les policiers et la jeunesse !
Mais non monsieur Rachid Ammar est un lâche.
Mais il est le sauveur !
LA REVOCABILITE ET LA NECESSITE DE CASSER EN DEUX LES ARMEES COMPRADORES sont INSCRITES dans le “TOUT EST ECRIT” !
De la même façon que la chaleur sous la casserole provoque l’ébullition et la transformation en gaz !
Tout cela est lié à la loi matérialiste dialectique énoncée par Engels “Loi de la Transformation Quantité Qualité”..
Mais sans doute, en philosophie aussi l’anonyme pseudo-anglophone ProudMTunisian est-il ENCORE ICI UN …. OUTLAW !!
mercredi 23 février 2011
Libye : Casser en deux l’armée de Kadhafi ! Deux pilotes détruisent leur avion pour ne pas bombarder les manifestants de la ville de Benghazi ! Bravo Abdessalam Attiyah Al-Abdali et Ali Omar al-Kadhafi ! (une info Quryna)
La source est un colonel en poste et c’est le journal Quryna qui rapporte la nouvelle : Deux pilotes de Sukhoï 22 ont refusé de mitrailler la population de Benghazi. Ils ont donc pris la décision de FAIRE SE CRASHER leur avion de chasse. Le pilote Abdessalam Attiyah Al-Abdali et le co-pilote Ali Omar al-KadhafiIls se sont donc éjectés, 160 km plus loin, pour sauter en parachute.
Ce sont de tels actes qui font les révolutions pacifiques.

=

NOTE
La fin de mon article du 25 janvier sur Rachid Ammar
Mais il est le sauveur !



Tout ce que la Tunisie nouvelle compte de trouillards, d'arrivistes et de naîfs fait bloc autour de la baderne !

Le nouveau Napoléon va sauver la Tunisie de l'égalitarisme à 500 dinars le mois !
Il y urgence à fabriquer un gouvernement de délégués révocables et de casser en deux cette armée compradore !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire