Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

mardi 11 janvier 2011

Tunisie : Une réponse à Fabrice Epelboin (ReadWriteWeb France) . On n'écrit pas à Frédéric Mitterrand, on le chasse, on l'inculpe, on l'extrade vers Abidjan et le Nuremberg de l'Afrique !

Lettre ouverte à Frédéric Mitterrand, ministre de la communication. #SidiBouzid

Ecrit le 10 janvier 2011
Ce militant blogueur prend la défense de Slim Amamou et se prononce contre la répression en Tunisie.
"L’utilisation de l’armée d’une nation contre son propre peuple est un acte impardonnable, le fait que le ‘président’ Ben Ali ait mis sur pied une véritable armée numérique, sur laquelle nous avons longuement enquêté au sein de ReadWriteWeb, lui permet de pourchasser la liberté d’expression dans ses moindres recoins. La dictature Tunisienne est à ce titre l’une des dictatures numériques les plus avancées du monde, mais elle s’est désormais mise à dos les forces vives de l’internet dans ce qui s’annonce comme une lutte à mort. 
Sans remettre le moins du monde en question l’importance du combat mené en ce moment par la jeunesse Tunisienne, celui mené par les Anonymous contre cette dictature est d’une importance capitale. C’est le premier du genre, et son issue aura des conséquences spectaculaires sur le rapport de force qu’entretiennent de trop nombreux régimes politiques avec leurs citoyens.
Mais d'une façon critiquable : nous n'avons RIEN à demander ni à Frédéric Mitterrand, ni à Sarkozy, ni à aucun dirigeants socialistes colonialistes, communistes colonialistes ou Verts colonialistes.

De droite et de gauche, notre "demande" est
DEHORS ! A BAS LA FRANCE A FRIC ! DEHORS LES CORROMPUS !
NOUS VOUS CHASSERONS, VOUS INCULPERONS
et VOUS EXTRADERONS A ABIDJAN
POUR LE NUREMBERG DE L'AFRIQUE.
Avec une étape à Alger et à Tunis pour les morts supplémentaires que commettent actuellement vos HARKIS COMPRADORES.

mon commentaire s'est affiché après quelques minutes.


Demander quoi que ce soit au neveu du général en chef du génocide en Côte d’Ivoire est faire preuve d’une naïveté …. ou pire….
samedi 8 janvier 2011
Attaquer électroniquement des sites gouvernementaux est stupide.
Notre but est la LIBERTE de l’INFORMATION.
Les fascistes compradores qui dirigent la Tunisie peuvent PUBLIER ce qu’ils veulent sur Internet.
LE BUT d’un programmeur intelligent est de PROTEGER l’INFORMATION.
Et donc de travailler à SECURISES NOS COMMUNCATIONS.
Ces ATTAQUES sont aussi stupides que les blocages des bloqueurs de fac en France (ils bloquaient les accès quand il fallait organiser
1° une occupation partielle
2° un élargissement aux exclus en allant chercher les quartiers pauvres
3° la CONSTRUCTION d’une pyramide de délégués (UN DELEGUE REVOCABLE pour 25 délégateurs)
Mais ces ATTAQUES, ces BLOCAGES sont comme les assassinats ciblés de Sociaux Révolutionnaires russes du début du 20° siècle.
PRATIQUE MINORITAIRE D’UNE AVANT GARDE.
Mais c’est une pseudo-avant-garde qui A PEUR DE PEUPLE, peur des pauvres, peur de l’auto-organisation des pauvres….
Car ce sont des DIPLOMES qui VEULENT CONSERVER LEURS PRIVILEGES…
NOUS VOULONS DES INFORMATIONS SUR Slim Amamou st Hamadi Kaloutcha
Vendredi 7 janvier 2011
Nous voulons que le peuple choisisse des délégués et DISLOQUE LES FORCES REPRESSIVES.
lundi 10 janvier 2011
Il est l’heure pour les fonctionnaires de Tunisie de choisir leur camp : celui du peuple ou celui des fascistes compradores qui vendent leur peuple aux milliardaires étrangers, ces gangters mafieux de la bande Ben Ali protégée par tout ce que la France comporte de gangsters bourgeois et de politiciens corrompus.
Il est temps pour les policiers , les policières de Tunisie de REJOINDRE LE PEUPLE en dénonçant les fascistes.
De dénoncer les fascistes de la même façon que Sihem Souid a dénoncé les racistes français de la PAF
C’est un combat mondial pour la vérité !
=
En France la jeune Sihem Souid a pris des risques gigantesques pour dénoncer le racisme dont sont victimes les étrangers passant par Paris par l’avion.
Les fascistes allèrent même jusqu’à inciter un violeur à porter des accusations contre elles.
En Tunisie, l’heure est venue d’en finir avec les gangsters compradores amis des racistes de France.
L’heure est venue, pour tous les fonctionnaires de choisir leur camp.

2 commentaires:

  1. Mais non, ce n'est pas faire preuve de naiveté, c'est faire de la provoc et l'emmurer dans son silence ;-)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais cru avoir posté la réponse à ce commentaire de Fabrice Epelboin.
    Il contenait une petite blague sur le fait qu'il fallait laisser - entre les murs - un petit passage pour y passer les menottes pour le moment où l'on allait l'arrêter.
    Le lecteur du futur remarquera que le commentaire avait été écrit le 11 soit 3 jours avant cet HISTORIQUE 14 JANVIER 2011, jour du DEBUT DE LA REVOLUTION AFRICAINE DU 21° SIECLE !
    Je lui avais déjà répondu à ses autres propos

    vendredi 14 janvier 2011

    La Révolution Africaine est commencée - une révolution 2.0 pour Fabrice Epelboin - Il faut un projet libéral-égalitariste pour la Tunisie, pour l'Afrique, pour la France, pour le Monde entier

    RépondreSupprimer