Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

lundi 13 septembre 2010

LES BIGOTS ASSASSINS DES PAUVRES Boutin et Bolufer créent l'enfer pour les pauvres, matraquent les SDF, déchirent les tentes ... et squattent comme des voleurs ! Un texte de Monsyte (décembre 2007)

Republication d'un texte de décembre 2008 dans mon commentaire sur Rue89(Morts de SDF : Mon propre cas et la mort de Bruno Michel à Montivillers (une réponse sur rue89)

sous l'article

Moins pris en charge, les SDF meurent brutalement dans la rue

m'a donné l'occasion (par une recherche Google) de relire un autre article que j'avais écrit - un an auparavant en décembre 2007 (il y a presque 3 ans). Dans ce texte je mentionnais les solutions possibles pour les SDF, les solutions que mettra en oeuvre la révolisation égalitariste.
A partir du constat que
"Ce n'est pas un hasard si ce chômage de masse s'abattit le plus violemment sur la France : il fallut écraser tout espoir révolutionnaire. Il fallut trouver un prétexte pour licencier les plus rebelles, les plus révolutionnaires.
(En Allemagne et en Italie, les services secrets de la bourgeoisie réussirent à manipuler les crétins terroristes de la "Fraction armée rouge" et des "Brigades rouges")
Un par un, sous le prétexte des dégraissages, les travailleurs les plus combatifs furent envoyés vers la misère.
Combien d'anciens militants parmi les chômeurs, parmi les rebelles.
A l'identique de l'Allemagne des années 1919-1932 ce furent les plus combatifs qui subirent le plus violemment l'attaque de la misère capitaliste."

... je relevais qu'il n'existait
PAS DE CHÈQUES-HÔTEL

Quand il suffirait de distribuer gratuitement des chèques hôtel à toute personne qui en ferait la demande lorsque la température descend sous zéro, les gangsters capitalistes profitent de la situation pour feindre d'observer les SDF refusant les places d'hébergement..
Mais à quoi rime cet entassement de la misère, cette organisation délibérée de la promiscuité - où celui qui cherche à préserver sa dignité est obligé de côtoyer le malheureux alcoolique qui a sombré dans la déchéance.
Quand ces gangsters squattent le parc du logement social !
Il ne suffit pas à Sarkozy d'empêcher que soient construits des logements sociaux dans sa propre ville, il faut encore que ses complices viennent squatter les logements construits par les autres villes !
Quand existera-t-il un véritable parti révolutionnaire pour aller squatter les squatteurs, pour aller expulser manu militari les expulseurs : que les pauvres aillent occuper ces 190 m² et mettent à la rue le gangster bigot !
Voici donc ce texte publié initialement sur le site Monsyte. voila.fr




Boutin et Bolufer
créent l'enfer pour les pauvres,
matraquent les SDF,
déchirent les tentes ...

et squattent comme des voleurs !

Yanick Toutain
vendredi 21 décembre 2007

21/12/07 18:59
Le chef de cabinet de la bigote Boutin s'est fait prendre la main dans le sac : le gangster qui a envoyé la police matraquer les SDF et déchirer les tentes des Don Quichotte est un squatter !
La loi est précise à ce sujet : il n'existe pas de trêve hivernale pour les squatters !
Que la loi capitaliste s'abatte sans aucune pitié contre cet assassin de SDF !

1871 - 1968 - 2007
Le capitalisme a voulu dompter la classe formoise ! Il a voulu en finir avec le New Deal, avec les "trente glorieuses" !
Mai 68 a terrorisé la classe bourgeoise. Elle a donc décidé de se venger.
Lorsqu'elle fut terrorisée par la Commune de Paris, la bourgeoisie scélérate prépara soigneusement la guerre 14-18 pour massacrer les prolétaires français, pour massacrer les prolétaires allemands.
Cette fois-ci, la réaction de la bourgeoisie fut la création du chômage de masse.
Ce n'est pas un hasard si ce chômage de masse s'abattit le plus violemment sur la France : il fallut écraser tout espoir révolutionnaire. Il fallut trouver un prétexte pour licencier les plus rebelles, les plus révolutionnaires.
(En Allemagne et en Italie, les services secrets de la bourgeoisie réussirent à manipuler les crétins terroristes de la "Fraction armée rouge" et des "Brigades rouges")
Un par un, sous le prétexte des dégraissages, les travailleurs les plus combatifs furent envoyés vers la misère.
Combien d'anciens militants parmi les chômeurs, parmi les rebelles.
A l'identique de l'Allemagne des années 1919-1932 ce furent les plus combatifs qui subirent le plus violemment l'attaque de la misère capitaliste.

PAS DE CHEQUES-HÔTEL
Quand il suffirait de distribuer gratuitement des chèques hôtel à toute personne qui en ferait la demande lorsque la température descend sous zéro, les gangsters capitalistes profitent de la situation pour feindre d'observer les SDF refusant les places d'hébergement..
Mais à quoi rime cet entassement de la misère, cette organisation délibérée de la promiscuité - où celui qui cherche à préserver sa dignité est obligé de côtoyer le malheureux alcoolique qui a sombré dans la déchéance.
Quand ces gangsters squattent le parc du logement social !
Il ne suffit pas à Sarkozy d'empêcher que soient construits des logements sociaux dans sa propre ville, il faut encore que ses complices viennent squatter les logements construits par les autres villes !
Quand existera-t-il un véritable parti révolutionnaire pour aller squatter les squatteurs, pour aller expulser manu militari les expulseurs : que les pauvres aillent occuper ces 190 m² et mettent à la rue le gangster bigot !
Le sous-préfet du Havre a décidé mon expulsion à l'hiver 2000 en prétextant (par courrier !!!) que l'Armée du Salut était disposée à m'héberger !
De qui se moque-t-on ?
Une armée sectaire, un groupe, manipulé par la CIA et les impérialistes américains pour infiltrer la planète entière pour "loger" les rebelles français !!!
Le maire stalinien du PCF dans la ville où je faisais grève contre le sabotage de tous mes projets de pédagogie informatique qui fait plaider mon expulsion en plein hiver !
Tous ces gens sont des gangsters !
C'est ce maire qui obtint de sa collège du Trésor public de sa ville (membre du PCF elle aussi) qu'elle rédige un faux en écriture publique pour couvrir leurs magouilles et leur acharnement à saboter ma lutte.
Il est vrai que ma lutte avait aussi en face THOMSON qui a littéralement pillé dans les caisses du ministère de l'Éducation ("pompe à fric" avait dit le social-démocrate Lecaudé devenu président du conseil de surveillance) , il est vrai que ce fric devait, à coup sur revenir dans les caisses des partis politiques, de ces partis politiques qui furent condamnés, gaullistes, socialistes et soit disant communistes et véritables staliniens.
Ces voleurs de l'Etat bourgeois ont comme pratique habituelle de régler leurs comptes en poussant les gens dans la misère, en poussant les gens dans la rue.
Le maire de la ville d'Harfleur, Gérard Eudes, et ses complices espéraient que je meure de froid à l'hiver 2000.
Pour réaliser ce projet, il alla jusqu'à engager l'avocat Aulnay - l'avocat qui avait étudié mon dossier, l'avocat qui m'avait tenu les propos : "vous avez raison, vous avez entièrement raison, j'ai montré le dossier à une collègue?... mais si vous allez en tribunal administratif, vous allez vous ramasser une crêpe"
C'est cet avocat minable qui - au mépris de toute déontologie a changé de camp pour aller plaider mon expulsion de mon logement de fonction que je squattais en grève !
Ces gens là squattent - Chevènement vient lui-même d'être dénoncé ! - ces gens là squattent, ils volent les caisses de l'Etat, ils ont volé les entreprises, ils les ont rackettées pendant des années : gaullistes, libéraux, socialistes, communistes ... tous ces gens sont des voleurs !
Ils ont volé les entreprises à coup de chantages, de magouilles pour financer leurs partis politiques. Ils se sont amnistiés et pardonnés les uns au autres.
Ils se tiennent les uns les autres
C'est pour cela que Delanoë nous parle de façon aussi hypocrite, c'est pour cela qu'il ne dit rien sur la vérité, sur la liste des riches squatters, lorsque le bigot Bolufer chef de cabinet de la bigote Boutin - le bigot squatter de 190 m²) vient annoncer 200 000 logements squattés par les riches !
Quand allons-nous enfin faire la révolution anticapitaliste ?
Quand allons-nous empêcher ces criminels de tuer les pauvres ?
Ils massacrent chaque hiver des dizaines, des centaines de pauvres en les poussant à la rue !
Le froid est leur guillotine !
Leur hypocrisie est sans nom !
Ce n'est pas un hasard si le crétin Sarkozy, le crétin qui veut faire des bénéfices sur la taxe carbone se pavane au Vatican, quand sa ministre bigote organise la mort par le froid des pauvres, quand son bigot chef de cabinet vient se pavaner en prétendant rester squatteurs du logement qu'il occupe indûment !
Les juges dévoilent leur hypocrisie et leur compromission : si c'était un groupe de travailleurs Africains qui occupaient tout aussi indûment le logement du bigot Bollufer, combien de temps faudrait-il pour un juge pour les condamner et justifier leur matraquage ?
IL n'y a rien à espérer de cette société hypocrite :
Quand on entend les médias nous jouer la sérénade en soutien aux esclavagistes de Zoé qui sont allés voler des enfants Africains, quand on entend les médias annoncer , par avance, leur retour sur le territoire métropolitain !
Les voleurs d'enfants, les trafiquants d'êtres humains, les assassins de pauvres, sont les valets du CAC 40, ils sont les valets de ce système capitaliste qui écrasera les travailleurs jusqu'au moment où ils auront généralisé le système d'exploitation des Chinois : 1 euro pour 5 heures de travail !
La mort de Sylvain Schiltz, la mort de tous ces anonymes est le moyen que ces criminels utilisent pour maintenir la terreur et leur dictature financière!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire