Subscribe in a reader

translate/traduction

Pages vues depuis décembre 2009

vendredi 24 septembre 2010

Le NPA, le colonialisme, l'égoïsme de la moyenne formoisie, le renoncement à la démocratie des mobilisations et au combat anticolonialiste.

Un texte-commentaire publié hier a donné lieu - sur Plume de Presse - à deux réponses. Un anonyme et l'hôte Olivier Bonnet. Je leur réponds ensemble.


  • Olivier Bonnet  On 23 septembre 2010 at 22 h 38 min
    Au contraire de vous, je connais mal le NPA. Je le vois comme une force de la gauche radicale avec laquelle il faut souhaiter l’alliance au sein du Front de gauche. Je ne vois pas bien la dimension colonialiste que vous évoquez.


  • kokominutman  On 24 septembre 2010 at 11 h 22 min
    Sincère, ce texte, sans doute…Mais c’est du maximalisme triste. Et d’une naïveté confondante, par moments. Comment supposer, par exemple, que le NPA va, dans ses souhaits de coordinatiosn populaires, appeler directement au « RENVERSEMENT du GOUVERNEMENT ». Au cas où,le posteur le saurait pas, ceux qui s’aviseraient de tout dire dans ce pays comprendraient dans leur chair que on a mis des barrières d’acier sur certaines limites, là-haut.


    • Yanick Toutain  On 24 septembre 2010 at 19 h 37 min
      Your comment is awaiting moderation. @Kokominutman
      Des menaces ? ou de la trouille par empathie mal à propos ?
      Lire ce que Trotsky écrivait en 1935 … vous donne totalement tort.
      C’est exactement l’inverse.
      Affoler la bourgeoisie sans préparer l’affrontement est totalement irresponsable.
      Et fut la cause de
      1938
      1939
      1940
      et donc 1942….
      Je vous laisse aller relire mes textes sur ce sujet.
      Mes propositions néo-trotskystes et post-marxistes sont dans le droit fil de celles que faisait Léon Trotsky dans son texte.
      L’analyse qui était la sienne était à la hauteur de la situation et aurait pu – si ses propositions avaient été appliquées – empêcher la 2° Guerre Mondiale.
      En effet, si des Comités d’Action s’étaient coordonnés en 1935 ou en 1936, une révolution anticapitaliste se serait produite en France.
      Et aurait, inéluctablement, fait tache d’huile dans d’autres pays.
      Hitler n’était pas prêts à lancer une attaque contre une France socialiste !
      En effet, les livraisons de ressources militaires que les capitalistes étasuniens allaient lui faire était le principal obstacle à une offensive militaire.
      Sur cet aspect, je vous renvoie au film de Henri Verneuil « 1000 milliards de dollars » que j’ai revu récemment.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mille_milliards_de_dollars
      Le dossier y est partiellement traité.
      Un historien qui enseigne au Canada britannique (belge ?) a mis en ligne une mini conférence concernant le livre qu’il vient d’écrire sur le sujet.(Je ne retrouve pas son nom)
      Une révolution en France aurait pris au dépourvu aussi bien Roosevelt que Staline que Hitler.
      C’est le refus des comités d’action et de la construction d’un gouvernement des soviets révocables qui a permis l’imposture du « Front Populaire » de 1936, sa dislocation de 1938, la déclaration de guerre de 1939 et l’invasion fasciste de 1940.
      FRONT POPULAIRE ET COMITÉS D’ACTION : Novembre 1935 et septembre 2010. Où va la France capitaliste ? (1/2)
      Je répondrai, ici ou sur mon blog, à vos arguments construits.
      Quant au Talon de Fer. Et aux « risques » que vous évoquez :
      Depuis 10 ans que j’écris sur Internet sous mon propre nom, ses sbires ont largement cessé les harcèlements à répétition que je dus subir de 1988 à 2000.
      Quand j’écris les magouilles des constructeurs de la cabale dont je fus victime sur le Web, ceux-ci réfléchissent à deux fois avant de continuer.(Les derniers en dates me menacèrent dans une manifestation. Le lendemain, le dépôt de leurs propos sur Internet augmenta mon … score Google et me fit grimper sur leur page.
      Quant aux puissants que je dénonce comme
      - trafiquants de drogue (Pasqua and co),
      - criminels de guerre (Alliot-Marie Abidjan 2004 ) dans mes textes et ma chanson « Hôtel Ivoire »,
      - complices de génocide (Sarkozy and Co 1994) ainsi que Mitterrand (chanson « Fans de la crapule »),
      - corrupteur (de Sarkozy) et esclavagiste à 50 euros dans toute l’Afrique (Vincent Bolloré : ma chanson « Les esclaves de Bolloré » et le « prix Pinocchio »),
      - coupables de 15 millions de bébés morts (Jospin, Marie-Georges Buffet and co 1997-2002)….
      …..ils ont préféré ne pas imiter celles qui se vantaient de taper des élèves (Véronique Combret & alii) et qui commirent (tant pis pour elles) l’erreur d’aller porter plainte en diffamation contre moi et Julie Amadis.
      2 ans plus tard, j’occupe des lignes et des lignes de leurs pages Google.
      2 ans plus tard, je ne suis toujours pas convoqué devant la 17° chambre correctionnelle du tribunal de Paris.
      ====
      Et cela contrairement à notre hôte.
      En effet, Olivier Bonnet, pour des propos 10 fois moins « graves » concernant l’ « inénarrable » Marc Bourragué fut, lui, convoqué dans ce temple de la liberté de la presse.
      Et – HOSANNA ! – fut acquitté.
      http://www.tricaudtraynard-avocatsassocies.com/lang-fr/actualites/1-actu/24-le-blogueur-et-journaliste-olivier-bonnet-relaxe
      (1° J’attendais les attendus pour rédiger un texte célébrant l’heureux évènements…. 2° Il semble que la recherche Google ne voie pas le résultat attendu par la recherche
      http://www.google.fr/#sclient=psy&hl=fr&newwindow=1&safe=off&tbo=1&tbs=qdr%3Ay%2Csbd%3A1&q=%22olivier+bonnet%22+17%C2%B0+chambre+du+tribunal+correctionnel+verdict&aq=&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=&pbx=1&tbo=1&fp=205eec5c26068a2f
      ====
      Ces deux femmes qui se vantaient de taper des enfants de maternelle (et leur complice principale du collège Varlin qui tenta d’étouffer l’affaire) ont fait ce que les trafiquants de drogue, les bourreaux de l’Afrique gaullistes et socialo-communistes n’ont JAMAIS osé faire.
      Elles ont eu tort : Ma chanson « La brute soutient la brute » a été composé le lendemain de ma convocation au commissariat de police de la rue de la Victoire (en compagnie de celle qui avait été témoin à la fois de la brutalité ET de la revendication de taper un autre enfant – Julie Amadis.
      http://www.youtube.com/watch?v=5ODFRtCRWJQ
      (2774 vues et cela explosera quand le Conseil de l’Europe se décidera enfin à mettre ses menaces à exécution et à condamner réellement la France pour sa pratique barbare de la fessée contre les enfants)
      Si ma proposition de RENVERSER SARKOZY en construisant un mouvement réunissant 19 millions de délégateurs révocables – qui auraient désigné leur délégué par groupes de 25 me valait menaces de la bourgeoisie et poursuites en justice, cette bourgeoisie agonisante m’accorderait une TRIBUNE gigantesque.
      Jusqu’à ce jour l’aile proto-fasciste (stalino-fasciste) de la LCR et du PCF a pu agir dans l’ombre pour me faire passer pour un dingue.
      (C’est allé jusqu’à tentative de construction d’un « comité pour mon internement d’office par le préfet » initié par l’ »Instituteur-Musicien-Ecrivain » Dominique Delahaye.
      Le résultat en fut – 15 ans plus tard – des menaces de ce sbire quand il a vu Google commencer à référencer ma narration des AVEUX que ses anciens complices firent – un par un.
      ====
      Pour répondre à Olivier qui a écrit.
      « Au contraire de vous, je connais mal le NPA. Je le vois comme une force de la gauche radicale avec laquelle il faut souhaiter l’alliance au sein du Front de gauche. »
      Je connais très bien l’évolution de beaucoup de militants du NPA. J’avais milité quotidiennement avec ceux-ci dans la LCR de 1973 à 1982.(plusieurs fois élu dans la DV (Direction de Ville) de la section du Havre).
      Nous avions un lien particulier avec le BP (Bureau Politique) de la LCR à cause du poids spécifique du stalinisme sur la ville : Nos 30 à 40 militants étaient un peu une boussole valable pour toute la France concernant les évolutions possibles de la classe ouvrière et des appareils staliniens (PCF-CGT)
      Notre « émissaire » Alain Montaufray-Mathieu au Comité Central et en liaison avec Gérard Filoche nous permettait de peser en tant que « tendance de gauche de la tendance de gauche » sur les choix faits par les droitiers-centristes Bensaid-Weber-Krivine et d’éviter les principales erreurs gauchistes.
      En particulier concernant la rédaction de nos tracts pour l’usine Renault Sandouville.
      Je n’ai pas lu le livre de Gérard Filoche, mais je suppose que Gérard Filoche est – dans cet ouvrage comme dans d’autre textes de son blog (en particulier lors du décès de Daniel Bensaïd) – un bon témoin de la perpétuelle dérive gauchiste-terroriste qui agitait constamment cette direction nationale hypnotisée par l’ »intellectuel-charlatan » Daniel Bensaïd.(Je vous en conseille – Olivier – très fortement la lecture).
      Puis, localement, j’ai observé ces militants LCR de loin de 1982 à 1993.
      A partir de cette date [découverte du concept de "formoisie" et de l'importance stratégique du combat programmatique pour l'exigence de salaire égal pour tous les Terriens] , j’ai tenté – en vain – de les convaincre de réactualiser les thèses du marxisme en entamant un combat égalitariste.
      De 1995 à nos jours, j’ai mené un débat régulier (de bouton de veste dans toutes les manifs) pour convaincre les militants JCR locaux, puis SUD-étudiants de reprendre les traditions démocratiques.
      C’est ce combat que dans cette université Julie Amadis a repris en proposant inlassablement la jonction avec les jeunes pauvres exclus et l’organisation par la délégation révocable, vers des coordinations intersectorielles destinées à construire un gouvernement du peuple.
      La caractère formois de l’idéologie qui règne dans cette université havraise (en voie d’être privatisée – selon un professeur croisé hier dans la manif) jointe à la ligne magouilleuse-ultra-droitière des militants NPA-SUD locaux a abouti à ce tragique et grotesque « 30″ étudiants se réunissant hier après-midi à la fac.
      C’est le résultat de 10 ans de sabotages et de magouilles NPA sur le Havre.
      Ils n’ont pas recruté parmi les plus pauvres, et leur base sociale d’enfants de classe moyenne est tellement arriviste que – à peine les diplômes obtenus – ils se précipitent s’intégrer socialement, achètent leur petit pavillon et abandonne quasiment toute activité politique ou syndical : le turn-over des organisations en putréfaction.
      Le candidat local NPA (François Leroux) fit, en 2008, un score (1414 électeurs) égal au QUART du score 2007 d’Olivier Besancenot (5572 électeurs).
      Une perte de 74,62 % des suffrages NPA en seulement un an (4158 électeurs). Des électeurs dont on peut se douter qu’ils fournirent de gros bataillons à l’armée (de réserve) des abstentionnistes.
      Une section locale NPA particulièrement droitière qui ne parvient même pas à compenser électoralement ce qu’elle perd sur le plan militant.
      Pour autant, le fait d’avoir été « banni » de leurs meetings et d’y être « interdit de parole » ne m’empêche pas d’avoir des dialogues avec certains des actuels militants NPA.
      Même quand il s’agit de leur remonter les bretelles sur la démocratie dans les mouvements ou sur l’importance de la revendication « Troupes Françaises Hors D’afrique ».
      A titre d’exemple, cette Lettre à Vincent Ales, militant LCR NPA ou comment accuser son chien d’avoir la rage.
      Olivier, vous concluez par :
      « Je ne vois pas bien la dimension colonialiste que vous évoquez. »
      Précisément, un des principaux échanges que nous eûmes avec le militant NPA Vincent Alès porta, depuis près de quinze ans sur l’importance du combat en soutien à l’Afrique et sur l’exigence du retrait des troupes impérialistes.
      Quant à l’aspect « colonialiste » il se résume par le fait que le PIB mondial avoisine 600 euros par Terrien et que ceux qui ont plus que 450 ou 500 euros par mois pour leur consommation VOLENT dans l’assiette de CEUX QUI ONT MOINS.
      Si, Olivier, vous êtes un honnête homme, comme le furent des François-Xavier Verschave, des Bernard Borrel, etc… vous finirez par admettre la terrible vérité : la France est – en 2010 – le PIRE pays colonialiste au monde. Le pays dont les crimes à l’encontre de l’Afrique dépassent (en quantité totale) ce que Hitler fit subir à l’humanité en 6 ans.
      En sus des crimes imprescriptibles de 1994 au Rwanda qui furent l’œuvre de la France Fasciste occulte – dirigée par François Mitterrand et la Peste Brune de la DGSE et des renseignements militaires….
      …. 3 millions de bébés meurent chaque année (Un bébé africain sur dix qui sont nés) pour permettre à Vincent Bolloré (à la famille Bouygues et aux autres vautours) de faire des profits gigantesques en contraignant – sous dictature – des malheureux travailleurs à cultiver, à cueillir, à extraire, pour des salaires de 50 euros par mois.
      Et ce combat, qui fut au cœur du trotskysme véritable, est TOTALEMENT abandonné par l’équipe Sabado-Besancenot.
      Occupés qu’ils sont à faire des ronds de jambe à la 5° colonne de l’islamo-fascisme ils ne veulent même plus entendre la simple vérité : à Gaza, la mortalité infantile est de 2,5 pour 100. En Afrique, elle est QUATRE FOIS PIRE. 10 pour 100 !!!
      L’attitude criminelle de la France à l’égard de l’Afrique (et de ses petits enfants) est QUATRE FOIS PIRE que l’attitude de Israël vis-à-vis de la seule bande de Gaza.
      En effet, en Cisjordanie, pour ne pas parler des « Arabes » citoyens d’Israël, le taux de mortalité infantile est bien plus faible encore.
      Il y a un déni de vérité de toute la gauche et de toute l’extrême-gauche vis-à-vis de l’Afrique.
      Seuls quelques rares anarchistes minoritaires et des minuscules groupuscules archéo-trotskystes comme la LTF (Ligue Trotskyste de France) font encore de l’agitation pour exiger « Troupes Françaises Hors d’Afrique ».
      Si le NPA l’a écrit, en tout petit dans son congrès de fondation, cela prend une importance ridicule en regard de l’exigence concernant le retrait hors d’Afghanistan.
      Pourquoi ?
      Tout simplement en tant que gage aux islamo-fascistes qui pèsent de plus en plus dans le NPA (à commencer par l’influence occulte d’un John Mullen, envoyé depuis l’Angleterre comme sous-marin pour la 5° colonne islamo-fasciste, ces rouges-bruns-verts que le regretté « droitier » Gilles Suze, candidat NPA avait dénoncé juste avant son décès pendant la récente campagne électorale.)
      L’affaire du voile ne peut se comprendre que par les liens que ce John Mullen a tissé avec Tarik Ramadan.(Il suffit de lire son blog : il se vante ouvertement de ses liens avec Ramadan).
      Un Tarik Ramadan – obscurantiste et manipulateur – dont je rappelle qu’il réclamait récemment à La Réunion la séparation des hommes et des femmes dans les piscines.
      La dérive antisémite que je dénonce actuellement (boycott des marchandises prétendument israéliennes quand ce sont des « produits feujs » [le vocabulaire réel des jeunes de quartiers qui dérivent lentement vers l'antisémitisme : ils sont partout, ils contrôlent tout ... il faut les boycotter ! ] … « produits feujs » qui sont en réalité dénoncés par les nouveaux alliés du NPA avec Abdel Zahiri dans leur « intervention Carrefour »)… Cette dérive est en proportion de l’ABANDON total dont fut victime Michael Agbor au Cameroun.
      Si, Olivier Bonnet, vous vouliez faire œuvre utile pour le combat pour les liberté en Afrique, voici deux suggestions :
      La première consiste à RETROUVER MICHAEL AGBOR : Comment a fini la grève de Kienké dans la plantation de Vincent Bolloré (SOCAPALM) ? Qu’est devenu ce leader syndical menacé de mort par la police fasciste du dictateur Paul Biya ?
      Pour la documentation, suivez les liens de ma chanson « Les esclaves de Bolloré »…. Mon clip est le journal camerounais « 8 mai » qui avait repris l’article de Libération.
      La deuxième consiste en une campagne RÉFORMISTE qu’à minimum un honnête homme devrait mener :
      EXIGER QUE TOUS LES PATRONS FRANÇAIS EMBAUCHENT DES TRAVAILLEURS EN RESPECTANT LES LOIS DU TRAVAIL de FRANCE.
      Et créer un « crime esclavagiste » pour quiconque, sur Terre (et donc en Chine ou en Afrique) embaucherait un travailleur pour un salaire inférieur au SMIC.

1 commentaire:

  1. DEGAGE !



    Le fascisme a un nouveau visage, il tue dans nos cités, il tue des sans papiers, des jobeurs, il déchoit de la nationalité, il contrôle à la gueule, il expulse des RROMS…

    Alors la réforme des retraites c’est encore une réforme dégueulasse qui va s’abattre sur les plus pauvres, les femmes… Immigrés, des acquis sociaux nous en avons déjà moins que les autres. Immigrés, nous sommes les premiers touchés par la précarité, la crise et les licenciements. Au prétexte qu’il y a trop d’immigrés dans les HLM, les logements sociaux nous sont refusés. On a 3 fois moins de chance que les autres de trouver un travail après des études. Avec un CV identique, on a cinq fois moins de chances de décrocher un entretien d’embauche ! Les enfants de Domiens et les enfants d’Immigrés sont les plus discriminés à l’embauche…

    Les Chibanis-as sont traités de manière indigne, ils subissent des contrôles administratifs abusifs pour le versement de leur pension de misère : http://www.chibanis.org/.

    Aujourd’hui, les femmes touchent deux fois moins de pension de retraite que les hommes. Et pour les femmes immigrées c’est encore pire…

    Aujourd’hui, un précaire peut espérer vivre quinze ans de moins qu’un cadre ! Alors travailler plus pour au final, de nos tombes, payer plus de vacances dans nos pays d’origine aux retraités riches et parlementaires, non ! Dans les DOM les inégalités sont accablantes, à la Réunion, 60% des retraités touchent le minimum vieillesse pour 5% en métropole.



    Allons-nous mendier une réforme de la réforme ? Des miettes ? Ou même un retrait de la réforme ? Non, on n’en est plus là !!! Après cette réforme, ce qui nous attend, c’est la déchéance de la nationalité, c’est d’autres expulsions {de RROMS et de sans papiers}, c’est la réforme de la Sécu … la liste est longue.

    La déchéance de la nationalité, projet de loi déposé au Sénat, et qui sera rediscuté en automne, sera élargie… Elargie aux personnes qui fraudent (CAF et compagnie} et on peut imaginer les autres idées louches pour élargir cette loi purement raciste. C’est du Guerlain concentré !



    Sarkozy, Besson, Hortefeux : dehors !

    Suppression du Ministère de l’identité nationale et de l’immigration, hérité directement du Ministère des colonies !





    Blog : http://kolektifdegage.over-blog.com

    Mail : kolektifdegage@yahoo.fr



    Kolèktif Dégage ! , La Voix des RROMS, JERF- Jeunes Emigrés Réunionnais en France , Kolèktif Sort Dovan, des résidents de la résidence universitaire d’Antony.



    Liens vers les collectifs signataires:



    Kolèktif Sort Dovan ( artistes) : http://www.myspace.com/konmsa



    La Voix des Rroms ( association) : http://rroms.blogspot.com



    Les Jeunes Emigrés Réunionnais en France (organisation politique indépendante):

    http://jerf-libre.blogspot.com

    RépondreSupprimer