Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

dimanche 26 septembre 2010

Olivier Bonnet valide des menaces et des appels au meurtre sur Plume de Presse : Peut-on accorder une totale liberté d'expression aux fascistes anonymes ?

Bonjour
Olivier, vous ne "donnez pas la parole à tout le monde",
"mais, cher ami, sachez que je donne la parole à tout le monde",
vous avez publié un appel au meurtre !
A moins que ce ne soient une bourde de votre part et de ne pas connaître le sens des mots utilisés...
Le Wikionary ne laisse aucune ambiguité :
http://fr.wiktionary.org/wiki/sifflet
# (Familier) Gorge, gosier.

* Et lorsqu'on lui eut apporté [à Gervaise] un verre de vitriol, et que sa mâchoire se contracta, à la première gorgée, le zingueur reprit (...): Hein! ça te rabote le sifflet!
* (Figuré) Couper le sifflet à quelqu’un : faire taire ou égorger.
Idem pour le Littré
Fig. et populairement. Le conduit par lequel on respire. "Ce conduit qu'on nomme le sifflet, par où entre l'air de la respiration". [Descartes, Discours de la méthode] "Ouf ! hai ! je n'en puis plus, vous serrez le sifflet". [Regnard, Le distrait]

Couper le sifflet, couper la gorge, tuer. "Arme-toi d'une sainte rage, Et, coupant le sifflet au roi, Venge Rome, l'État et moi". Henriade travestie, V]

Fig. Couper le sifflet, interrompre, interloquer, mettre hors d'état de répondre. "Si vous voulez que je dise des merveilles, que monsieur ne me vienne pas couper le sifflet". Trad. de Don Quichotte, dans LEROUX, Dict. comique]
Le néo-KGBiste anonyme Paulo (j'ai déjà eu l'occasion d'être confronté sur le site LCR-NPA Revolution Celeonet à de pareils nostalgiques des pratiques du Petit Père des Peuples) .... appelle en bon et du forme - a minima - à me "pêter la gueule".

Or, cette validation scandaleuse fait suite à un précédent message contenant des menaces déguisées que vous avez validé :
kokominutman On 24 septembre 2010 at 11 h 22 min
Permalink | Répondre
Sincère, ce texte, sans doute…Mais c’est du maximalisme triste. Et d’une naïveté confondante, par moments. Comment supposer, par exemple, que le NPA va, dans ses souhaits de coordinatiosn populaires, appeler directement au « RENVERSEMENT du GOUVERNEMENT ». Au cas où,le posteur le saurait pas, ceux qui s’aviseraient de tout dire dans ce pays comprendraient dans leur chair que on a mis des barrières d’acier sur certaines limites, là-haut.
==

Il est étonnant de constater que le vocabulaire (désuet) utilisé "maximalisme" est celui de la droite russe pro-tsariste et proto-fasciste de 1917. C'était aussi celui de la presse bourgeoise en France : J'avais un "poster" d'un grand journal français annonçant la prise du pouvoir par les maximalistes.
La photo de la première page de ce journal était (les mêmes tricheurs qu'aujourd'hui) une photo de la police tsariste tirant sur une foule.... mais laissant supposer que les assassins étaient ces bolchévik appelés "maximalistes".
La qualification de maximaliste par les journalistes de la Belle Époque européenne vise surtout les anarchistes, et finit par y inclure les révolutionnaires qui se réclament du marxisme. L’étude du mouvement révolutionnaire en Italie, si marquant de la Première à la Seconde Guerre mondiale révèle les deux utilisations du terme « maximalisme » dans le mouvement ouvrier italien.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maximalisme

Mais, pour avoir beaucoup lu et aussi dialogué plusieurs fois avec un ancien "nettoyeur" de la Légion (ex-Indochine, ex-Algérie, ex-OAS, ex en fuite condamné par De Gaulle, ex-Mercenaires en Afrique et en Amérique du Sud/Central, ex-barbouze pour United Fruit) [C'est lui qui m'avait expliqué les trafics de drogue de l'Armée Française qui allait chercher les livraisons en franchissant la frontière au nord du Vietnam, il pénétrait avec sa section sur le territoire chinois.... ainsi que la façon dont les anciens OAS et les gaullistes fascistes s'étaient réconciliés même avant Giscard...]
... je sais reconnaitre le genre de menaces que contenaient les propos de cet anonyme "kokominutman"
Minutemen est le nom donné aux membres de la milice des treize colonies qui jurèrent d'être prêts à combattre dans les deux minutes.
Ce terme a depuis été employé pour désigner d'autres unités militaires des États-Unis, se référant au succès et au patriotisme des minutemen d'origine.

Quid alors de la liberté d'expression ?

Mais c'est très simple : TOUT message contenant des MENACES, ou des incitations au meurtre, à la censure, à l'effacement de textes.... vous êtes tout à fait libre de ne PAS les valider !
(Pas de liberté d'expression pour les ennemis de la liberté d'expression !)
Mais si vous tenez à laisser les égouts en plein air sur votre blog, il vous suffit d'utiliser une mesure complémentaire : NE VALIDER QUE LES MESSAGES d'auteur qui DONNENT LEUR VÉRITABLE IDENTITÉ.
J'écris sous mon nom depuis 1999 sur Internet.

J'ai écrit - après l'avoir dit plusieurs fois auparavant - que la RÉPUTATION serait la valeur numéro UN du 21° siècle.

En autorisant l'édition de deux menaces d'agressions physiques, vous venez - Olivier - de sacrement ternir la vôtre !



==
PS quant au "débat" avec Pierre Lebas (dont je n'attends plus ses excuses pour ses propos ...) j'avais écrit
Il est évident que si le censeur néo-stalinien Pierre Lebas – qui a détruit la copie de mon texte ci-dessus du site de la CGT Le Havre – veut débattre des vrais enjeux :
Combat contre le chômage et la misère,
solidarité internationale avec nos cousins Africains,
Délégation générale révocable,
révocation de Sarkozy
révolution anticapitaliste etc..

sur mon blog Révolisation Actu ou ici, chez Olivier Bonnet… je le ferai volontiers.
Je validerai TOUS ses messages.
Et donnerai nos réponses égalitaristes.

.... ce à quoi vous avez donné une réponse qui .... ne répondait aucunement à la question...

... si vous ne voulez pas inviter Pierre Lebas à venir ICI s'expliquer sur la légitimité d'aller à 50 ou 100 occuper les voies ferrées d'une gare l'après-midi quand, le matin même, ce sont près de 40 000 manifestants qui ont défilé dans les rues de la ville du Havre ...
... si vous ne voulez pas le mettre au pied du mur sur la façon dont il manipule les travailleurs havrais en agissant pour que les médias relaient cette ridicule occupation de gare ultra-minoritaire en RELATIVISANT en conséquence le fait que ce sont le nombre des manifestants (venus de toute la région) correspondaient à 20 % du total (200 000) des habitants de cette ville.
... si vous ne voulez pas contraindre Pierre Lebas à débattre sur le FOND : POURQUOI A-T-IL ABANDONNE A LEUR SORT les habitants de Caucriauville ? Pourquoi ne met-il pas en PRIORITE la mobilisation des pauvres, des chômeurs, des précaires ...
et donc la question du CHÔMAGE !!
... quand le taux de chômage est de 32 % à Caucriauville (23% au Havre)
source
Taux d'activité 2006 des 25-65 ans 68.3 % 76.7 %
http://sig.ville.gouv.fr/zone/2305060
Dans une ville fracassée par la misère capitaliste
Part de la population vivant dans un ménage à bas revenus (hors prestations sociales) en 2005 34.8 % 14.6 %

Vous lisez bien 34,8 % à Caucriauville !
16 704 habitants (2006) abandonnés par ces syndicats ultra-collabo avec le capitalisme.
Des syndicats qui ont cajolé une base "Génération Maudite qui trahit ses enfants"

La CGT et Pierre Lebas ont abandonné Caucriauville, ils ont abandonné Mont-Gaillard, les Neiges, Soquence ...
Ma colère contre les pavillonnaires de Montivilliers est à la mesure de la trahison de néo-staliniens (qui pourfendent, depuis la CGT, les "libertaires" "anticommunistes"...

C'est CE débat que je vous incitais à RECLAMER à Pierre Lebas !

Lui demander pourquoi la MOTION que j'ai faite VOTEE en 1995 à l'ANPE du Boulevard de Strasbourg (plus de 90 % de pour, les contre étaient 11, les militants d'AC Chômage) n'a JAMAIS été appliquée ?

Lui demander POURQUOI ma proposition de FAIRE PASSER LES MANIFESTATIONS DANS LES QUARTIERS PAUVRES DU HAVRE n'a JAMAIS été mise en oeuvre depuis 15 ans (depuis QUINZE ANNEES ) !!!

Posez-lui donc CETTE question !!!


Merci !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire