Subscribe in a reader

Pages vues depuis décembre 2009

jeudi 23 septembre 2010

La peur de la révolution qui est à nos portes pousse le NPA dans les jupes du Parti Socialiste. Un comportement identique à celui du PCF de 1935 qui allait chercher le Parti Radical comme digue contre la révolution

Olivier Bonnet se radicalise. Il est urgent de débattre avec les meilleurs éléments de la gauche réformiste et de leur indiquer les obstacles, manœuvres et sabotages des professionnels faux-trotsksytes des manœuvres contre-révolutionnaires de l'école (néo)stalinienne que sont les dirigeants du NPA.
En réponse à son article

Tartuffe Fillon, l’extrême droite et l’extrême gauche

==

"Il entend donc réactiver la vieille peur du communiste-au-couteau-entre-les-dents. Mais on ne sache pas que le NPA, qui se présente aux élections et ne possède pas de branche armée, « conteste nos institutions démocratiques » !
écrivez-vous, Olivier
Pour avoir été militant de la LC-FCR-LCR de 1973 à 1982, je ne peux que confirmer la tragique dégradation de ce qui était notre programme bolchévique-trotskyste de 1974 et de ce qu'est devenu ce qui était notre objectif humaniste.
Mes camarades sont devenus pavillonnaires et ont renoncé au renversement du capitalisme.
3 dates symboliques.
1979 la direction de la LCR soutient l'incarcération des militants trotskystes sud-américains par la direction sandiniste du Nicaragua.
Le but avoué (revendiqué par Krivine -Bensaïd) est le suivant "Empêcher la construction d'un parti révolutionnaire au Nicaragua"
La saignée est de plus de 25 % des militants de la 4° Internationale. (Renseignez-vous auprès du renégat Gérard Filoche (inspecteur du travail intéressant et dirigeant au PS)  qui - sur l'essentiel de l'histoire des évènements de l'époque - est honnête.)
Mon intime conviction est qu'une infiltration d'agents cubains à l'intérieur des organisations trotskystes (en particulier le SWP étaisunien) aboutit à une catastrophe pour le mouvement trotskyste.
Cette infiltration a trouvé des relais dans la classe formoise qui commençait à conscientiser son refus d'une révolution anticapitaliste : "Nos enfants iront en hypokhâgne" et "nous aurons une belle vie" étaient les refrains inavoués de leur renoncement et de leur corruption.

1995-1996 La direction de la LCR abandonne le combat acharné pour la construction de COORDINATIONS POLITIQUES ayant pour but de prendre le pouvoir.
Coordinations que nous avions construites en mars 1973 dans le mouvement anti-Debré.(contre les staliniens PCF-UNCAL qui nous matraquaient encore et en GAGNANT LA CONFIANCE DE 200 000 JEUNES étudiants et lycéens)
La construction des SUD et autres syndicats "contestataires consiste en fait dans le renoncement définitif de la constructions des nouveaux soviets unitaire regroupant syndiqués-non syndiqués.
On voit même (le syndicats "Coordination infirmière") réapparaitre d'ABJECTS "syndicats de métiers" que les anarcho-syndicalistes avaient réussi à faire disparaitre au début du siècle au profit des "syndicats de métiers".

1996 L'armée française intervient en Afrique sans que la LCR n'organise AUSSITÔT une manifestation "Troupes françaises hors d'Afrique" (J'avais rédigé un tract à diffusion minuscule)
A mettre en parallèle avec le "chiche" demandant  la DÉVALUATION du franc CFA à la gauche (imbécile politique néo-colonialiste) (Un texte immonde, dans Rouge, signé "Barsoc". J'attends impatiemment qu'un archiviste consciencieux retrouve ce texte ainsi que ma "lettre de lecteur" prémonitoire dans laquelle - je ne l'ai plus (SDF) - je prévoyais ce qui allait advenir de l'Afrique après cette dévaluation.

vous continuez par
"Quant à l’archaïsme supposé du programme économique de l’extrême gauche, l’appréciation est insupportable venant de qui rêve d’un retour au XIXe siècle tout en revendiquant une « modernité » imaginaire. "

Mais.... vous ne répondez pas à l'argument !

L'archaïsme des faux-trotskystes, faux-marxistes est pourtant une évidence.
A l'heure où il est technologiquement possible de mettre en place l'INVESTISSEMENT DÉMOCRATIQUE en versant 300 euros par mois à chaque citoyen, en lui confiant INDIVIDUELLEMENT l'investissement social, le "faisons payer les riches" complété par une ridicule et obsolète "planification socialiste" est à pleurer tragiquement de tristesse.

Je suis Libéral-Égalitariste !!!

Et partisan d'un véritable marché (dans un cadre égalitariste dans lequel l'immatériel est gratuit, les salaires uniques et 300 euros gérés individuellement par chaque citoyen).
Un marché de logements sans propriétaires immobiliers. dans lequel les loyers sont aux enchères.
Avec une TAXE CARBONE (et une TAXE URANIUM !)

"Ce qui ennuie Fillon, finalement, c’est de voir la gauche pour une fois unie dans la lutte contre l’inique réforme des retraites, avec les syndicats et le peuple dans sa grande majorité."

Si c'était vrai, ce serait le signe d'une sénilité précoce du laquais du CAC 40 !
Voir Besancenot geindre "c'est dommage" à Montreil (info dans le Parisien) en regrettant l'absence de Martine Aubry n'a pourtant pas de quoi affoler la bourgeoisie.

Comme je l'ai écrit dans un texte, ce à quoi nous assistons, c'est la construction d'un "FRONT POPULAIRE COLONIALISTE" associant les partis colonialiste de la "gauche de gouvernement" (qui fit 15 millions de morts de 1997 à 2002 en Afrique parmi les bébés de moins de UN an) .... avec l'ex extrême-gauche.
J'ai récemment expliqué dans un texte les similitudes avec les années 1935-1936

FRONT POPULAIRE ET COMITÉS D'ACTION : Novembre 1935 et septembre 2010. Où va la France capitaliste ? (1/2)

et la deuxième partie du texte(2/2)

"Commençons donc par une belle manifestation demain, et radicalisons ensuite le mouvement."
Nous venons de l'avoir .... mais AUCUNE apparition de STRUCTURES de MASSE représentant la population.
Si l'on voit certains groupes NPA défendre les acquis de 1973
==
Nous devons mettre en place des comités de grève pour assurer la continuité de la mobilisation, en élisant des délégués mandatés et révocables. Nous devons aller à la rencontre des travailleurs des entreprises et des villes voisines et mettre en place des coordinations interprofessionnelles, qui rassemblent aussi les jeunes, lycéens et étudiants.  Il s’agit de dresser toute la classe ouvrière et la jeunesse pour vaincre Sarkozy ! =
 extrait de NPA Saint Ouen Tract Retraites du 21.9.2010

Il ne s'agit pas de "VAINCRE" Sarkozy ni de la faire cèder, mais de le CHASSER, de le RÉVOQUER !
Pire encore
... le texte donné sur le NPA officiel est lui, bien plus confus :
==
TITRE
Le 23 septembre, par millions dans la rue et puis on reconduit jusqu'au retrait !
(...)
fin et conclusion du texte
- Dans un tract commun massivement distribué en Seine Maritime, la CGT, FO, la FSU, l'UNSA, Solidaires, la CGC, la CFTC, la CFDT et l'Unef exigent le retrait de la loi et indiquent que "seuls des millions de grévises peuvent faire reculer le gouvernement. L'heure est à la grève interprofessionnelle jusqu'à l'abandon du projet". Ces organisations "appelent les salariés à se mobiliser le 23 encore plus massivement que le 7 et à débattre des suites unitaires. Reconduite de la grève, multiplication d'actions locales, manifestations nationales ou régionales." A Renault Cléon, le responsable de la CGT indiquent que "les salariés décideront en assemblée générale le 24. La prochaine action ne peut être dans 2-3 semaines, les grèves saute-moutons ça commence à bien faire".

- L'intersyndicale du Loiret entend '"la mobilisation dans le cadre du jeudi 23 septembre, journée unitaire interprofessionnelle de grève et de manifestations et dès à présent à envisager les possibilités de reconduire la grève et les actions diverses, après le 23 septembre partout où c'est possible."

Ce ne sont là que quelques exemples. Mais ils sont significatifs. Le NPA appelle le maximum de travailleurs, de jeunes à aller dans ce sens.

Il faut que la grève reconductible fasse tâche d'huile.

Retraite anticipitée pour Woerth et Sarkozy !"

====
http://www.npa2009.org/content/le-23-septembre-par-millions-dans-la-rue-et-puis-reconduit-jusquau-retrait

Si - comme fréquemment - les naïfs de la gauche du NPA peuvent comprendre la fin du texte comme un VÉRITABLE appel au RENVERSEMENT du gouvernement, il ne s'agit EN RIEN d'aller dans cette direction.
A preuve, le NPA national, contrairement au NPA Saint Ouen, ne réclame absolument pas :
"Nous devons mettre en place des comités de grève pour assurer la continuité de la mobilisation, en élisant des délégués mandatés et révocables. Nous devons aller à la rencontre des travailleurs des entreprises et des villes voisines et mettre en place des coordinations interprofessionnelles, qui rassemblent aussi les jeunes, lycéens et étudiants.  Il s’agit de dresser toute la classe ouvrière et la jeunesse pour vaincre Sarkozy ! "

==
.... et, Olivier, vous concluez par :
" Que la peur change de camp ! Faisons trembler ceux qui entendent nous voler nos deux meilleures années de retraite au profit du Medef. Paralysons le pays et finissons par chasser ces traîtres du pouvoir !"

... Cela ne se produira que par l'affirmation d'un POUVOIR POPULAIRE. Et celui-ci passe - contrairement à ce que pense le NPA Saint-Ouen - par la mise en oeuvre d'un nouveau système. Un système dans lequel les délégués de base ne sont pas délégués par des AG manipulées par les "grandes gueules" et les professionnels de la manipulation de coordinations, mais par la désignation de délégués révocables PAR 25 !


==

POST SCRIPTUM : LE  RÉSUMÉ DE TOUT CELA :

Quand le NPA se rapproche du Parti Socialiste, cela signifie que la RÉVOLUTION EST A NOS PORTES
On retrouve le comportement du PCF en 1935 : l'approche de la révolution a poussé les staliniens à l'ALLIANCE AVEC LE PARTI RADICAL.

==

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire